Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Savannah

Couverture du livre « Savannah » de Jean Rolin aux éditions P.o.l
  • Date de parution :
  • Editeur : P.o.l
  • EAN : 9782818036587
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Savannah est, en quelque sorte, ce que l'on appelle un tombeau, au sens littéraire du terme (Le Robert : « Composition poétique, oeuvre musicale en l'honneur de quelqu'un »). C'est le tombeau de Kate Barry, morte en 2013. Elle était une amie très proche de Jean Rolin que sa mort a... Voir plus

Savannah est, en quelque sorte, ce que l'on appelle un tombeau, au sens littéraire du terme (Le Robert : « Composition poétique, oeuvre musicale en l'honneur de quelqu'un »). C'est le tombeau de Kate Barry, morte en 2013. Elle était une amie très proche de Jean Rolin que sa mort a considérablement affecté.
Tous deux avaient fait ensemble un voyage aux États-Unis, sur les traces de Flannery O'Connor à laquelle Kate vouait une véritable passion, plus précisément à Milledgeville, près de Savannah. C'était en 2007. En 2014 Jean Rolin a voulu refaire ce voyage, en réunir les traces, en reconstituer le souvenir et, avec, celui de Kate.
Ainsi, au long de ces pages, à travers des paysages, des lieux, des personnages qui ne coïncident que très rarement avec ceux de la première fois, et cela seul déjà souligne avec une grande force l'inéluctable passage du temps, Jean Rolin évoque à légères et tendres touches la fi gure de Kate. Tout son immense talent descriptif (le Sud moite des États-Unis), sa minutie topographique (les lieux), son écriture documentaire et poétique (faite de précision et d'observation généreuse), se rassemblent dans un double mouvement qui vise autant à éloigner la mort qu'à l'affronter. Dans sa pudeur même, c'est un bouleversant livre d'amour.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Sans se déparer de quelques traits d’humour caustique, ce texte est empli de mélancolie et on peut ressentir la douleur de celui qui a perdu un être cher. En août 2014, Jean Rolin va marcher dans les pas d’images prises par son ex compagne Kate, décédée en 2013, photographe avec qui il a vécu...
    Voir plus

    Sans se déparer de quelques traits d’humour caustique, ce texte est empli de mélancolie et on peut ressentir la douleur de celui qui a perdu un être cher. En août 2014, Jean Rolin va marcher dans les pas d’images prises par son ex compagne Kate, décédée en 2013, photographe avec qui il a vécu plusieurs années et qui l’avait entrainé en 2007 sur les pas de l’écrivaine Flannery O’Connor à Savannah et à Milledgeville dans le fin fond de la Géorgie. « … programme que je m’étais fixé, qui devait consister à retrouver tous les lieux, sans considération de leur intérêt ou de leur accessibilité, par lesquels nous étions passés en 2007 et que Kate avait filmés. »
    Au-delà d’être un vibrant hommage à Kate Barry qu’il fait ressusciter dans ce pèlerinage, c’est un hymne à l’amour émouvant écrit de main de maître.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Double visite. L'écrivain des terrains vagues, friches portuaires et chiens errants se rend à Savannah dans le sud des USA en 2007 avec sa compagne Kate Barry qui elle-même veut marcher sur les traces de Flannery O'Connor avec un camescope témoin.
    En 2014 suite à la mort tragique de Kate Barry,...
    Voir plus

    Double visite. L'écrivain des terrains vagues, friches portuaires et chiens errants se rend à Savannah dans le sud des USA en 2007 avec sa compagne Kate Barry qui elle-même veut marcher sur les traces de Flannery O'Connor avec un camescope témoin.
    En 2014 suite à la mort tragique de Kate Barry, Jean Rolin retourne sur les mêmes lieu et les enregistre avec ses mots.
    Livre de deuil impossible d'une beauté troublante, Savannah est un retour à la bien-aimée bouleversant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.