Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chansons de geste espagnoles

Couverture du livre « Chansons de geste espagnoles » de Anonyme aux éditions Flammarion
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782080707505
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Le Moyen Âge espagnol nous a transmis deux grandes chansons de geste: la Chanson de Mon Cid (1200) et la Chanson de Rodrigue (1300). Toutes deux racontent la vie et la légende d'une figure héroïque, celle de Rodrigue Diaz, le Cid. Ce chevalier castillan du XIe siècle fut deux fois banni par le... Voir plus

Le Moyen Âge espagnol nous a transmis deux grandes chansons de geste: la Chanson de Mon Cid (1200) et la Chanson de Rodrigue (1300). Toutes deux racontent la vie et la légende d'une figure héroïque, celle de Rodrigue Diaz, le Cid. Ce chevalier castillan du XIe siècle fut deux fois banni par le roi Alphonse VI; mercenaire au service d'al-Mutamin, émir de Saragosse, il vainquit le comte de Barcelone et le roi d'Aragon; déjouant les menées des princes maures et chrétiens, résistant aux Almoravides, il s'empara de Valence. Chacune à sa manière, la Chanson de Mon Cid et la Chanson de Rodrigue réinventent ce fascinant personnage. S'il apparaît, dans la Chanson de Mon Cid, comme un héros de la maturité, mari, père et vassal, exposé aux coups du sort qu'il sait surmonter par l'intelligence et la mesure, la Chanson de Rodrigue le présente comme un jeune chevalier irrévérencieux et insoumis, préoccupé de faire valoir ses mérites et surtout de parvenir. Ce volume offre à la curiosité du public français, pour la première fois dans leur intégralité, les textes poétiques fondateurs de la légende du Cid, qui inspirèrent tant d'écrivains, dramaturges et poètes, classiques et romantiques: des auteurs du romancero à Guillén de Castro, de Corneille à Chateaubriand puis à Victor Hugo...
Traduction critique, présentation, notes, glossaire, chronologie et bibliographie par Georges Martin Couverture: Illustration Virginie Berthemet.

Donner votre avis