Delphine De Vigan

Delphine De Vigan

Delphine de Vigan vit à Paris. Après Jours sans faim sous le nom de Lou Delvig, et Les Jolis Garçons, recueil de nouvelles, elle signe avec Un soir de décembre son second roman.

Articles (8)

Voir tous les articles

Avis (313)

  • Couverture du livre « Les loyautés » de Delphine De Vigan aux éditions Lattes

    christine zottele sur Les loyautés de Delphine De Vigan

    Récit passionnant sur ces secrets de famille ou d'amitié que l'on tait par loyauté, sans pouvoir contrer la catastrophe qui s'annonce. Les loyautés, "nos ailes ou nos carcans" annonce Delphine de Vigan dans le prologue. Deux enfants dont l'un commence à sombrer dans l'alcoolisme parce qu'il doit...
    Voir plus

    Récit passionnant sur ces secrets de famille ou d'amitié que l'on tait par loyauté, sans pouvoir contrer la catastrophe qui s'annonce. Les loyautés, "nos ailes ou nos carcans" annonce Delphine de Vigan dans le prologue. Deux enfants dont l'un commence à sombrer dans l'alcoolisme parce qu'il doit affronter des responsabilités trop lourdes pour lui, son ami qui ne sait plus comment l'aider, les mères de chacun d'entre eux qui tentent chacune de protéger leur fils à leur manière... Et une prof, qui sort de sa zone de confort et se met à dos toute l'équipe pédagogique parce qu'elle a reconnu la fragilité de son élève et tente d'établir un dialogue avec lui. Un court roman qui alterne quatre points de vue et se lit d'une traite!

  • Couverture du livre « Les loyautés » de Delphine De Vigan aux éditions Lattes

    LAURENCE PUJOL sur Les loyautés de Delphine De Vigan

    Les loyautés ce sont « Les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves. ».

    Dans son dernier livre, Delphine de Vigan mêle le destin de quatre personnages. Hélène professeur dans un collège s’inquiète pour Théo. Elle est un peu...
    Voir plus

    Les loyautés ce sont « Les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves. ».

    Dans son dernier livre, Delphine de Vigan mêle le destin de quatre personnages. Hélène professeur dans un collège s’inquiète pour Théo. Elle est un peu borderline dans cette inquiétude Hélène mais le comportement de Théo, fils de parents divorcés, lui rappelle la détresse de sa propre enfance. Théo a un ami, Mathis à moins que ce ne soit Mathis qui ait un ami, Théo et que ce dernier ne l’entraîne vers des chemins dangereux. Du coup, Cécile, la maman de Mathis s’interroge sur les mauvaises fréquentations de son fils. Deux adultes, deux enfants, des destins liés et surtout des conflits de loyautés. La loyauté des adolescents l’un envers l’autre, la loyauté d’un enfant envers ses deux parents, même séparés, la loyauté d’une enseignante face à ses convictions et envers la hiérarchie, la loyauté dans le couples

    Le roman est sombre, les personnages sont bouleversants et l’alternance des voix, en titre de chaque chapitre donne imprime le rythme. Les enfants sont racontés et ce sont les adultes qui parlent.  Le livre se lit avec une émotion croissante, d’une traite.

    Delphine de Vigan explore une nouvelle fois l’intime et les violences invisibles avec un infinie délicatesse. Une belle lecture, même si j’ai trouvé le livre un feu « facile » (sans doute trop court).

  • Couverture du livre « Les loyautés » de Delphine De Vigan aux éditions Lattes

    Aurore Richard sur Les loyautés de Delphine De Vigan

    Un roman poignant et terrible de certaines vérités. J'ai adoré retrouver la plume de Delphine de Vian

    Un roman poignant et terrible de certaines vérités. J'ai adoré retrouver la plume de Delphine de Vian

Voir tous les avis