Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Celine Denjean

Celine Denjean
Céline Denjean est toulousaine. Ses grands-parents, anciens libraires, lui ont transmis le goût des livres. Après avoir travaillé dans le domaine social, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. Son premier roman, Voulez-vous tuer avec moi ce soir ?, a paru chez Nouvelles Plumes en 2015.

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Le cheptel » de Celine Denjean aux éditions Marabout

    calypso sur Le cheptel de Celine Denjean

    Le Cheptel est incontestablement un excellent thriller. Il a le mérite de ne souffrir d’aucun temps mort et il offre, par la diversité des focalisations qu’il propose, une avancée très intéressante dans l’enquête. Plusieurs histoires se superposent tout au long du récit dans une alternance...
    Voir plus

    Le Cheptel est incontestablement un excellent thriller. Il a le mérite de ne souffrir d’aucun temps mort et il offre, par la diversité des focalisations qu’il propose, une avancée très intéressante dans l’enquête. Plusieurs histoires se superposent tout au long du récit dans une alternance millimétrée : celle de Louis Barthes pour commencer, un notaire de 73 ans en quête de ses origines ; celle de Bruno, un adolescent qui se retrouve perdu en montagne à la suite d’un accident ; celle d’Atrimen et de son amie Elicen, deux adolescentes vivant recluses dans une inquiétante communauté. On doit bien évidemment ajouter à tout cela la découverte du cadavre d’une jeune femme qui donne du fil à retordre à deux équipes d’enquêteurs qui vont avancer, main dans la main, dans la reconstitution du puzzle machiavélique imaginé par Céline Denjean. Élément très intéressant et qui fait la force du roman : le lecteur en sait beaucoup plus que les enquêteurs et son plaisir est donc d’assister à l’assemblage des pièces. Vraiment, un roman très efficace qui va vous coûter quelques heures de sommeil.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cercle des mensonges » de Celine Denjean aux éditions Marabooks

    Les livres de K79 sur Le cercle des mensonges de Celine Denjean

    Céline Denjean. Encore une autrice de polars/thrillers que je n’avais pas lue ! Il faut dire que notre pays est depuis plusieurs années une source intarissable d’écrivains de ce genre. Le nombre ne cesse de grandir et moi, j’essaye de suivre le rythme !

    Dans « Le cercle des mensonges »,...
    Voir plus

    Céline Denjean. Encore une autrice de polars/thrillers que je n’avais pas lue ! Il faut dire que notre pays est depuis plusieurs années une source intarissable d’écrivains de ce genre. Le nombre ne cesse de grandir et moi, j’essaye de suivre le rythme !

    Dans « Le cercle des mensonges », troisième volet de la série, on suit deux affaires policières en parallèle menées par deux enquêteurs opiniâtres. Forts de leur professionnalisme et de leurs valeurs, Eloïse Bouquet et Urbain Malot mettent tout en œuvre afin de démêler leurs intrigues. Seulement, leur persévérance les entraîne dans un engrenage infernal. Ils se retrouvent embarqués dans de petites histoires qui font écho à de plus gros enjeux. Ils ont mis les pieds dans une fourmilière et leur association ne sera pas de trop pour mener cette bataille pour la vérité.

    Même si je regrette de ne pas avoir lu les épisodes précédents parce qu’il m’a manqué quelques informations, je me suis régalé de ma lecture. Le réalisme des investigations, le scénario parfaitement construit et les protagonistes charismatiques façonnent une aventure passionnante. J’ai suivi les péripéties avec exaltation en m’attachant aux acteurs de ce drame. En totale empathie, je me suis pris d’affection pour ce duo et je suis impatient de les retrouver dans d’autres enquêtes.

    L’écrivaine a réussi sa première impression. Autant dans la maîtrise de la narration que dans la densité de ses personnages, elle m’a impressionné. J’ai dévoré ce pavé de 500 pages comme un gros gâteau généreux dont on ne peut pas arrêter la dégustation. Dans mon classement personnel, je range dès aujourd’hui Céline Denjean dans le haut du panier de sa catégorie. J’espère que les autres romans, que je lirai à coup sûr, confirmeront cette très belle découverte. Mais je n’en doute pas, tant son talent m’a sauté aux yeux !

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2021/10/06/695-celine-denjean-le-cercle-des-mensonges/

  • add_box
    Couverture du livre « Le cercle des mensonges » de Celine Denjean aux éditions Marabooks

    L'atelier de Litote sur Le cercle des mensonges de Celine Denjean

    Je ne raterais pour rien au monde la sortie du nouveau thriller de Céline Denjean. C’est un plaisir que de retrouver certains personnages récurrents et d’en rencontrer de nouveaux. Le pitch est toujours bien tordu et les méchants sont de vraies ordures. Je ne rechigne pas à une petite romance...
    Voir plus

    Je ne raterais pour rien au monde la sortie du nouveau thriller de Céline Denjean. C’est un plaisir que de retrouver certains personnages récurrents et d’en rencontrer de nouveaux. Le pitch est toujours bien tordu et les méchants sont de vraies ordures. Je ne rechigne pas à une petite romance de temps en temps mais petite hein. Tout débute par le « suicide » du neveu du Ministre des finances du haut d’un immeuble, par un témoin qui aurait mieux fait de laver le sol et de garder les yeux baissés, une disparition et un assassinat viennent donner le ton. Mais comme on surfe sur plusieurs enquêtes et des équipes différentes. Celle d’Urbain Malot dit le Zèbre et celle d’Eloïse, on retrouve aussi le corps d’une femme dans une forêt proche de Toulouse. Eloïse quand à elle, n’a toujours pas renoncé à l’affaire du Cheptel et poursuit encore Anne Poey cette fois-ci avec l’aide d’Amanda la journaliste ou comment se faire d’une ennemie une amie. A ce sujet, il est donc fortement recommander de lire le Cheptel avant celui-ci. Voilà tout ce petit monde va mettre un point d’honneur à résoudre ces enquêtes et ils ne sont pas au bout de leur peine. J’ai retrouvé avec plaisir le style incisif de l’auteure qui ne mollit pas et nous donne à voir le côté sombre que tout être humain possède. Les intrigues apportent leurs lots de rebondissements, perso quand la hiérarchie s’en mêle c’est juste trop énervant. Les thèmes abordés, tournent une fois encore autour de la misère, des trafics d’êtres humains et des dérives scientifiques, rien à voir avec la pandémie que nous vivons actuellement, l’auteure nous l’affirme elle a écrit son livre avant. Une lecture qui m’a une fois de plus embarquée. Bonne lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cercle des mensonges » de Celine Denjean aux éditions Marabooks

    Musemania sur Le cercle des mensonges de Celine Denjean

    Cinquième livre déjà de l’auteure Céline Denjean et voilà seulement que je découvre sa plume. Bien entendu, j’avais déjà beaucoup entendu parler de ses précédents livres avec beaucoup d’enthousiasme. Hélas, comme bien souvent, par manque de temps et non par manque d’intérêt, je n’avais pas pu en...
    Voir plus

    Cinquième livre déjà de l’auteure Céline Denjean et voilà seulement que je découvre sa plume. Bien entendu, j’avais déjà beaucoup entendu parler de ses précédents livres avec beaucoup d’enthousiasme. Hélas, comme bien souvent, par manque de temps et non par manque d’intérêt, je n’avais pas pu en lire un.

    Je sais que je vous ai déjà maintes fois martelé mon habitude et ma préférence de toujours commencer par le premier opus lorsqu’il s’agit de série mais je n’ai hélas pas eu l’opportunité de me procurer l’un de ceux-ci avant de découvrir « Le cercle des mensonges ». Quoiqu’il en soit, ce fût une très belle découverte.

    Ici, on est dans le roman policier bien noir. Plusieurs enquêtes vont se dérouler avec d’une part, la police judiciaire et de l’autre, la gendarmerie nationale. Que ce soit dans l’une ou l’autre des parties, les personnages sont tous dotés de caractéristiques proches et finement travaillés. Alors que cela pourrait engendrer un imbroglio dans l’esprit du lecteur afin de savoir qui est qui, j’ai trouvé que l’auteure a fait un travail sensationnel pour éviter de se mélanger les pinceaux lors de la lecture du livre.

    Près de 500 pages et pourtant, je n’ai ressenti aucune longueur ou de quelconques temps morts. C’est écrit avec une belle fluidité qui fait que le lecteur est happé dès les toutes premières pages. Chaque détail prend son importance plus tard dans le récit et le travail de recherches effectuées par l’auteure pour coller au mieux de la réalité permet une immersion factuelle et tangible dans le travail des enquêteurs.

    En plus, pour moi lectrice en mal de voyages et de vacances, me trouver plongée dans la Ville Rose, c’est faire un saut dans l’espace et découvrir Toulouse comme si j’y étais. C’est toujours agréable de s’évader de par ses lectures et encore plus, dans une ville hors des chemins battus comme Paris ou d’autres capitales mondiales.

    Alors que ce livre a été écrit en 2019, on ne pourra pas éviter de faire certains parallèles avec ce que nous connaissons depuis près de 2 ans maintenant. Une prophétie peut-être? Mais en tout cas, intelligemment abordée alors.

    Bien entendu, je vous dirais de ne pas faire comme moi en sautant les autres livres avant sa lecture. Pourquoi? Tout simplement, pour ne pas bouder votre plaisir à cette plume française de littérature noire qui a toute sa place auprès des plus grands auteurs renommés. Cela serait vraiment trop dommage pour vous de ne pas suivre l’évolution des personnages. Pour ma part, je ne manquerai pas de me plonger dans les autres thrillers de Céline Denjean car elle m’a vraiment donné l’envie de les lire au regard des qualités de son écriture.

    Je remercie les éditions Marabout/Black Lab et le site bepolar.fr pour cette très bonne découverte.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !