Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'axe du loup

Couverture du livre « L'axe du loup » de Sylvain Tesson aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266157186
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Pendant huit mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de... Voir plus

Pendant huit mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu'à la montagne de Darjeeling. À pied, à cheval, en vélo, sur six mille kilomètres, il a connu ce qu'il a cherché de plein gré : le froid, la faim, la solitude extrême. La splendeur de la haute Asie l'a récompensé, comme les mots d'une très ancienne déportée heureuse de se confier à lui : « On a le droit de se souvenir. »

Donner votre avis

Avis (6)

  • Qui mieux que l'auteur lui-même pour parler de son livre.

    " Pendant l'entracte d'une conférence, je lis dans le National Geographic que notre civilisation de la consommation va s'éteindre en même temps que la lumière, c'est à dire quand il n'y aura plus de resources. Du coup, je suis pris...
    Voir plus

    Qui mieux que l'auteur lui-même pour parler de son livre.

    " Pendant l'entracte d'une conférence, je lis dans le National Geographic que notre civilisation de la consommation va s'éteindre en même temps que la lumière, c'est à dire quand il n'y aura plus de resources. Du coup, je suis pris d'une horrible angoisse pendant ma conférence. Ce qui m'apaise un peu c'est que le film que je présente porte sur un voyage à pied, à cheval et à vélo qui m'a entraîné de la Sibérie à l'Inde sur les traces des évadés du Goulag. Soit 6000 kilomètres à travers des terrains difficiles, sans moteur ni hélice; avec uniquement des moyens de transports naturels (by fair means, disent les alpinistes anglais). Et si l'éloge de la marche à pied, cette énergie toujours renouvelable, était une réponse à la crise pétrolière ?"
    " Géographie de l'instant" Sylvain Tesson.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pour L’Axe du Loup, Sylvain Tesson nous prévient qu’il n’a pas voulu jouer au détective pour savoir si Slavomir Rawciz a dit vrai dans son livre A Marche Forcée, relatant son évasion, avec d’autres prisonniers du goulag, les zeks, près du cercle polaire et gagner l’Inde, à pieds. Livre très...
    Voir plus

    Pour L’Axe du Loup, Sylvain Tesson nous prévient qu’il n’a pas voulu jouer au détective pour savoir si Slavomir Rawciz a dit vrai dans son livre A Marche Forcée, relatant son évasion, avec d’autres prisonniers du goulag, les zeks, près du cercle polaire et gagner l’Inde, à pieds. Livre très controversé et le but de l’auteur est de seulement refaire le chemin lui aussi pour en étudier les conditions mais il va également y relever quelques contradictions.
    Mais qu’importe, il est bien décidé à suivre la route de la Sibérie à l’Inde. Pour cela, il le fera à pieds, à cheval et en vélo. Il connaîtra aussi la faim et le froid, et pendant ces 6 000 kilomètres, il fera aussi quelques rencontres mais refusera, presque tout le temps, l’aide de moyens motorisés.
    Ce voyage de huit mois est un hommage à tous ces prisonniers qui n’ont pas hésité à traverser des lieux très hostiles et des conditions plus que précaires, pour ne pas dire inhumaines. Mais tout vaut mieux que l’enfer du goulag…
    Dans ce récit, l’auteur nous décrit jour après jour, tout ce qu’il endure (volontairement) et fait preuve d’un grand courage mais également de beaucoup d’humour.
    Il va commencer par prendre le Transsibérien et traverse des paysages grandioses. Puis, il passe par la taïga (moins jolie en réalité que vue du train), le lac Baïkal, la forêt sibérienne, la steppe mongole, le désert de Gobi et la chaîne himalayenne car son but est d’arriver à Calcutta.
    Ce qu’il désire, c’est conquérir le Far East où de nombreuses épreuves l’attendent. Mais il garde toujours le moral et ne renonce jamais à arriver au terme de son long et dangereux voyage. Pendant celui-ci, il nous parle de la politique si sévère des pays traversés, méfiants à l’égard de cet étranger hirsute.
    Par chance, dans ces pays miséreux, des personnages vivant simplement (des forestiers ou des pêcheurs), n’hésitent pas à lui offrir le gîte et le couvert (en puisant dans leurs maigres ressources) et il y a toujours de la vodka : on va dire qu’elle le réchauffe bien.
    Mais ce qui ressort de ce récit, c’est, non seulement les descriptions de ce voyage, mais aussi la poésie des mots, la sensibilité de l’auteur et sa farouche volonté.
    C’est un ouvrage émouvant qui ne peut pas laisser le lecteur insensible.
    Quant au choix du titre : L’Axe du Loup, ce n’est pas un hasard car il a une signification que l’on trouvera dans le livre mais je la donnerai aussi dans une de mes citations : il est très symbolique.
    Encore un livre de Sylvain Tesson à dévorer du début à la fin, comme les autres récits de cet écrivain – aventurier de l’extrême, qui ne se laisse pas abattre par les douleurs aussi bien physiques que morales. C’est grâce à cela qu’il arrive toujours à atteindre son but car peu importe l’hostilité quand elle se présente.
    Bravo Sylvain Tesson et merci pour ce beau témoignage !
    J’ai ainsi réparé mon oubli de ce livre dans ma bibliothèque où il se trouvait depuis quelques années.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Rien à dire. J'adore Sylvain Tesson. J'ai l'impression de voyager avec lui sans quitter mon fauteuil. Merci à toi Sylvain de nous faire partager tes voyages.

    Rien à dire. J'adore Sylvain Tesson. J'ai l'impression de voyager avec lui sans quitter mon fauteuil. Merci à toi Sylvain de nous faire partager tes voyages.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lechoixdeslibraires.com

    La Sibérie sous le régime communiste fut une immense prison à ciel ouvert, coupée du monde des vivants. Pour s'extirper de cet archipel du goulag, une longue marche à l'échelle d'un continent attendait les rares candidats à l'évasion. Les heureux élus qui atteignirent l'Occident sains et saufs...
    Voir plus

    La Sibérie sous le régime communiste fut une immense prison à ciel ouvert, coupée du monde des vivants. Pour s'extirper de cet archipel du goulag, une longue marche à l'échelle d'un continent attendait les rares candidats à l'évasion. Les heureux élus qui atteignirent l'Occident sains et saufs passèrent au travers des griffes d'une terrible sélection naturelle. Jamais le prix de la liberté ne fut si chèrement payé. Slavomir Rawicz, l'un des plus célèbres d'entre eux, fut traité d'affabulateur à la suite de la publication de son récit. Cette accusation a jeté l'opprobre sur des rescapés bien plus intègres que lui. Afin de prouver la véracité de l'exode de tous ces «Papillons» anonymes, Sylvain Tesson s'est lancé le défi de marcher sur leurs pas. Un récit de voyage connecté avec l'Histoire où l'auteur a lui aussi soumis son corps et son âme à rude épreuve. Une succession de paysages âpres et grandioses dans lesquels ce solitaire contemplatif nourri de références littéraires se meut comme un poisson dans l'eau.

  • Je suis un public facile pour Sylvain Tesson puisque je lis ses récits d'aventures depuis près de 10 ans. Un aventurier avec une belle plume, c'est assez rare pour passer à côté. M. Tesson décide de partir sur les traces des évadés du Goulad vers l'Inde, plusieurs dizaines d'années plus tard....
    Voir plus

    Je suis un public facile pour Sylvain Tesson puisque je lis ses récits d'aventures depuis près de 10 ans. Un aventurier avec une belle plume, c'est assez rare pour passer à côté. M. Tesson décide de partir sur les traces des évadés du Goulad vers l'Inde, plusieurs dizaines d'années plus tard. Passionnant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.