Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les enfants sont rois

Couverture du livre « Les enfants sont rois » de Delphine De Vigan aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072915819
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

« La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s'étonna de l'autorité qui émanait d'une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l'obscurité. « On dirait une enfant », pensa la première, «elle... Voir plus

« La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s'étonna de l'autorité qui émanait d'une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l'obscurité. « On dirait une enfant », pensa la première, «elle ressemble à une poupée», songea la seconde.
Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire. » À travers l'histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d'une époque où l'on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s'expose et se vend, jusqu'au bonheur familial.

Donner votre avis

Avis (18)

  • Dans la même lignée que Les Loyautés et Les gratitudes , Delphine de Vigan prend pour thème les dérives de l’interconnexion, Internet et les réseaux sociaux et les excès qui en découlent.

    Au départ, Mélanie est une jeune femme banale, de celle que l’on ne remarque pas, jusqu’à ce qu’une...
    Voir plus

    Dans la même lignée que Les Loyautés et Les gratitudes , Delphine de Vigan prend pour thème les dérives de l’interconnexion, Internet et les réseaux sociaux et les excès qui en découlent.

    Au départ, Mélanie est une jeune femme banale, de celle que l’on ne remarque pas, jusqu’à ce qu’une opportunité de participer à une émission de télé-réalité lui entrouvre la porte d’un succès éventuel et d’une reconnaissance médiatique. Mais la porte se referme rapidement, vers un oubli général.

    Des années plus tard, Mélanie s’est mariée et a donné naissance à deux enfants. Elle a su aussi réaliser ses rêves de juin fille puisque la chaine Youtube qu’elle anime n’a pas moins de cinq millions d’abonnés. Elle y met en scène ses enfants, et le succès médiatique va de pair avec des revenus conséquents. Jusqu’au jour où Kimmy, âgée de sept ans, disparait.

    Clara, dont le rôle au 36 est de collecter tous les indices de scènes de crime pour les documents destinés aux Assises s’intéresse à cette affaire. La procédurière (c’est l’appellation officielle pour son travail) découvre alors l’univers effroyable et inimaginable des influenceurs et mesure la violence qui sous-tend ces pratiques.

    Exploitation des enfants qui n’ont pas de statut légal et ne sont donc pas protégés comme les enfants acteurs ou mannequins, harcèlement au quotidien proportionnel à la jalousie engendrée par la célébrité et le rôle qu’on leur assigne, tout cela entraîne des traumatismes dont il est difficile de se remettre.
    Quant à ceux qui font le succès de ce type de médias, ceux qui likent, qui s’abonnent, accroc au rêve qu’on leur vend pourtant cousu de fil blanc, ils sont à la fois victimes et bourreaux. Mais ça marche et les revenus qui en découlent sont loin d’être négligeables.


    Mené comme une enquête policière, le roman est d’emblée addictif, et on suit avec intérêt la progression des investigations, déconcerte par l’ampleur de ce que l’on découvre.

    Lu avec plaisir et effroi !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Depuis toute jeune, Mélanie rêve de télé réalité.
    Elle a adoré Loana.
    Elle a même brièvement participé à une émission, mais sans suite.
    Les années passent, elle se marie, a deux enfants.
    En découvrant youtube, elle commence à filmer ses enfants et ses vlogs atteignent un succès...
    Voir plus

    Depuis toute jeune, Mélanie rêve de télé réalité.
    Elle a adoré Loana.
    Elle a même brièvement participé à une émission, mais sans suite.
    Les années passent, elle se marie, a deux enfants.
    En découvrant youtube, elle commence à filmer ses enfants et ses vlogs atteignent un succès phénoménal.
    Jusqu'au jour où sa petite fille disparaît.
    J'essaye en ce moment de lire des livres qui m'emmènent loin des sujets d'actualité.
    Elle est tellement lourde et prégnante .
    Et bien, avec « Les enfants sont rois », c'est raté.
    Car ils sont loin d'être rois ces enfants présents sur les réseaux sociaux.
    Le plus souvent manipulés par leurs parents, on leur vole leur enfance au nom du succès et de la reconnaissance, et parfois d'histoires de gros sous.
    C'est absolument dramatique et révoltant.
    Delphine de Vigan est reine dans l'art de représenter des situations.
    Son écriture est d'une justesse incroyable.
    Ses personnages prennent forme et vie avec une réalité étonnante.
    Elle maîtrise vraiment tout de A à Z dans ses écrits.
    J'ai beaucoup aimé tous les personnages, même Mélanie victime de son époque, et surtout Clara cette jeune inspectrice si fine et si consciencieuse .
    La dernière partie, qui se passe en 2031 met en lumière l'intelligence artificielle et ses futurs effets sur nos vies.
    Je ne savais pas du tout de quoi traitait le livre avant de l'ouvrir.
    L'auteure nous emmène toujours de surprise en surprise.
    Et toujours avec finesse, élégance, intelligence.
    Et pourtant tout ce qui est décrit ici est effrayant, bouleversant, tristement trop vrai.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Mélanie a vécu son adolescence à l'époque de Loana et de Loft Story, elle n'a qu'une envie : devenir célèbre. Quelques années plus tard, elle se marie et a deux enfants. Elle crée alors sous YouTube une chaîne où elle met en scène Sammy et Kimmy. Au quotidien, elle les filme s'extasiant dans...
    Voir plus

    Mélanie a vécu son adolescence à l'époque de Loana et de Loft Story, elle n'a qu'une envie : devenir célèbre. Quelques années plus tard, elle se marie et a deux enfants. Elle crée alors sous YouTube une chaîne où elle met en scène Sammy et Kimmy. Au quotidien, elle les filme s'extasiant dans les supermarchés ou lors de déballage de jouets. La chaîne connaît un véritable succès, les enfants sont adulés par des millions de folloowers, jusqu'au jour où Kimmy disparaît. Ce roman met en lumière le monde très controversé des influenceurs, notamment lorsqu'il s'agit d'enfants et qui en dit long sur notre société basculant dans le culte de l'égo. Livre vertigineux que je n'ai lâché qu'à la dernière page.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Il est toujours difficile de rédiger une chronique sur une lecture qui déçoit surtout quand l'ouvrage remporte un grand succès mais décidément Delphine de Vigan et moi ce n'est pas une rencontre linéaire. Autant j'ai beaucoup aimé Rien ne s'oppose à la nuit autant je n'ai pas apprécié Les...
    Voir plus

    Il est toujours difficile de rédiger une chronique sur une lecture qui déçoit surtout quand l'ouvrage remporte un grand succès mais décidément Delphine de Vigan et moi ce n'est pas une rencontre linéaire. Autant j'ai beaucoup aimé Rien ne s'oppose à la nuit autant je n'ai pas apprécié Les gratitudes et Les enfants sont rois va rejoindre la catégorie des déceptions.

    Je m'explique : si vous n'avez jamais eu connaissance des sites où adultes, adolescents ou enfants s'exposent que ce soit dans leurs vies privées, leurs activités et même les réseaux sociaux et leurs dangers, si vous n'avez jamais entendu parler des émissions de téléréalité genre Loft Story et compagnie, ce roman est pour vous et vous allez tomber des nues. D'ailleurs je dis roman mais il s'agit plus, pour moi, d'une enquête sur la médiatisation à outrance d'une famille et surtout des enfants très jeunes, avec force détails. A travers le regard de deux femmes : Mélanie la mère de Kimmy et Sammy et Clara l'inspectrice participant à l'enquête suite à la disparition de Kimmy, mais également des enfants eux-mêmes, l'auteure dénonce les dérives des procédés dans une société où la célébrité passe par une mise en avant des vies personnelles ou pire encore d'enfants parfois très très jeunes à des fins finalement mercantiles.

    Pourquoi j'ai été déçue : parce que justement j'ai trouvé cela très froid, un récit journalistique, très documenté certes (je n'ose imaginer les heures de visionnage que l'auteure a dû faire), qui n'omet aucun élément (ni expressions ou dérives marketing et en plus en lecture audio je vous assure que les expressions utilisées par la mère ou les enfants m'ont insupportée) mais je reconnais que la démarche de l'auteure est utile pour montrer le conditionnement des enfants, comment Mélanie, la mère, pense, vit et possède tous les codes du système sur un fait de notre société actuelle que j'avais d'ailleurs déjà lu dans Réelle de Guillaume Sire mais qui ne m'a pas touchée.

    Delphine de Vigan se fait porte-parole et utilise les dérives de notre société actuelle dans ses romans. Après les sentiments, les émotions voici le monde des réseaux sociaux traité mais sans beaucoup d'originalité, une transcription assez factuelle où j'ai regretté un manque de touche personnelle et créative pour ne pas ressortir un énième reportage sur l'utilisation des enfants, de leurs images et de leurs vies pour avoir une sorte de notoriété et en tirer des bénéfices. C'est finalement une enquête que j'ai lue écoutée genre "Cash investigation" sur les coulisses et mécanismes de ces sites où les êtres cèdent à l'attrait de la notoriété sans voir les conséquences, pourtant maintes fois évoquées, de la superficialité de tout cela et les dégâts que cela occasionne. Finalement tout cela est assez prévisible et le roman n'offre de ce côté aucune originalité.

    J'ai toujours exprimé ici mon ressenti avec honnêteté et cela ne porte pas à conséquence car ce roman a fait le buzz et remporte un grand succès, l'auteure ayant utilisé elle-même tous les médias lors de sa sortie car elle connaît finalement très bien leur fonctionnement, mais ce n'est pas ce que j'attends, moi, personnellement d'une lecture et je n'ai pas été emportée ni par l'écriture ou l'ambiance du récit et je n'ai rien découvert de ce que je connaissais déjà.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Mélanie a toujours rêvé d’être sélectionnée pour une émission de télé-réalité et devenir célèbre et aimée de tous. Ayant loupé sa chance, ce sont ses enfants qui vont lui apporter la gloire !
    Les réseaux sociaux et les vidéos de parents filmant sans arrêt leurs enfants, les marques de produits...
    Voir plus

    Mélanie a toujours rêvé d’être sélectionnée pour une émission de télé-réalité et devenir célèbre et aimée de tous. Ayant loupé sa chance, ce sont ses enfants qui vont lui apporter la gloire !
    Les réseaux sociaux et les vidéos de parents filmant sans arrêt leurs enfants, les marques de produits divers qui profitent de l’aubaine, Delphine de Vigan nous fait découvrir un triste aspect d’internet. Il est affligeant de voir à quel point certaines personnes ne vivent que pour se faire voir et s’abreuvent des « likes » données à leurs vidéos. Question de survie, sans le regard des autres ils ne sont plus rien.
    Un livre intéressant et prenant. J’ai trouvé la dernière partie un peu moins bien mais elle montre tout de même les dégâts sur les enfants qui sont confrontés trop jeunes et trop longtemps à une surexposition médiatique.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • "les enfants sont rois" de Delphine de Vigan
    aux #editionsgallimard

    Évidemment, on s’intéresse aux Réseaux Sociaux : addicts ou totalement récalcitrants, on soupçonne les dérives qui exposent ou surexposent nos progénitures... que ce soit dans un but commercial, pour être gâtés par les...
    Voir plus

    "les enfants sont rois" de Delphine de Vigan
    aux #editionsgallimard

    Évidemment, on s’intéresse aux Réseaux Sociaux : addicts ou totalement récalcitrants, on soupçonne les dérives qui exposent ou surexposent nos progénitures... que ce soit dans un but commercial, pour être gâtés par les marques, être invités partout, au restaurant, en voyage ou être propulsés au rang de star, être vus, reconnus, adulés…
    Sous la plume de DDV on vit le phénomène de l’intérieur, au sein d’une famille composée d’une mère aimante mais ambitieuse, un père suiveur et deux enfants qui trinquent.
    Tableau auquel s’ajoute celui de la justice, sous les yeux d’une femme flic, Clara, avec son lot de casseroles, comme Mélanie, la mère.
    Ce roman-fiction qui n’en n’est peut être pas une finalement est déstabilisant, hypnotique… très réussi! MERCI !
    certains, certaines lectrices se reconnaitront -dans leurs excès?- et/ou d’autres comme moi, seront effrayé(e)s et encore plus inquiets pour l'avenir...

    Extrait p225
    « (…) la notion d’intimité avait profondément évolué (…) Cette mise en scène de soi, de sa famille, de son quotidien, la quête du like, Mélanie ne les avait pas inventées. Elles étaient aujourd’hui une manière de vivre, d’être au monde. Un tiers des enfants qui naissaient avaient déjà une existence numérique. En Angleterre, des parents avaient partagé l’enterrement de leur fils… »

    Est-ce que l’intrigue, -le rapt de la petite fille si attachante, Kimmy, sous les projecteurs depuis l'âge de 6 mois- qui nous permet d’en apprendre beaucoup sur les rouages, les %, les enjeux financiers de cette véritable industrie, dont l’envahissante machine Youtube, servira d’electrochocs pour la famille HAPPY RECRE et même ses concurrents? Ou rien ne l’arrêtera voire, au contraire cette épreuve sera-t-elle une opportunité de générer encore plus de millions de vues?

    P227
    « En échange d’un clic, d’un coeur, d’un pouce levé, on montrait ses enfants, sa famillle, on racontait sa vie. Chacun était devenu l’administrateur de sa propre exhibition, et celle-ci était devenue un élément indispensable à la réalisation de soi. »

    Suite en commentaire sur mon Instagram EMMANUELLEM06

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • « Les enfants sont rois » … titre qui apparaît d’emblée oxymorique pour qui connaît les romans de Delphine de Vigan qui traitent souvent de l’enfance sacrifiée et des blessures invisibles et durables… Ce récit paraît à la croisée des genres : à la fois roman policier, roman d’anticipation ( il...
    Voir plus

    « Les enfants sont rois » … titre qui apparaît d’emblée oxymorique pour qui connaît les romans de Delphine de Vigan qui traitent souvent de l’enfance sacrifiée et des blessures invisibles et durables… Ce récit paraît à la croisée des genres : à la fois roman policier, roman d’anticipation ( il s’achève en 2030), fable sur le monde moderne et roman de la famille. Il est publié 20 ans après l’aventure du « Loft » qui d’après l’autrice constitue les prémisses de la société du spectacle de l’intime et de la mise en scène de sa vie sur les réseaux sociaux et commence quand deux adolescentes que tout oppose regardent fascinées la sortie des finalistes de l’émission à la télévision. Devenues adultes, elles se rencontreront quand l’une Clara, devra enquêter sur la disparition de la fille de l’autre, Mélanie. La policière permettra , comme un « Candide » au lecteur d’entrer dans un monde qu’il ne connaît pas forcément : celui des influenceurs et des enfants stars du Net. Si l’œuvre est moraliste en se faisant reflet d’une époque , elle n’est pas cependant moralisante : les personnages sont nuancés. Mélanie croit bien faire et cherche à trouver une place qu’on ne lui a pas accordée dans sa famille, Clara a des zones d’ombres et des contradictions. L’ensemble est fouillé et Delphine de Vigan s’est sérieusement documentée. Les styles varient oscillant entre Pvs d’enquêtes factuels et monologues intérieurs. Plaisant et glaçant à la fois !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Delphine de Vigan nous fait entrer dans le monde virtuel à l'intérieur de la sphère des réseaux sociaux...Quand la télé réalité devient un mode de vie et surtout une ressource financière pour les parents qui dirigent le quotidien de leurs deux enfants en projetant leur vie heure par heure...
    Voir plus

    Delphine de Vigan nous fait entrer dans le monde virtuel à l'intérieur de la sphère des réseaux sociaux...Quand la télé réalité devient un mode de vie et surtout une ressource financière pour les parents qui dirigent le quotidien de leurs deux enfants en projetant leur vie heure par heure événement par évènement sur leur chaine You Tube. Et voilà deux enfants stars manipulés comme de petits singes savants à jouer des rôles bien définis derrière la caméra ..Toute cette vie bien rôdée va s'interrompre soudain par la disparition de la petite fille...Ambiance de thriller recoupée par des éléments d'enquête sur les conséquences et méfaits de la télé réalité...Le récit est fluide il interpelle de découvrir le comportement de tels parents prisonniers de leurs actions de youtubeurs...Tout doit être retranscrit à l'écran pour accumuler encore plus de "followers" et rester en tête de liste face aux autres concurrents...J'avoue avoir souvent soupiré d'imaginer cela au quotidien, la vie de ces enfants jouant un rôle ou des saynètes délibérément montées par leur parents avides de publications et ne comptant plus leurs revenus ! Pas de temps libre chaque minute est exploitée... La narration m'a même parfois essoufflée de penser que c'est tristement la réalité de notre époque liée à l'invasion d'internet dans les foyers et à son utilisation démesurée...A ne pas manquer !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.