Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le bal des folles

Couverture du livre « Le bal des folles » de Victoria Mas aux éditions Albin Michel
Résumé:

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles - d'un côté les idiotes et... Voir plus

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles - d'un côté les idiotes et les épileptiques ; de l'autre les hystériques, les folles et les maniaques - ce bal est en réalité l'une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (81)

  • Très émouvant, les balbutiements de la psychiatrie au siècle dernier, ainsi que le rôle attribué aux femmes et leur place dans la société

    Très émouvant, les balbutiements de la psychiatrie au siècle dernier, ainsi que le rôle attribué aux femmes et leur place dans la société

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fascinant, très beau à lire. Et cette façon qu’a l’auteur de raconter l’histoire de ces femmes enfermées est très prenante.

    Fascinant, très beau à lire. Et cette façon qu’a l’auteur de raconter l’histoire de ces femmes enfermées est très prenante.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre poignant sur la condition des femmes internées au XIX ème siècle.
    Des histoires de femmes touchantes... mais surtout rageantes.
    L'écriture de Victoria Mas est superbe, parfois dans ses personnages j'ai eue l'impression de croiser Zola. J'ai lu ce roman d'une traite, j'ai même regretté...
    Voir plus

    Un livre poignant sur la condition des femmes internées au XIX ème siècle.
    Des histoires de femmes touchantes... mais surtout rageantes.
    L'écriture de Victoria Mas est superbe, parfois dans ses personnages j'ai eue l'impression de croiser Zola. J'ai lu ce roman d'une traite, j'ai même regretté qu'il soit terminé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour, je me suis sentie particulièrement touchée par l'histoire de ces femmes, qui , pendant si longtemps n'avaient pas le droit à la parole ,où la "place des femmes n'est pas en public", c'est une époque où les"hommes ...n'estiment les femmes que lorsque leur plastique est à leur goût ....
    Voir plus

    Bonjour, je me suis sentie particulièrement touchée par l'histoire de ces femmes, qui , pendant si longtemps n'avaient pas le droit à la parole ,où la "place des femmes n'est pas en public", c'est une époque où les"hommes ...n'estiment les femmes que lorsque leur plastique est à leur goût . Quant à celles capables de nuire à leur virilité , ils se moquent , ou mieux encore s'en débarrassent "très souvent en les envoyant dans un asile psychiatrique , LA SALPÊTRIERE.
    Toutes ces femmes , qui , au dix neuvième siècle ,étaient méprisées pour avoir exprimer une opinion à haute voix , pour avoir été laide , pour avoir aimé sans réserve , pour avoir été autre que ce qui était imposé par la loi des hommes ,jusqu'à en être honnies , même oubliées .....toutes ces âmes rejetées par leur propre famille ,Victoria Mas , les fait revivre et raconte leurs émotions , leurs mots, leur vie , et le bal si attendu: " le bal des folles ".Mais au fond , leur vie n'est-elle pas un bal permanent où leur monde n'est que charivari? Belles lectures . Prenez soin de vous

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Paris à la fin du XIX° siècle et plus précisément à l'hôpital de la Salpetrière où se prépare un événement où seuls quelques privilégiés assisteront : le bal des folles.
    Mais qui sont donc ces folles que le tout Paris veut voir ? Des aliénées que le fameux Dr Charcot, neurologue de renom, a...
    Voir plus

    Paris à la fin du XIX° siècle et plus précisément à l'hôpital de la Salpetrière où se prépare un événement où seuls quelques privilégiés assisteront : le bal des folles.
    Mais qui sont donc ces folles que le tout Paris veut voir ? Des aliénées que le fameux Dr Charcot, neurologue de renom, a pris en charge. Il expérimente, exhibe ces pauvres femmes, qui pour la plupart sont aussi normales que vous et moi, devant des médecins mais aussi journalistes et hommes politiques telles des animaux de foire. Mais alors pourquoi ont-elles atterri dans cet asile ?
    Tout simplement parce « qu'aucune femme n'a jamais la totale certitude que ses propos, son individualité, ses aspirations ne la conduiront pas entre ces murs redoutés du treizième arrondissement. »
    Alors voilà comment Louise, adolescente forcée par son oncle, Thérèse, une des plus ancienne patiente, qui a précipité son souteneur, qui la battait, dans la Seine, ou encore Eugenie, jeune femme de bonne famille, indépendante, féministe avant l'heure, mais qui a eu l'outrecuidance d'avouer qu'elle communiquait avec les Esprits, sont arrivées entre ces murs. Alors oui, il y en a quelques unes qui sont vraiment folles, mais le véritable sujet, c'est la place des femmes qui s'affirment et donc dérangent dans cette société de la fin du XIX° siècle.
    Une femme a un rôle particulier dans ce roman. Geneviève, l'infirmière, fille de médecin, qui est considérée comme le « tuteur du service » depuis plus de vingt ans. Admiratrice du Professeur, elle va pourtant finir par admettre qu'il se trompe et ... je vous laisse découvrir la suite.
    Car il faut lire ce premier roman. L'écriture est fluide, agréable avec beaucoup de sensibilité. L'univers psychiatrique de l'époque est également bien documenté. Une belle découverte qui n'est pas sans évoquer « la salle de bal » de Anna Hope (à lire également !).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • un joli livre sur la difficile condition des femmes, au XIXème siècle, particulièrement pour celles qui refusaient d'être soumises, à un père, à un mari...

    un joli livre sur la difficile condition des femmes, au XIXème siècle, particulièrement pour celles qui refusaient d'être soumises, à un père, à un mari...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tous les ans un bal a lieu à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris .
    Le tout Paris recommandable y est invité pour danser et « aller voir les folles ».
    Les femmes qui souffrent de troubles neurologiques étaient internées dans cet hôpital fin 19e S.
    Lors de ce bal se joue le destin de Louise,...
    Voir plus

    Tous les ans un bal a lieu à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris .
    Le tout Paris recommandable y est invité pour danser et « aller voir les folles ».
    Les femmes qui souffrent de troubles neurologiques étaient internées dans cet hôpital fin 19e S.
    Lors de ce bal se joue le destin de Louise, Eugénie et Geneviève.
    J’avais vu le film « Augustine » d’Alice Winocour avec l’actrice Soko qui joue Augustine malade internée qui a vraiment existé, et Vincent Lindon qui joue Le Professeur Charcot, neurologue réputé.
    J’avais donc les images de l’univers carcéral du film lors de ma lecture.
    Le livre s’avale car on souhaite connaître la destinée d’Eugénie, femme avant-gardiste et intellectuelle incarcérée injustement.
    La dimension du spiritisme s’ajoute à l’histoire - la peur de l’inexplicable, du non -cartésien est d’ailleurs toujours d’actualité aujourd’hui.
    Le livre est fluide, bien écrit.
    Je garde malgré tout un bémol : peut-être aurais-je voulu plus de pages pour installer le décor et surtout les personnages .
    Cet événement -Le bal des folles - arrive finalement très rapidement ... et se termine aussi vite qu’il a commencé...
    Lecture fortement recommandée

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 1885, Hôpital de la Salpêtrière, dans le service du Pr. Charcot les malades préparent le bal de printemps. Un roman poignant, avec de beaux portraits de femmes qui se battent pour devenir les égales des hommes dans une société encore très corsetée.

    1885, Hôpital de la Salpêtrière, dans le service du Pr. Charcot les malades préparent le bal de printemps. Un roman poignant, avec de beaux portraits de femmes qui se battent pour devenir les égales des hommes dans une société encore très corsetée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.