Le peintre d'éventail

Couverture du livre « Le peintre d'éventail » de Hubert Haddad aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070454419
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages... Voir plus

C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques.
Attenant à l'auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d'autres bouleversements.

Avec Le peintre d'éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d'initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

Donner votre avis

Avis(13)

  • Une écriture poétique et fine, un peu à la manière de François Cheng. L'auteur peint littéralement les paysages et les personnages, d'une formidable beauté. Un beau roman d'apprentissage...

    Une écriture poétique et fine, un peu à la manière de François Cheng. L'auteur peint littéralement les paysages et les personnages, d'une formidable beauté. Un beau roman d'apprentissage...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Petit concentré de poésie et d'esthétisme contemplatif, le Peintre d'éventail est un véritable hymne à la nature et à l'art pictural japonais.
    Entre le tremblement de terre de Kobe et le tsunami de Fukushima, Matabei se retire dans une auberge du nord du pays, où il est initié à l'art du jardin...
    Voir plus

    Petit concentré de poésie et d'esthétisme contemplatif, le Peintre d'éventail est un véritable hymne à la nature et à l'art pictural japonais.
    Entre le tremblement de terre de Kobe et le tsunami de Fukushima, Matabei se retire dans une auberge du nord du pays, où il est initié à l'art du jardin et de la peinture sur éventail par un vieux jardinier virtuose dans un jardin de légende, attenant à l'auberge. A son tour, Matabei initiera ensuite Hi-Han aux subtiles correspondances entre l'art et la nature, les saisons, les couleurs, l'immuable beauté d'un jardin patiemment dompté... jusqu'a ce que ce double trésor, le jardin et les éventails peints soit ravagé par la nature sauvage, mais patiemment ressuscités par la mémoire de Matabei.
    Une immersion totale dans un Japon hallucinant de vérité sous la plume sublîme d'Hubert Haddad qui sait se faire aussi japonais qu'afghan (Opium Poppy) ou palestinien (Palestine).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une très belle lecture pleine de douceur de poésie et d' érudition, le lieux est enchanteur, l' atmosphère calme et paisible, les personnages se cherchent chacun à leur façon.
    La beauté de ce texte ce cache dans sa forme, les moindres détails sont travaillés et ciselés à la manière des arts de...
    Voir plus

    Une très belle lecture pleine de douceur de poésie et d' érudition, le lieux est enchanteur, l' atmosphère calme et paisible, les personnages se cherchent chacun à leur façon.
    La beauté de ce texte ce cache dans sa forme, les moindres détails sont travaillés et ciselés à la manière des arts de la contemplation.
    Ce sont les brefs moments volés à la nature, à la réalité qui tentent de reprendre vie dans une œuvre que ce soit dans les haïkus du maître que dans la calligraphie, sur les éventails ou encore dans le jardin de la petit pension à flanc de montagne, qu'en se retrouvant réunis dans l' histoire et le texte d' Hubert Haddad.
    Bien rare sont les ouvrages qui me laissent cette impression, c'est beau complexe et beau.
    Un auteur que je relirai avec plaisir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • de belles descriptions de la nature nippone mais le récit est très lent

    de belles descriptions de la nature nippone mais le récit est très lent

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Matabei veut changer d’air, quitter Kobe, quitter sa notoriété de peintre moderne, et, surtout… oublier, tout oublier. Il se retrouve dans la pension de dame Hison, ancienne prostituée qui héberge une collection de gens « à part », particuliers. Dame Hison recueille au sens propre comme au sens...
    Voir plus

    Matabei veut changer d’air, quitter Kobe, quitter sa notoriété de peintre moderne, et, surtout… oublier, tout oublier. Il se retrouve dans la pension de dame Hison, ancienne prostituée qui héberge une collection de gens « à part », particuliers. Dame Hison recueille au sens propre comme au sens figuré ce cabossé.
    Sa vie va se transformer lorsqu’il rencontre le Maître Osaki, un très grand peintre d’ »éventail et jardinier hors pair qui va lui apprendre l’Art. Avec et grâce à lui, il va se transformer, retrouver la sérénité. Mais la grâce, la beauté, la poésie, l’harmonie ont un revers de médaille.

    C’est un livre majestueux, poétique, dans un français splendide. Un hommage à la vie japonaise, à la civilisation japonaise. Un livre que j’ai dégusté avec le même cérémonial que les deux hommes mettent à boire leur thé. Des descriptions sublimes. Une promenade hors du temps dans la beauté d’un matin, sous la neige, dans la splendeur d’une soirée….
    L’écriture d’Hubert Haddad pousse à la contemplation, on ressent la mélancolie mais les petits plaisirs n’y sont jamais absents. La beauté n’est jamais absente même lorsque arrive l’apocalypse, l‘impensable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un grand moment de lecture mêlant poésie, sentiments profonds, histoires de vie tragique et parcours de vie.

    C'est sur la corde sensible et en mêlant aussi bien catastrophe historique (Hiroshima et Fukushima) que personnages de grande profondeur avec des historiques personnels aussi bien...
    Voir plus

    Un grand moment de lecture mêlant poésie, sentiments profonds, histoires de vie tragique et parcours de vie.

    C'est sur la corde sensible et en mêlant aussi bien catastrophe historique (Hiroshima et Fukushima) que personnages de grande profondeur avec des historiques personnels aussi bien tragiques que secrets, qu'Hubert Haddad emmène son lecteur avec lui.

    Prenez une des contrées du Japon ; Atora, à priori sans histoire et totalement inconnu et mêlez-y une ex courtisane devenue maîtresse d'une maison d'hôtes (dame Hison), les domestiques (une cuisinière et un jardinier) en la personne du vieil Osaki Tanako, un jeune artiste photographe en rupture (Matabei),son disciple Xu Hi-han (narrateur) et une adolescente sans famille; Enjo, belle a remporter tous les prétendants et bâtissez ainsi un roman de grande qualité, mêlé de quelque très beaux Haikus.

    Roman sur la rupture ou la fuite avec son passé comme Dame Hison ou Matarei, sur l'amour et ses variantes pour Matarei avec Dame Hison puis Enjo, sur l'art du passage et du testament artistique entre un vieux jardinier, par ailleurs maître dans l'art de la conception et la décoration des éventails, à la recherche d'un disciple et initiant Matarei, ce dernier instruisant à sont tour Xu Hi-han avant que la volonté de conquérir la belle Enjo ne les sépare. Un récit d'un rare qualité descriptive, un traité vulgarisateur sur l'art d'entretenir le jardin tel un chef d'œuvre en harmonie avec le rythme des saisons et de l'âme. Les paysages, fleurs et aménagements horticoles sont rendus palpables tant la qualité des images délivrées est rare.

    Passage amoureux, artistique, initiation à l'art des éventails et des jardins, construction des sentiments, importance des relations humaines, tout ne fera pas forcément le poids face aux secrets de chacun dévoilés au fur et à mesure du récit et aux catastrophes humaines et naturelles.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un des plus beaux livres que j'ai lus cette année... pour des romantiques et des personnes à l'imagination fertile, superbe alchimie des sens, de poésie et de l'esprit. Ce livre m'a donné envie de lire d'autres romans de cet auteur.

    Un des plus beaux livres que j'ai lus cette année... pour des romantiques et des personnes à l'imagination fertile, superbe alchimie des sens, de poésie et de l'esprit. Ce livre m'a donné envie de lire d'autres romans de cet auteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est un très beau livre, un peu difficile par le type de narration. Les descriptions des jardins japonais, de l'harmonie, de l'eau, des arbres, des pierres, de l'art... de l'art aussi, la façon dont l'auteur arrive par petites touches, à suggérer la beauté du jardin dont Osaki Tanaka à la...
    Voir plus

    C'est un très beau livre, un peu difficile par le type de narration. Les descriptions des jardins japonais, de l'harmonie, de l'eau, des arbres, des pierres, de l'art... de l'art aussi, la façon dont l'auteur arrive par petites touches, à suggérer la beauté du jardin dont Osaki Tanaka à la charge ainsi que des éventails qu'il peint . Lorsque Matabei Rein initié par son maître le remplace, il s'attache en toute humilité à respecter le bel équilibre de cette nature sublime. Mais le tremblement de terre, le tsunami qui a suivi vient bouleverser cette vie...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions