Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le cheptel

Couverture du livre « Le cheptel » de Celine Denjean aux éditions Marabout
  • Date de parution :
  • Editeur : Marabout
  • EAN : 9782501122559
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (3)

Avis (9)

  • Le Cheptel est incontestablement un excellent thriller. Il a le mérite de ne souffrir d’aucun temps mort et il offre, par la diversité des focalisations qu’il propose, une avancée très intéressante dans l’enquête. Plusieurs histoires se superposent tout au long du récit dans une alternance...
    Voir plus

    Le Cheptel est incontestablement un excellent thriller. Il a le mérite de ne souffrir d’aucun temps mort et il offre, par la diversité des focalisations qu’il propose, une avancée très intéressante dans l’enquête. Plusieurs histoires se superposent tout au long du récit dans une alternance millimétrée : celle de Louis Barthes pour commencer, un notaire de 73 ans en quête de ses origines ; celle de Bruno, un adolescent qui se retrouve perdu en montagne à la suite d’un accident ; celle d’Atrimen et de son amie Elicen, deux adolescentes vivant recluses dans une inquiétante communauté. On doit bien évidemment ajouter à tout cela la découverte du cadavre d’une jeune femme qui donne du fil à retordre à deux équipes d’enquêteurs qui vont avancer, main dans la main, dans la reconstitution du puzzle machiavélique imaginé par Céline Denjean. Élément très intéressant et qui fait la force du roman : le lecteur en sait beaucoup plus que les enquêteurs et son plaisir est donc d’assister à l’assemblage des pièces. Vraiment, un roman très efficace qui va vous coûter quelques heures de sommeil.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Quelle découverte ! Je lis pour la première fois cette auteure : autant vous dire de suite que ce ne sera pas la dernière ! Mon seul regret : ne pas avoir lu La Fille de Kali, premier tome de la série consacrée au capitaine Eloïse Bouquet, Le cheptel vient en seconde place, s’ensuit Double...
    Voir plus

    Quelle découverte ! Je lis pour la première fois cette auteure : autant vous dire de suite que ce ne sera pas la dernière ! Mon seul regret : ne pas avoir lu La Fille de Kali, premier tome de la série consacrée au capitaine Eloïse Bouquet, Le cheptel vient en seconde place, s’ensuit Double Amnésie. J’ai hâte de rattraper mon retard! Je précise toutefois que Le Cheptel peut se lire indépendamment du précédent : seules quelques références y sont faites sans perturber la compréhension de l’intrigue.

    Par alternance de chapitres, l’autrice nous présente le point de vue de ses personnages, dans un style d’écriture très différent et parfaitement adapté à leur rôle, ce qui rend le récit fluide et nuancé. Exercice difficile et réalisé avec brio: chacun des protagonistes a sa place dans ce récit sombre et machiavélique et un puzzle diabolique s’assemble au fur et à mesure de notre lecture.

    Louis Barthes, notaire retraité, fait à 73 ans une découverte qui va remettre en cause toutes ses convictions : en triant les affaires de son défunt père, il tombe sur son propre certificat de décès (survenu à l’âge de 3 jours) établi en 1942 par le médecin de famille. Bouleversé par ce document officiel que rien n’explique, Louis tente de comprendre le mystère qui entoure sa naissance.

    Adolescente âgée de 16 ans, Atrimen appartient à une communauté vivant en autarcie au sein des montagnes pyrénéennes, régie par la Grande Prêtresse Virinaë. Elle est promise à un mariage avec Anten, de quelques années son aîné, et a pour meilleure amie Elicen, d’un caractère beaucoup moins timoré que le sien. Ensemble, ils participent à la vie en collectivité et s’occupent des « petits », les enfants en bas-âge qu’il faut protéger lors des attaques terrifiantes des Boches…

    Bruno participe à une randonnée avec son jumeau lorsqu’un accident manque de lui coûter la vie : une chute l’entraîne dans un torrent, mais in extremis, il parvient à se raccrocher à une branche. Le cours d’eau l’a entraîné loin des siens, il se retrouve blessé et perdu en forêt…

    Dans les Cévennes, le corps d’une jeune femme, abattu par arme à feu, est découvert sur le bas-côté d’une route isolée. La capitaine de gendarmerie Eloïse Bouquet et son supérieur Matthieu Vicenti en charge de l’affaire, constatent qu’elle est vêtue d’une tenue marginale, comme provenant d’une autre époque.

    La destinée de ces personnages se rejoignent au terme d’une enquête sordide sur fond de trafic d’êtres humains. La chronologie est impeccable: une course contre la montre de plusieurs jours nous entraîne dans un récit addictif et fascinant. Je me suis attachée à certains personnages, notamment Louis, le notaire, dont la quête est émouvante. Je me suis aussi mise à la place d’Atrimen et d’Elicen, comprenant avec effroi le conditionnement extrême auquel peuvent être soumis les membres d’une secte. Et pas seulement: les références à la seconde guerre mondiale et au nazisme nous rappellent que, sans y prêter garde, nous pouvons tous être manipulés… Le final est apocalyptique, d’une noirceur sans pareille: âmes sensibles s’abstenir !
    Retrouvez mes chroniques sur https://loeilnoir.wordpress.com/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Excellent polar, pour ma part comme souvent dans les polars, les deux cent premières pages paraissent longues, et après on s'en détache plus, on veut la fin, on la veut tout de suite...
    Vraiment bien écrit, l'idée aussi de ce confinement organisé autour d'un mode de vie isolé de la société est...
    Voir plus

    Excellent polar, pour ma part comme souvent dans les polars, les deux cent premières pages paraissent longues, et après on s'en détache plus, on veut la fin, on la veut tout de suite...
    Vraiment bien écrit, l'idée aussi de ce confinement organisé autour d'un mode de vie isolé de la société est plutôt drôle étant donné le confinement que nous vivons aujourd'hui...
    Un peu sur le style "le village", on peut éduquer les masses et répandre une propagande bien ficelé, mais l'humanité se posera toujours des questions sur son existence et la moindre brêche qui montre un soupcon de lumière suffit à tout anéantir...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce polar est une belle découverte, pure délectation, je n'ai réussi à le lâcher avant la dernière ligne.
    L'écriture est fluide, dynamique, la tension y est palpable et c'est ce qui plait au lecteur que nous sommes.
    Céline Denjean, auteur toulousaine tient son lecteur en haleine dès les...
    Voir plus

    Ce polar est une belle découverte, pure délectation, je n'ai réussi à le lâcher avant la dernière ligne.
    L'écriture est fluide, dynamique, la tension y est palpable et c'est ce qui plait au lecteur que nous sommes.
    Céline Denjean, auteur toulousaine tient son lecteur en haleine dès les premières pages avec cette construction en puzzle que le lecteur assemble facilement.
    Elle plante son décor dans les pyrénées.
    On prend plaisir à suivre les histoires de Bruno, Louis et les jeunes filles Atrimen et Elicen qui finissent par se rejoindre.
    On s'attache à certains personnages, on en hait d'autres.
    Les thèmes principaux sont durs mais finement traités sans tomber dans la caricature : le commerce d'êtres humains, les sectes, la manipulation mentale, la mémoire, la shoah ...
    Elle maîtrise son sujet c'est évident.
    C'est un polar avec beaucoup de suspens, rondement bien mené, captivant et cerise sur le gâteau pour un polar c'est une femme qui mène l'enquête.
    Céline Denjean mérite sa place parmi les plus grands auteurs de polars et nous donne juste envie de découvrir ses autres romans comme "la fille de kali" ou "double amnésie".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le cheptel fait suite à La fille de Kali, nous y retrouvons Eloïse Bouquet et son équipe ainsi que les gendarmes nîmois qui vont être face à la découverte du cadavre d’une jeune femme sans identité qui pourrait bien avoir fait l’objet d’une chasse à l’homme. L’enquête prend de l’ampleur avec...
    Voir plus

    Le cheptel fait suite à La fille de Kali, nous y retrouvons Eloïse Bouquet et son équipe ainsi que les gendarmes nîmois qui vont être face à la découverte du cadavre d’une jeune femme sans identité qui pourrait bien avoir fait l’objet d’une chasse à l’homme. L’enquête prend de l’ampleur avec l’arrivée du Capitaine Merlot d’Interpol qui suit une piste depuis de nombreuses années sans résultats à ce jour. Une autre intrigue va nous être proposée en la personne de Louis Barthes dont les recherches sur son passé vont nous tenir en haleine et nous ramener au moment de la rafle du Vél d’hiv en juillet 42. Il y aura aussi Bruno, 13 ans qui après être tombé dans un torrent dangereux, cherchera du secours auprès d’une communauté recluse vivant en autonomie et dirigée par Virinaë leur grande prêtresse. Trois fils à dérouler d’une même pelote. C’est pour moi un grand coup de cœur l’intrigue est excellente et m’a captivé de bout en bout. J’ai particulièrement aimé suivre l’enquête sur les réseaux de trafic d’êtres humains qui est un sujet dont on sait qu’il existe toujours. Une descente en enfer parfaitement maîtrisée qui aborde de nombreux thèmes comme la manipulation, l’endoctrinement, le sectarisme, le dark net, l’esclavage… L’écriture est superbe, malgré le nombre important des personnages, l’auteur ne m’a pas perdu. Il faut reconnaître que les personnages ont une profondeur qui les rend sinon sympathiques pour le moins attachants. C’est avec un plaisir de lire et une soif de découverte que j’ai terminé ce thriller redoutable en un weekend. Il faut saluer le travail de recherche impressionnant, pour arriver à une intrigue qui se tient et reste totalement crédible, zéro défaut côté scénario c’est du grand art. La description de la communauté nous fait entrer dans un monde parallèle et surréaliste. Tout ce qui se rapporte à la seconde guerre mondiale nous montre à quel point il est important ne rien oublier. De quoi réfléchir sur notre société et ses dysfonctionnements, quelles que soient les époques. Ce qui me réjoui le plus c’est de savoir qu’il y a une suite avec « Double amnésie » et que je vais pouvoir retrouver certain des protagonistes dans une enquête différente. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/05/28/37341322.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce roman commence fort, avec Louis Barthes qui est censé être mort trois jours après sa naissance.
    Comment ce fait-il qu'il soit encore la ?! Des mystères, il va y en avoir tout au long du livre, on va suivre une enquête qui va être pleine de rebondissements.
    Un corps non identifié est...
    Voir plus

    Ce roman commence fort, avec Louis Barthes qui est censé être mort trois jours après sa naissance.
    Comment ce fait-il qu'il soit encore la ?! Des mystères, il va y en avoir tout au long du livre, on va suivre une enquête qui va être pleine de rebondissements.
    Un corps non identifié est retrouvé sur le bord d'une route des Cévennes avec d'étranges habits. L'équipe de gendarmes Nîmoise va collaborer avec l'équipe de Toulouse et Interpol va aussi être de la partie.
    J'avoue que j'ai eu un peu peur au début avec tous les prénoms un peu particuliers.
    Tous les personnages ne se connaissent pas et vont petit à petit se lier.
    J'aime les livres ou les histoires se rejoignent.
    J'ai bien aimé les chapitres avec Bruno, et j'ai eu envie d'aider Atrimen et Elicen parce qu'elles sont dans un autre monde avec des personnes qui les empêchent de vivre.
    Parce que ce qui se passe dans ce livre c'est dur d'y croire, la chasse à l'homme n'existe plus, enfin normalement....
    Bonjour le lavage de cerveau et au revoir la liberté.
    une sacrée enquête qui prend aux tripes et dont on ne sort pas indemne. Une fois ouvert on ne veut plus fermer le livre avant de savoir comment tout ça va se terminer.
    Seul hic je n'avais pas lu le livre la fille de Kali que je lirais je pense.
    Ce livre peut se livre indépendamment mais l'auteur y fait référence assez souvent.
    Un très bon livre et je suis ravie d'avoir découvert une auteure que je vais suivre car j'ai vraiment adoré.
    Je n'en dis pas plus sinon je vais en dire trop, mais je vous suggère fortement de le lire car je trouve qu'il n'est pas vraiment mis en avant alors que ce roman est top !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Grâce à lecteurs.com, les vacances commencent par un "non" répétitif aux enfants : non je ne joue pas dans la piscine, non je ne fais pas une partie d'échecs, non je ne regarde pas un film en famille sur le canapé...: Je lis. Ce policier, très noir, est un roman que vous ne lacherez pas jusqu'à...
    Voir plus

    Grâce à lecteurs.com, les vacances commencent par un "non" répétitif aux enfants : non je ne joue pas dans la piscine, non je ne fais pas une partie d'échecs, non je ne regarde pas un film en famille sur le canapé...: Je lis. Ce policier, très noir, est un roman que vous ne lacherez pas jusqu'à la 653 pages. C'est une réussite. Dès les premières pages, le style vif et littéraire m'a happée. Je me suis réjouie d'avoir entre les mains un livre addictif, effrayant, inventif. L' auteur traite avec maestro le thème de la manipulation. La "méchante" élève un cheptel d'êtres humains qu'elle garde en excellente condition physique pour les vendre à un prix exorbitant aux riches tordus de la planète dont le phantasme est de s'offrir des parties de chasse à l'homme ou de jambes en l'air sadiques. Et sur ce sujet l'humanité a de l'imagination

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Tout d'abord, merci à Lecteurs.com et aux éditions Marabout pour cet envoi dans le cadre des Explorateurs du Polar 2018 !
    Mais de toute façon il y a peu de choses à en dire : j'ai juste ADORÉ !!!!! J'ai beaucoup aimé la construction du récit, avec les histoires entremêlées et le fait de vivre...
    Voir plus

    Tout d'abord, merci à Lecteurs.com et aux éditions Marabout pour cet envoi dans le cadre des Explorateurs du Polar 2018 !
    Mais de toute façon il y a peu de choses à en dire : j'ai juste ADORÉ !!!!! J'ai beaucoup aimé la construction du récit, avec les histoires entremêlées et le fait de vivre l'histoire "à l'envers" (avec le coupable connu dès le début). Les personnages sont également très intéressants, que ce soit les gentils ou les méchants, j'ai réussi à m'y attacher (de façon positive ou négative) et c'est un critère important pour moi. L'angoisse est présente à chaque page et, chose que j'ai beaucoup appréciée également, j'ai appris des choses et j'ai réfléchi,  ce qui est parfois assez rares dans les thrillers où l'on est "juste" tenus en haleine.
    En bref : je ne connaissais pas Céline Denjean mais je vais la suivre de très près, je lis pas mal de thrillers mais plutôt de type psychologique/intime et ça me change vraiment ! J'espère que je vous aurai convaincu d'en faire autant !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.