Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Andre Breton

Andre Breton

André Breton, né à Tinchebray dans l'Orne, le 19 février 1896, mort à Paris le 28 septembre 1966, est un poète et écrivain français, principal animateur et théoricien du surréalisme.

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Nadja » de Andre Breton aux éditions Gallimard

    Christine GAZO sur Nadja de Andre Breton

    J’ai découvert André Breton avec la lecture de Nadja...
    Contre toute attente, « ça l’a fait » !!! Ce n’est pas le bouquin que je m’empressai de prêter à toutes mes copines, je n’ai pas l’intention non plus de me faire l’intégrale de Breton ou de ses comparses, mais je suis ravie que la...
    Voir plus

    J’ai découvert André Breton avec la lecture de Nadja...
    Contre toute attente, « ça l’a fait » !!! Ce n’est pas le bouquin que je m’empressai de prêter à toutes mes copines, je n’ai pas l’intention non plus de me faire l’intégrale de Breton ou de ses comparses, mais je suis ravie que la sélection de mon ado ait extirpé ce livre de ma Pal !
    En effet, c’est au décours de cette lecture que j’ai pris le temps de faire quelques recherches sur le mouvement surrréaliste et j’ai trouvé ça vraiment très intéressant ! Ça m’a beaucoup parlé, ça a éclairé ma lecture...je me sens un peu moins bête...!
    Œuvre atypique par rapport à ce que je lis habituellement, assez inclassable de mon point de vue. Elle relate une succession d’événements ayant réellement eu lieu, notamment autour de la rencontre d’André Breton avec Nadja, et des quelques jours qui ont suivi pendant lesquels ils ont partagé de longs moments et d’interminables conversations. Les phrases sont longues, parfois il est nécessaire de les relire. Le propos peut sembler décousu, passant d’un fait à l’autre, d’une idée à l’autre, d’une évocation à une autre (ainsi que procède la création surréaliste, par des associations sans raison objective ou pragmatique). Le tout est émaillé de photographies de lieux, objets où personnes cités... Étonnant !

  • add_box
    Couverture du livre « Nadja » de Andre Breton aux éditions Gallimard

    Lili0000 sur Nadja de Andre Breton

    André Breton rencontre en pleine rue une jeune femme mystérieuse, Nadja. Il va vivre avec elle quelques jours d’une intensité peu ordinaire.

    Cet ouvrage, moult fois remanié par l’auteur, est un récit autobiographique. Dans une première partie (surprenante), l’auteur relate au lecteur quelques...
    Voir plus

    André Breton rencontre en pleine rue une jeune femme mystérieuse, Nadja. Il va vivre avec elle quelques jours d’une intensité peu ordinaire.

    Cet ouvrage, moult fois remanié par l’auteur, est un récit autobiographique. Dans une première partie (surprenante), l’auteur relate au lecteur quelques anecdotes de sa vie à même de définir qui il est. Puis arrive la narration de sa relation avec Nadja. L’ouvrage se termine par un plaidoyer contre l’institution psychiatrique suivi de ce que l’on pourrait appeler « l’après-Nadja ».

    C’est un ouvrage déroutant, original et, évidemment, surréaliste

  • add_box
    Couverture du livre « Manifestes du surréalisme » de Andre Breton aux éditions Gallimard

    Guillaume Tirard-Marais sur Manifestes du surréalisme de Andre Breton

    André Breton affiche, dès 1924, ses ambitions et la direction que devra emprunter le mouvement tout récent du Surréalisme. Il fustige la forme descriptive du roman, prend Mallarmé, Valéry ou Rimbaud comme exemple. Sous influence Hégélienne, il trace un cheminement dans lequel nul ne devra dévier...
    Voir plus

    André Breton affiche, dès 1924, ses ambitions et la direction que devra emprunter le mouvement tout récent du Surréalisme. Il fustige la forme descriptive du roman, prend Mallarmé, Valéry ou Rimbaud comme exemple. Sous influence Hégélienne, il trace un cheminement dans lequel nul ne devra dévier sous peine de se faire excommunier du groupe, ce qui arrivera à un certains nombre des poètes affiliés tels que Prévert, Artaud, Desnos, Soupault etc...

  • add_box
    Couverture du livre « Les champs magnétiques ; s'il vous plait ;vous m'oublierez » de Philippe Soupault et Andre Breton aux éditions Gallimard

    Guillaume Tirard-Marais sur Les champs magnétiques ; s'il vous plait ;vous m'oublierez de Philippe Soupault - Andre Breton

    L'un des livres les plus importants à mi-chemin entre le dadaïsme et le surréalisme qui n'existait pas encore. Ecrit uniquement en écriture automatique, ce qui donne des poèmes magnifiques (la glace sans tain), des dialogues incongrus (barrières) et ici est rajoutée deux pièces de théâtre très...
    Voir plus

    L'un des livres les plus importants à mi-chemin entre le dadaïsme et le surréalisme qui n'existait pas encore. Ecrit uniquement en écriture automatique, ce qui donne des poèmes magnifiques (la glace sans tain), des dialogues incongrus (barrières) et ici est rajoutée deux pièces de théâtre très étranges, à signaler que l'une des deux est un hommage à Lautréamont.