Luciana Castellina

Luciana Castellina
Luciana Castellina vit à Rome. Journaliste et écrivain, elle a milité au sein de PCI dont elle a été radiée en 1969, quand, avec d'autres intellectuels, elle a fondé la revue Il Manifesto. Elle a été, pendant plus de vingt ans, parlementaire à la Chambre des Députés et au Parlement européen, où ... Voir plus
Luciana Castellina vit à Rome. Journaliste et écrivain, elle a milité au sein de PCI dont elle a été radiée en 1969, quand, avec d'autres intellectuels, elle a fondé la revue Il Manifesto. Elle a été, pendant plus de vingt ans, parlementaire à la Chambre des Députés et au Parlement européen, où elle a, entre autres, présidé la Commission culture et médias. Elle est l'auteur de plusieurs livres, inédits en français, dont Cinquant'anni d'Europa. Una lettura antiretorica (2007) ; Eurollywood (ETS, 2008), et, récemment, Siberiana (Nottetempo, 2012).

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Prends garde » de Luciana Castellina et Milena Agus aux éditions Liana Levi

    Alex Mot-à-Mots sur Prends garde de Luciana Castellina - Milena Agus

    J’ai longuement hésité : que faut-il lire en premier ? Le roman ou l’histoire brute ? J’ai opté pour le roman. Et c’est la partie que j’ai préférée.

    L’histoire brute est trop succincte, traitée froidement, et avec des références politiques locales qui m’ont échappées.

    Le roman, qui...
    Voir plus

    J’ai longuement hésité : que faut-il lire en premier ? Le roman ou l’histoire brute ? J’ai opté pour le roman. Et c’est la partie que j’ai préférée.

    L’histoire brute est trop succincte, traitée froidement, et avec des références politiques locales qui m’ont échappées.

    Le roman, qui s’attache aux personnages des soeurs, m’a plu. Leur enferment dans un autre siècle, leur appartenance à une lignée qui ne fait rêver plus qu’elles, leur aveuglément sur ce qui se passe dans le village.

    Les deux auteurs ne s’attardent pas sur la violence déchainée ce soir-là et le sort réservé à deux des soeurs.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des draps et des affaires stockés dans les innombrables placards de la propriété et qui ne servent jamais.

    http://alexmotamots.fr/?p=1908

Thèmes en lien avec Luciana Castellina

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !