Le parfum

Couverture du livre « Le parfum » de Patrick Suskind aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253044901
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Patrick Süskind Le Parfum Au xviiie siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais... Voir plus

Patrick Süskind Le Parfum Au xviiie siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien.
Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des hommes ».
C'est son histoire, abominable... et drolatique, qui nous est racontée dans Le Parfum, un roman qui, dès sa parution, eut un succès extraordinaire et est devenu très vite un best-seller mondial.

A vue de nez, un chef-d'oeuvre.
Bernard Pivot.

Ici, chaque page sent, on n'a jamais lu ça. Odeur de ßeurs, de tourbe ou de sanie, tout est mêlé, avec une extraordinaire virtuosité...
Sylvie Genevoix, Madame Figaro.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (76)

  • Qu’un roman historique parvienne à reconstituer une époque à travers son langage, ses costumes, ses habitudes alimentaires, c’est impressionnant, mais qu’il réussisse en plus à faire revivre un univers olfactif, jamais une telle gageure n’avait été tentée. À travers l’histoire passionnante de...
    Voir plus

    Qu’un roman historique parvienne à reconstituer une époque à travers son langage, ses costumes, ses habitudes alimentaires, c’est impressionnant, mais qu’il réussisse en plus à faire revivre un univers olfactif, jamais une telle gageure n’avait été tentée. À travers l’histoire passionnante de Jean-Baptiste Grenouille, meurtrier doté d’un odorat exceptionnel, c’est tout le XVIIIe siècle français qui ressurgit miraculeusement préservé, des parfumeries de Grasse (l’auteur a fait ses études à Aix-en-Provence) à la puanteur des bas-fonds de Paris. Monstre et génie, rêvant de dominer le monde et d’égaler Dieu grâce à son don si particulier et à son absence totale de scrupules, le personnage de Grenouille est inoubliable, entraînant le lecteur par le bout du nez dans des tribulations surprenantes et drôlatiques jusqu’à une chute plutôt inattendue. Ce premier roman a été, dès sa parution, un succès mondial.

    Un chef d'oeuvre!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour. Je n'ai jamais oublié ce livre, que j'ai lu à sa sortie en France en 1988, qui est l’œuvre majeur de Patrick Süskind. Je vous conseille de lire "Le pigeon" et la "contrebasse".. L'excellent Jacques Villeret a joué le rôle du narrateur de cette histoire au théâtre avec beaucoup de brio....
    Voir plus

    Bonjour. Je n'ai jamais oublié ce livre, que j'ai lu à sa sortie en France en 1988, qui est l’œuvre majeur de Patrick Süskind. Je vous conseille de lire "Le pigeon" et la "contrebasse".. L'excellent Jacques Villeret a joué le rôle du narrateur de cette histoire au théâtre avec beaucoup de brio. Bonne lecture

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Sans que je puisse véritablement savoir comment ni pourquoi, le titre de ce roman résonnait déjà comme celui d'une œuvre culte dans mon esprit, avant même que je n'en commence la lecture. Pourtant, je ne peux pas écrire que cette dernière fut un plaisir. Paradoxalement, je ne peux pas nier, non...
    Voir plus

    Sans que je puisse véritablement savoir comment ni pourquoi, le titre de ce roman résonnait déjà comme celui d'une œuvre culte dans mon esprit, avant même que je n'en commence la lecture. Pourtant, je ne peux pas écrire que cette dernière fut un plaisir. Paradoxalement, je ne peux pas nier, non plus, le talent de l'auteur qui parvient à saisir l'odorat par les mots, ce qui n'a, au premier abord, rien d'évident.

    Grenouille, ce petit diable qui se change peu à peu en Antéchrist est le pendant négatif des héros d'apprentissage. Eux apprennent la vie, lui la mort. Impossible pour moi d'apprécier cette œuvre qui m'est apparu cynique plus que captivante. C'est aussi un rythme inégal qui a, dès les premières pages, douché mon enthousiasme initial. Sur les quatre parties qui composent l'ouvrage, la troisième m'a semblé la plus intéressante. La quatrième apparaît comme un aboutissement logique à une quête d'amour qui se mène à l'envers et flirte avec le néant.

    Il y a là, enfin, quelques relents de la philosophie platonicienne mais je préfère l'original à cette réécriture noircie par la perversité, dérangeante, qui mêle l'auteur. Je n'ai pas été envoûtée par ce Parfum qui a, du moins, qu'il plaise ou non, le mérite de ne pas laisser indifférent.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman parsemé de senteurs, voyage des sens, un livre fascinant, nous laissant parfois perplexe qui réveille notre odorat trop souvent assoupi. Il nous plonge dans une époque où les odeurs sont omniprésentes, depuis la puanteur des tanneries aux suaves effluves des parfumeries, dans le Paris...
    Voir plus

    Un roman parsemé de senteurs, voyage des sens, un livre fascinant, nous laissant parfois perplexe qui réveille notre odorat trop souvent assoupi. Il nous plonge dans une époque où les odeurs sont omniprésentes, depuis la puanteur des tanneries aux suaves effluves des parfumeries, dans le Paris du XVII siècle. Superbement écrit, il est passionnant et surprenant du début à la fin
    Nous tombons sous le charme de ce personnage laid et immoral sans jamais savoir si nous le trouvons bon ou mauvais, nous demandant parfois si nous n’avons pas une petite part de lui au fond de nous.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pour moi un des plus beaux livres que j'ai été amenée à lire... Une lecture qui sent!

    Pour moi un des plus beaux livres que j'ai été amenée à lire... Une lecture qui sent!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai lu ce livre après avoir vu le film de Tom Tykwer. Alors que ce soit autant par le livre que par le film, j'ai été agréablement surprise par l'univers et par l'intrigue. Je recommande.

    J'ai lu ce livre après avoir vu le film de Tom Tykwer. Alors que ce soit autant par le livre que par le film, j'ai été agréablement surprise par l'univers et par l'intrigue. Je recommande.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre dont chaque page dégage une odeur. L'histoire d'un tueur en série en recherche de lui-même. Arrivera-t-il à créer ce que la nature ne lui a pas donné? Un roman à lire absolument.

    Un livre dont chaque page dégage une odeur. L'histoire d'un tueur en série en recherche de lui-même. Arrivera-t-il à créer ce que la nature ne lui a pas donné? Un roman à lire absolument.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai adoré ce livre et surtout l'incipit qui est marquant : en effet, l'auteur nous dépeint la ville de Paris au XVIIIème siècle mais il n'est pas question de décrire les rues, les maisons ou encore les habitants ... Le but est de capter le lecteur par les odeurs !!! En effet, dès les premières...
    Voir plus

    J'ai adoré ce livre et surtout l'incipit qui est marquant : en effet, l'auteur nous dépeint la ville de Paris au XVIIIème siècle mais il n'est pas question de décrire les rues, les maisons ou encore les habitants ... Le but est de capter le lecteur par les odeurs !!! En effet, dès les premières pages nous sommes transportés dans un univers pesant, qui ne sent pas bon et un personnage emblématique qui suscite de vives interrogations.

    Au fil des pages, on comprend que Grenouille ne cherche pas simplement qu'une odeur car à travers son absence d'odeur c'est une quête identitaire qui se crée.

    Je vous conseille vivement cette lecture et je vais de ce pas aller voir l'adaptation cinématographique.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Forum

Afficher plus de discussions