Bakou, derniers jours

Couverture du livre « Bakou, derniers jours » de Olivier Rolin aux éditions Points
  • Date de parution :
  • Editeur : Points
  • EAN : 9782757821619
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

En 2004, dans son roman Suite à l'hôtel Crystal, Olivier Rolin mettait en scène son suicide dans une chambre d'hôtel de Bakou. Six ans plus tard, et malgré les mises en garde de ses amis, il décide de se rendre dans la capitale azérie pour affronter ce destin imaginaire. Il y découvre une ville... Voir plus

En 2004, dans son roman Suite à l'hôtel Crystal, Olivier Rolin mettait en scène son suicide dans une chambre d'hôtel de Bakou. Six ans plus tard, et malgré les mises en garde de ses amis, il décide de se rendre dans la capitale azérie pour affronter ce destin imaginaire. Il y découvre une ville pleine d'histoires et de contradictions, où derricks, minarets et faux palais vénitiens voisinent paisiblement aux abords de la mer Caspienne. Notes de voyages, souvenirs et réflexion littéraire se mêlent dans ce texte atypique, journal d'un séjour qui aurait dû être le dernier.

Donner votre avis

Avis(2)

  • Quelle est jouissive la plume vagabonde d’un écrivain de talent ! Olivier Rolin emmène le lecteur dans un canular qu’il s’est monté à lui-même, sur la base d’un jeu de mots. Revenant en 2003 d’Afghanistan, il s’arrêta à Bakou, Azebaïdjan et descendit à l’hôtel Apchéron, du nom de la presqu’île...
    Voir plus

    Quelle est jouissive la plume vagabonde d’un écrivain de talent ! Olivier Rolin emmène le lecteur dans un canular qu’il s’est monté à lui-même, sur la base d’un jeu de mots. Revenant en 2003 d’Afghanistan, il s’arrêta à Bakou, Azebaïdjan et descendit à l’hôtel Apchéron, du nom de la presqu’île de la mer Caspienne sur laquelle est bâtie la ville. La proximité de ce nom et de celui du fleuve mythologique grec des morts (Achéron)) lui inspira l’idée de mettre en scène son propre suicide à Bakou en 2009, dans un livre en cours d’écriture : « Suite à l’hôtel Crystal » (Seuil, 2004)… En 2009 il retourne à Bakou et tire de son séjour dans la ville où il est supposé mourir, le récit d’un vagabondage entre choses vues, personnages rencontrées, lectures et rêveries. Ne connaissant rien au pays azéri, je me suis laissé porter par la narration, comme en apesanteur culturelle, goûtant son intelligence, sa drôlerie, son ironie même (souvent concentrée dans de longues parenthèses) et son élégance : « Je me souviendrai du soir lointain où, dans les rues escarpées de la vieille ville, j’aurai suivi et abordé une forme serpentine, qui était Pashima Pachelbel, la reine des Turcs ». Olivier Rolin n’est pas mort à Bakou en 2009, j’attends son prochain livre !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Voir Bakou et mourir - Livre-jeu testament - Dans une sorte de «monologue à voix basse» le narrateur vieillissant tel un «Chateaubriand dans les ruines de Carthage» dessine de ses mots accompagnés de photos, l'histoire d'une ville et d'une région au riche passé pétrolifère, au présent bien...
    Voir plus

    Voir Bakou et mourir - Livre-jeu testament - Dans une sorte de «monologue à voix basse» le narrateur vieillissant tel un «Chateaubriand dans les ruines de Carthage» dessine de ses mots accompagnés de photos, l'histoire d'une ville et d'une région au riche passé pétrolifère, au présent bien rouillé et d'un avenir complexe. Un journal de voyage aux détails florissants, porté par la rêverie, les rencontres insolites et la mémoire littéraire. De l'introspection, de l'autodérision bien sûr et par une grâce évidente tenant peut être aux lieux, Olivier Rolin nous donne à lire un beau récit trempé d'humour et de poésie. L'auteur est bien vivant et c'est vraiment réjouissant !

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions