Prends garde

Couverture du livre « Prends garde » de Luciana Castellina et Milena Agus aux éditions Liana Levi
  • Date de parution :
  • Editeur : Liana Levi
  • EAN : 9782867468162
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Pouilles, printemps 1946. D'un côté il y a les soeurs Porro, qui vivent recluses dans leur palais et ignorent le monde environnant. De l'autre les ouvriers agricoles, bousculés par la guerre et tenaillés par la faim. Les soeurs continuent à tenir leur rang, à se rendre à l'église, à se pencher... Voir plus

Pouilles, printemps 1946. D'un côté il y a les soeurs Porro, qui vivent recluses dans leur palais et ignorent le monde environnant. De l'autre les ouvriers agricoles, bousculés par la guerre et tenaillés par la faim. Les soeurs continuent à tenir leur rang, à se rendre à l'église, à se pencher sagement sur leurs broderies. Les travailleurs, eux, se mobilisent pour obtenir un emploi, nourrir leurs enfants, contenir la pression des réfugiés qui affluent dans la botte du pays. Ce jour de mars 1946 la foule se rassemble sur la place où s'élève la noble demeure des Porro pour un meeting syndical lorsqu'un coup de fusil retentit...
Milena Agus a rempli les vides de cette histoire vraie grâce à son imagination. Elle fait revivre sous les yeux du lecteur les soeurs Porro, prisonnières comme les paysans de leur condition sociale mais coupables de n'avoir pas ouvert les yeux sur les cruautés de l'Histoire.
Luciana Castellina nous relate cet épisode de l'Histoire dans le contexte trouble de l'époque: le débarquement allié en Italie du Sud, la dissolution du Parti fasciste, l'établissement du roi à Brindisi, l'arrivée des réfugiés dans les Pouilles et les révoltes paysannes. Une flambée de violence que les historiens ont quasiment passé sous silence et qui prend aujourd'hui toute sa signification.

Donner votre avis

Avis (1)

  • J’ai longuement hésité : que faut-il lire en premier ? Le roman ou l’histoire brute ? J’ai opté pour le roman. Et c’est la partie que j’ai préférée.

    L’histoire brute est trop succincte, traitée froidement, et avec des références politiques locales qui m’ont échappées.

    Le roman, qui...
    Voir plus

    J’ai longuement hésité : que faut-il lire en premier ? Le roman ou l’histoire brute ? J’ai opté pour le roman. Et c’est la partie que j’ai préférée.

    L’histoire brute est trop succincte, traitée froidement, et avec des références politiques locales qui m’ont échappées.

    Le roman, qui s’attache aux personnages des soeurs, m’a plu. Leur enferment dans un autre siècle, leur appartenance à une lignée qui ne fait rêver plus qu’elles, leur aveuglément sur ce qui se passe dans le village.

    Les deux auteurs ne s’attardent pas sur la violence déchainée ce soir-là et le sort réservé à deux des soeurs.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des draps et des affaires stockés dans les innombrables placards de la propriété et qui ne servent jamais.

    http://alexmotamots.fr/?p=1908

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions