Les noces barbares

Couverture du livre « Les noces barbares » de Yann Queffelec aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070378562
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier.
La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à... Voir plus

Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier.
La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n'est pas l'arriéré qu'on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore et qu'il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver.
S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle - qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Histoire dure, sujet délicat, lorsque je l'ai commencé je n'ai pas pu arrêter avant la fin....que j'aurais voulu finie autrement....

    Histoire dure, sujet délicat, lorsque je l'ai commencé je n'ai pas pu arrêter avant la fin....que j'aurais voulu finie autrement....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une femme peut-elle aimer son enfant lorsque celui-ci est le fruit d’un viol ?
    C’est ce sujet douloureux que nous propose Yann Quéfelec dans ce très beau roman plein de force et de pudeur.
    Nicole, adolescente trop crédule se laisse séduire par un militaire américain qui la viole avant d’en...
    Voir plus

    Une femme peut-elle aimer son enfant lorsque celui-ci est le fruit d’un viol ?
    C’est ce sujet douloureux que nous propose Yann Quéfelec dans ce très beau roman plein de force et de pudeur.
    Nicole, adolescente trop crédule se laisse séduire par un militaire américain qui la viole avant d’en faire profiter ses copains.
    Lorsque Ludo vient au monde, il représente la honte absolue pour la famille de la jeune fille qui le cache dans un grenier jusqu’au mariage de sa mère avec Micho, un brave homme auprès duquel l’enfant trouvera un semblant d’amour.
    C’est l’histoire d’un môme qui n’aurait pas dû naitre, qui n’a pas de place dans l’existence. Qui mendie désespérément l’amour maternel, cherchant à se plier à ses quatre volontés, attiré par sa lumière et sa beauté comme un papillon de nuit. Mais qui n’obtient jamais un geste de tendresse, ni même d’attention.
    L’écriture de Yann Quéfellec est magistrale de justesse, sans jamais tomber dans le pathos. Les mots font mal, les phrases claquent comme des coups de fouet. On ressent une immense compassion pour ce petit garçon, une envie de le serrer fort et le protéger.
    Quant à la fin, elle est à la fois d'une beauté et d'une tristesse infinie.

    Lecture forte, puissante, couronnée en 1985 par un Prix Goncourt, ô combien mérité.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à...
    Voir plus

    Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n'est pas l'arriéré qu'on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore et qu'il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver. S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle - qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares.

    Ce roman m'a très rapidement prise aux tripes. Tout au long de sa lecture, mon cœur a balancé entre cette mère détruite par le triple viol qu'elle a subi durant son adolescence et cet enfant - fruit de ces noces barbares - qu'elle détruit à son tour.

    C'est triste, c'est touchant, c'est dur, c'est horrible...
    Ca fait pleurer, ça bouleverse, ça révolte...
    Mais finalement, c'est tellement beau qu'on ne peut s'empêcher de poursuivre cette lecture tellement poignante. Une lecture dont on ne ressort pas indemne !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un immense coup de coeur à sa sortie ...

    Un immense coup de coeur à sa sortie ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fruit d'un viol collectif , Ludovic est un enfant haï par sa trop jeune mère Nicole et par ses grands parents chez qui il passe ses premières années, enfermé dans un grenier. Nicole, déçue d'un premier amour, se marie avec Micho, brave et riche mécanicien, qui cherche malgré tout à protéger...
    Voir plus

    Fruit d'un viol collectif , Ludovic est un enfant haï par sa trop jeune mère Nicole et par ses grands parents chez qui il passe ses premières années, enfermé dans un grenier. Nicole, déçue d'un premier amour, se marie avec Micho, brave et riche mécanicien, qui cherche malgré tout à protéger Ludo. Hantée par ses amours brisés Nicole sombre dans l'alcoolisme et fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Ludo, qui adore sa mère et rêve toujours de ses visites finit par s'enfuir de ce centre et se réfugie sur une épave échouée, rêvant toujours de voir sa mère et lui écrit des lettres enflammées qui restent sans réponse. La scène finale est poignante et met un terme définitif à leurs noces barbares.
    Cette histoire m'a vraiment bouleversée jusqu'à la fin. Ce garçon qui adore sa mère mais privé de son amour et qui fait l'objet de sa haine m'a laissé un goût amer de désespoir et en même temps d'interrogation. Cette histoire m'a vraiment bouleversée. C'est un des livres que j'ai adoré et que je recommande de lire absolument (Prix Goncourt 1985)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'histoire est révoltante et mérite d'être lue.

    L'histoire est révoltante et mérite d'être lue.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions