Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chansons et refrains d'absence

Couverture du livre « Chansons et refrains d'absence » de Miguel Hernandez aux éditions Le Temps Des Cerises
Résumé:

Miguel Hernandez est un poète peu connu du public français. Alors que les poèmes de nombreux de ses contemporains (Lorca, Alberti, Machado) ont été traduits en français, les lecteurs français ne connaissent pas ce poète berger d'Orihuela, bien qu'il soit une icône en Espagne.
Seuls quelques... Voir plus

Miguel Hernandez est un poète peu connu du public français. Alors que les poèmes de nombreux de ses contemporains (Lorca, Alberti, Machado) ont été traduits en français, les lecteurs français ne connaissent pas ce poète berger d'Orihuela, bien qu'il soit une icône en Espagne.
Seuls quelques recueils (L'enfant laboureur, éditions Seghers, 1960) et quelques poèmes, parus aux éditions Unes, avaient été traduits ces cinquante dernières années. Plus récemment ont été publiés El rayo que no cesa (traduit par Sophie et Carlos Pradal, éditions Brocéliande en 1989 et éditions Écrits des Forges, Québec), et La foudre n'a de cesse (traduit et mis en rimes par Nicole Laurent-Catrice, éditions Folle Avoine en 2002).
Les derniers poèmes de Miguel Hernández rassemblés dans ce recueil, Chansons et refrains d'absence, n'avaient jamais été traduits en français.
La poésie simple écrite par cet homme ardent et généreux au destin tragique parle au coeur de chacun : les horreurs de la guerre, les privations, la mort d'un premier ;ls puis la naissance d'un second ;ls, l'éloignement de la femme aimée.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.