Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Photo de groupe au bord du fleuve

Couverture du livre « Photo de groupe au bord du fleuve » de Emmanuel Dongala aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330012991
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Ce matin, quand Méréana se réveille, elle sait que la journée qui l'attend ne sera pas comme les autres. Elles sont une quinzaine à casser des blocs de pierre dans une carrière au bord d'un fleuve africain. Elles viennent d'apprendre que la construction d'un aéroport a fait considérablement... Voir plus

Ce matin, quand Méréana se réveille, elle sait que la journée qui l'attend ne sera pas comme les autres. Elles sont une quinzaine à casser des blocs de pierre dans une carrière au bord d'un fleuve africain. Elles viennent d'apprendre que la construction d'un aéroport a fait considérablement augmenter le prix du gravier, et elles ont décidé ensemble que le sac qu'elles cèdent aux intermédiaires coûterait désormais plus cher, et que Méréana serait leur porte-parole dans cette négociation.
L'enjeu de ce qui devient rapidement une lutte n'est pas seulement l'argent et sa faculté de transformer les rêves en projets - recommencer des études, ouvrir un commerce, prendre soin de sa famille. Malgré des vies marquées par la pauvreté, la guerre, les violences sexuelles et domestiques, l'oppression au travail et dans la famille, les "casseuses de cailloux" découvrent la force collective et retrouvent l'espoir. Cette journée ne sera pas comme les autres, c'est sûr, et les suivantes pourraient bien bouleverser leur existence à toutes, à défaut de changer le monde.
Par sa description décapante des rapports de pouvoir dans une Afrique contemporaine dénuée de tout exotisme, Photo de groupe au bord du fleuve s'inscrit dans la plus belle tradition du roman social et humaniste, l'humour en plus.

Donner votre avis

Avis (8)

  • Une épopée de femmes absolument délicieuse et inoubliable.
    C'est un auteur remarqué et remarquable : il faut lire Emmanuel DONGALA!
    Ces casseuses de cailloux, humbles femmes a priori invisibles vont réussir à nous emporter dans leur lutte légitime!
    Le verbe est haut et truculent, les...
    Voir plus

    Une épopée de femmes absolument délicieuse et inoubliable.
    C'est un auteur remarqué et remarquable : il faut lire Emmanuel DONGALA!
    Ces casseuses de cailloux, humbles femmes a priori invisibles vont réussir à nous emporter dans leur lutte légitime!
    Le verbe est haut et truculent, les personnages incroyables et forts, les femmes africaines restent debout pour nous debout et combattantes de l'impossible!
    formidable !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Magnifique, intelligent, sujet peu traité, A LIRE

    Magnifique, intelligent, sujet peu traité, A LIRE

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un très beau livre sur le courage de ces femmes Africaines au Congo. Elles luttent pour leur survie, leur dignité, leur fierté, pour l’avenir de leurs enfants… De beaux portraits de femmes, leurs difficultés face aux hommes pour se libérer de leur emprise. Elles sont toutes casseuses de...
    Voir plus

    Un très beau livre sur le courage de ces femmes Africaines au Congo. Elles luttent pour leur survie, leur dignité, leur fierté, pour l’avenir de leurs enfants… De beaux portraits de femmes, leurs difficultés face aux hommes pour se libérer de leur emprise. Elles sont toutes casseuses de cailloux, elles viennent avec un lourd passé : femmes veuves rejetées par la belle famille, femmes violées, divorcée de force car elles n’ont pas donné d’enfants à leur mari…Elles vont se battre pour vendre leur sac de cailloux plus cher, une belle solidarité malgré les risques dans un pays qui ne fonctionne que par la corruption. Ce roman est une surprise car il est écrit à la deuxième personne du singulier. A lire absolument http://www.dailymotion.com/video/xdgwd4_emmanuel-dongala-les-matins_news

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'histoire est prenante, émouvante, même si j'ai l'impression que le dénouement est un peu trop facile... On est tout de suite dans l'histoire et on n'en sort pas.
    Ça dit très bien des choses sur la condition féminine, la dictature, la violence, la pauvreté, la solidarité.
    Un livre à lire et...
    Voir plus

    L'histoire est prenante, émouvante, même si j'ai l'impression que le dénouement est un peu trop facile... On est tout de suite dans l'histoire et on n'en sort pas.
    Ça dit très bien des choses sur la condition féminine, la dictature, la violence, la pauvreté, la solidarité.
    Un livre à lire et un auteur à suivre !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Cette Photo de groupe au bord du fleuve est celle de ces femmes qui se rassemblent tous les jours au bord du fleuve. Mais elles ne se rassemblent pas pour parler, pour rêver, pour se baigner, pour échanger sur leur problèmes, même si cela fait partie du moment passé là, non, elles se rassemblent...
    Voir plus

    Cette Photo de groupe au bord du fleuve est celle de ces femmes qui se rassemblent tous les jours au bord du fleuve. Mais elles ne se rassemblent pas pour parler, pour rêver, pour se baigner, pour échanger sur leur problèmes, même si cela fait partie du moment passé là, non, elles se rassemblent pour casser des cailloux et essayer de gagner un peu d’argent pour faire vivre tant bien que mal leur famille.
    Le personnage principal de ce groupe n’aurait jamais dû se trouver là. Elle est instruite, chaque jour elle écoute la radio pour connaître les nouvelles du monde qui l’entoure. Elle s’indigne, se pose des questions, elle est consciente de la condition des femmes, dans son pays ou ailleurs. Et surtout consciente que cette condition est particulièrement difficile en Afrique.
    Un jour, alors que jusqu’à présent elles n’ont rien dit et laissé faire, ces femmes décident qu’elles ne peuvent plus accepter de se laisser exploiter, et une rébellion s’installe, qui va être gérée dans le sang et les larmes
    L’auteur utilise la formule d’un « tu » qui nous implique plus fort dans cette lutte, dans ces vies difficiles, de femmes exploitées, meurtries, mais toujours vaillantes et courageuses. Il dénonce la condition de la femme, le combat sans merci qu’elles doivent mener pour avoir un semblant de vie égalitaire et juste. Bien sûr, le personnage principal semble porter les réactions d’une multitude de femmes, être un peu leur porte-parole y compris dans le personnage décrit par l’auteur, peu crédible dans sa force et ses intentions, mais qu’importe, l’idée est intéressante et j’ai apprécié ce roman qui est au final porteur d’optimisme.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans ce roman implacable et optimiste, Emmanuel Dongala brosse les portraits de femmes congolaises, coincées entre tradition, patriarcat et velléités égalitaire, qui luttent au quotidien pour nourrir et éduquer leurs enfants et qui rêvent de leur construire un avenir épanouissant, en dépit des...
    Voir plus

    Dans ce roman implacable et optimiste, Emmanuel Dongala brosse les portraits de femmes congolaises, coincées entre tradition, patriarcat et velléités égalitaire, qui luttent au quotidien pour nourrir et éduquer leurs enfants et qui rêvent de leur construire un avenir épanouissant, en dépit des règles rétrogrades imposées par les hommes, la tradition ou la religion.
    Leur parcours les a amenées dans une carrière où pendant des heures elles réduisent les pierres en graviers et emplissent des sacs qu’elles revendent, pour survivre.Mais le prix du gravier a augmenté, et les femmes qui le concassent ne touchent pas un centime supplémentaire : elles s’organisent en résistance et refusent de vendre à bas prix, ce qui entraînera immédiatement une répression sanglante.
    Au cours de ces 4 jours de lutte, l'héroïne, Mérénéa, se remémore son parcours et celui des autres ouvrières du chantier.
    Sans pathos et résolument optimiste, au plus près des femmes, dont il dénonce l'exploitation au travail comme à la maison, ce livre est un bel hymne à la solidarité. Salutaire... !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Magnifique et révoltant. La condition des femmes en afrique. Le trajet de l'une d'entre elles. Dans une société macho, injuste et pauvre. Mais qui rencontre des femmes solidaires et qui ne baissent jamais les bras par amour de la vie, et pour leurs enfants. Une écriture très belle également. A...
    Voir plus

    Magnifique et révoltant. La condition des femmes en afrique. Le trajet de l'une d'entre elles. Dans une société macho, injuste et pauvre. Mais qui rencontre des femmes solidaires et qui ne baissent jamais les bras par amour de la vie, et pour leurs enfants. Une écriture très belle également. A lire par tous ceux qui veulent comprendre par le biais d'un regard humain ce que les journalistes tentent parfois de dénoncer.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lechoixdeslibraires.com

    Méréana, toujours sous le choc du décès de sa jeune soeur contaminée par le virus du sida (mari volage...), a le culot de demander à son propre époux, Tito, de se protéger avant d'obéir à son devoir conjugal. Le couple se déchire et finit par se séparer. Elle prend en charge les enfants, les...
    Voir plus

    Méréana, toujours sous le choc du décès de sa jeune soeur contaminée par le virus du sida (mari volage...), a le culot de demander à son propre époux, Tito, de se protéger avant d'obéir à son devoir conjugal. Le couple se déchire et finit par se séparer. Elle prend en charge les enfants, les leurs et leur nièce ; changement de style de vie, elle avait sacrifié ses études pour la carrière politique de son époux, c'est à elle à présent d'assumer et elle rejoint le groupe de casseuses de blocs de pierre. D'ordinaire, lorsque Méré s'éveille, le jour qui pointe ressemble à celui de la veille. Mais pas ce matin-là. Elle le sent. Quand Méré gagne la carrière le long du fleuve, elle a conscience d'une injustice et en informe ses collègues. D'abord simple revendication salariale, la demande insistante de ces quelques femmes se généralise ; elles font face, soudées, et chacune se révèle, s'impose... Ce sont alors discussions, manifestations, pourparlers avec les membres du pouvoir. La voix des femmes africaines se fait entendre, Emmanuel Dongala la leur donne (ou la leur emprunte) et son écriture se prête au jeu du langage parlé, dans la simplicité.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.