Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Brigitte Giraud

Brigitte Giraud

Brigitte Giraud est née à Sidi-Bel-Abbès. Elle est l’auteure de nombreux romans traduits dans une douzaine de langues et largement récompensés, tels que À présent (Stock, 2001, mention spéciale du prix Wepler), L’amour est très surestimé (Stock, 2007, Bourse Goncourt de la nouvelle 2007) et Une a...

Voir plus

Brigitte Giraud est née à Sidi-Bel-Abbès. Elle est l’auteure de nombreux romans traduits dans une douzaine de langues et largement récompensés, tels que À présent (Stock, 2001, mention spéciale du prix Wepler), L’amour est très surestimé (Stock, 2007, Bourse Goncourt de la nouvelle 2007) et Une année étrangère (Stock, 2009, prix Jean Giono). Un loup pour l’homme, aux Éditions Flammarion est son neuvième roman.

Articles en lien avec Brigitte Giraud (4)

Avis sur cet auteur (58)

  • add_box
    Couverture du livre « Jour de courage » de Brigitte Giraud aux éditions Flammarion

    Sandrine Mocquet sur Jour de courage de Brigitte Giraud

    J’ignorais tout de Brigitte GIRAUD jusqu’à une lecture musicale mémorable à Caen il y a trois ans environ. Elle était accompagnée d’Albin de la Simone, excellent.
    J’entrepris alors de lire quelques-uns de ses récits, nouvelles : « Pas d’inquiétude », « L’amour est très surestimé », « Avec les...
    Voir plus

    J’ignorais tout de Brigitte GIRAUD jusqu’à une lecture musicale mémorable à Caen il y a trois ans environ. Elle était accompagnée d’Albin de la Simone, excellent.
    J’entrepris alors de lire quelques-uns de ses récits, nouvelles : « Pas d’inquiétude », « L’amour est très surestimé », « Avec les garçons »… Et j’ai beaucoup apprécié la manière sensible d’exprimer les sentiments, de dessiner les failles des êtres.
    En cette rentrée littéraire parait donc Jour de courage, nouveau roman de Brigitte GIRAUD. Un jeune homme de 17 ans Livio prend le prétexte d’un exposé en cours d’histoire sur les autodafés nazis, pour révéler un secret qui l’étouffe, à ses camarades de classe ainsi qu’à son amie Camille qui éprouve des sentiments amoureux à son égard.
    L’adolescent s’appuie sur l’histoire d’un médecin allemand Magnus Hirschfeld, fondateur de l’Institut de sexologie à Berlin. Ce médecin a lutté contre les discriminations faites aux homosexuels et l’article 175 du Code Pénal allemand qui réprimait « les actes contre nature entre hommes ». Sur la base de cet article, plus de 100 000 hommes furent envoyés en prison entre 1933 et 1945 et près de 10 000 hommes en camps de concentration.
    Au fil de l’exposé de Livio se dessinent les réactions de ses camarades. On ressent les interrogations, l’hostilité, le malaise : « Il ne fallait pas être bien malin pour comprendre que depuis quarante minutes, Livio parlait de lui de sa fragilité, de son impossibilité à trouver sa place… Arthur avait été le premier à voir venir, à sentir monter en lui une violence qui devenait difficile à contenir».
    Quelles seront les conséquences de ce jour de courage ? Quel sera le prix à payer par ce jeune homme pour avoir osé faire son coming-out ?
    Les thèmes abordés dans ce roman sont hélas d’une cruelle actualité. La résurgence d’une homophobie décomplexée, un autodafé dans une petite ville de Pologne en 2019 ne sont pas des plus rassurants.
    Malgré le talent indéniable de l’auteur, il m’a été toutefois difficile d’être totalement embarquée par cette histoire, de me lier à Livio. Légère déception donc à l’issue de cette lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Un loup pour l'homme » de Brigitte Giraud aux éditions Flammarion

    jml38 sur Un loup pour l'homme de Brigitte Giraud

    1960, Antoine part pour l'Algérie en tant qu'infirmier, ayant demandé à ne pas porter les armes. Son épouse Lila, enceinte, le rejoindra après quelques mois.

    C'est à travers le regard du jeune homme que l'on découvre cette guerre, à laquelle il pensait échapper en suivant une formation...
    Voir plus

    1960, Antoine part pour l'Algérie en tant qu'infirmier, ayant demandé à ne pas porter les armes. Son épouse Lila, enceinte, le rejoindra après quelques mois.

    C'est à travers le regard du jeune homme que l'on découvre cette guerre, à laquelle il pensait échapper en suivant une formation d'infirmier, et qu'il côtoie finalement au plus près. Une guerre qui ne dit pas son nom, l'essentiel pour l'armée française étant de « ne pas laisser croire que les appelés sont en danger ». Mais les blessés qui arrivent continuellement à l'hôpital de Sidi-Bel-Abbès où il est en poste, et les interventions de secours sur le terrain ne lui laissent aucune illusion sur la réalité.

    Après l'arrivée de Lila, Antoine devient un privilégié qui peut chaque soir quitter la vie militaire pour retrouver une vie de famille. Mais ce n'est pas aussi simple pour lui, sa faculté à occulter, lorsqu'il se trouve avec sa femme, ce qu'il a fait ou vu pendant ses heures de garde étant parfois au dessus de ses forces, l'amenant presque à regretter pendant de courts moments la présence de la jeune femme.

    Parmi toutes les personnes hospitalisées, Antoine s'intéresse beaucoup à Oscar, amputé d'une jambe, qui ne parle pas. Une étrange relation s'installe entre les deux hommes comme si chacun voyait dans l'autre une bouée de sauvetage, une note d'espoir dans cette période sombre. Antoine sent que ce mutisme cache plus que le handicap qu'Oscar va devoir assumer à l'avenir, et il va tout faire pour l'amener à se confier.

    Le récit est très fort, décrivant avec une certaine simplicité dans l'écriture le quotidien de jeunes gens plongés dans une expérience traumatisante dans un pays qui avait pourtant beaucoup pour les séduire.

    Un roman magnifique, d'une sensibilité et d'une subtilité impressionnantes, qui véhicule une grande charge émotionnelle.

  • add_box
    Couverture du livre « Jour de courage » de Brigitte Giraud aux éditions Flammarion

    La Cabane de mes Livres sur Jour de courage de Brigitte Giraud

    Un livre court, intense, débordant de questions, abordé de façon originale par rapport au thème de l'homosexualité d'un adolescent.
    Le roman est construit en deux parties : une grosse partie concernant l'exposé que fait l'ado sur un personnage allemand emblématique de la guerre mondiale qui...
    Voir plus

    Un livre court, intense, débordant de questions, abordé de façon originale par rapport au thème de l'homosexualité d'un adolescent.
    Le roman est construit en deux parties : une grosse partie concernant l'exposé que fait l'ado sur un personnage allemand emblématique de la guerre mondiale qui lui aussi était semble t-il homosexuel ; et la seconde partie où Livio, l'ado a disparu.
    Le questionnement est bouillonnant : une histoire qui interroge sur comment aborder la sexualité avec un adolescent hétérosexuel et homosexuel. Comment celui-ci va le dire aux autres qui l'entourent ? Cela est bien romancé à travers ce personnage allemand relaté dans un exposé en cours d'Histoire au lycée.
    Enfin l'on sent comme une menace entre les ados lors de la révélation d'être homosexuel.
    Dire, ne pas dire clairement, le faire comprendre subitement...telle est la question...

  • add_box
    Couverture du livre « Jour de courage » de Brigitte Giraud aux éditions Flammarion

    danielle cubertafon sur Jour de courage de Brigitte Giraud

    Un livre a vraiment à decouvrir l histoire est bien réelle est triste a la fois mais un sujet très prenant est cruel en même temps j aimerais bien le lire

    Un livre a vraiment à decouvrir l histoire est bien réelle est triste a la fois mais un sujet très prenant est cruel en même temps j aimerais bien le lire