Astérix T.38 ; la fille de Vercingétorix

Couverture du livre « Astérix T.38 ; la fille de Vercingétorix » de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad aux éditions Albert Rene
Résumé:

Escortée par deux chefs arvernes, une mystérieuse adolescente vient d'arriver au village. César et ses légionnaires la recherchent, et pour cause : au village, on murmure que le père de la visiteuse ne serait autre que... le grand Vercingétorix lui-même, jadis vaincu à Alésia !  Astérix et... Voir plus

Escortée par deux chefs arvernes, une mystérieuse adolescente vient d'arriver au village. César et ses légionnaires la recherchent, et pour cause : au village, on murmure que le père de la visiteuse ne serait autre que... le grand Vercingétorix lui-même, jadis vaincu à Alésia !  Astérix et Obélix, les héros créés par René Goscinny et Albert Uderzo, reviennent dans une nouvelle aventure, La fille de Vercingétorix, toujours imaginée par le fameux tandem Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. 

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(7)

  • Je suis ravi du retour du village gaulois, Vercingétorix a une fille ? Qu'elle histoire!!! Le scénario léger mais rondement mené par les villageois bien sûr Astérix et Obélix sans oublier Idéfix. Adrénaline fille de chut!!! Adolescente rebelle, rend le village tout coi !!!! l'histoire ne manque...
    Voir plus

    Je suis ravi du retour du village gaulois, Vercingétorix a une fille ? Qu'elle histoire!!! Le scénario léger mais rondement mené par les villageois bien sûr Astérix et Obélix sans oublier Idéfix. Adrénaline fille de chut!!! Adolescente rebelle, rend le village tout coi !!!! l'histoire ne manque pas de rebondissements et surtout un joli clin d'oeil à un chanteur qui nous a quitté maintenant un an. Belle réussite à quand le prochain

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Adrénaline, la fille cachée de Vercingétorix, qui détient un collier de son père qui pourrait remobiliser les Gaulois contre les Romains est activement recherchée par les troupes de César. C'est donc tout naturellement qu'elle se retrouve dans le village des irréductibles, le temps d'organiser...
    Voir plus

    Adrénaline, la fille cachée de Vercingétorix, qui détient un collier de son père qui pourrait remobiliser les Gaulois contre les Romains est activement recherchée par les troupes de César. C'est donc tout naturellement qu'elle se retrouve dans le village des irréductibles, le temps d'organiser sa protection. Il est encore plus naturel qu'elle soit surveillée par Astérix et Obélix. Mais Adrénaline est une ado...

    Trente huitième album des aventures d'Astérix et Obélix que je ne suis pas régulièrement. Là, je me suis dit, pourquoi pas ? Dessin de Didier Conrad hyper fidèle à l'original, mais pourrait-il en être autrement ? On retrouve au moins une guest-star, mais je ne dirai pas qui, scrutez bien les cases.

    Pour le scénario, Jean-Yves Ferri a dû observer des ados, c'est bien vu et très drôle. Adrénaline est fugueuse et ne veut pas entendre parler de guerres. Beaucoup de références à l'actualité voulues ou pas d'après les auteurs : des phrases polémiques de notre président sont remises au goût gaulois, on pourrait penser aussi à Greta Thunberg, au mouvement des jeunes contre le réchauffement climatique, ... Des références littéraires aussi, j'y ai reconnu Molière et en ai sans doute raté d'autres.

    Sans être révolutionnaire, cet album est plaisant et dans la droite ligne des aventures des deux Gaulois. Les incontournables scènes de bagarre sont là, les querelles poissonnier/forgeron itou et bien sûr le banquet final. Tradition respectée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Même si ce n'est pas du Gosciny, on retrouve dans ce tome un esprit "Astérix" avec un humour dans l'écriture qui apparaissait moins dans les reprises précédentes. Les noms nouveaux des personnages m'ont fait rire "Surimix, Blinix, Letitbix". Et les problématiques sont actualisées ( les fils en...
    Voir plus

    Même si ce n'est pas du Gosciny, on retrouve dans ce tome un esprit "Astérix" avec un humour dans l'écriture qui apparaissait moins dans les reprises précédentes. Les noms nouveaux des personnages m'ont fait rire "Surimix, Blinix, Letitbix". Et les problématiques sont actualisées ( les fils en stage (de troisième?), traverser la rue pour trouver un nouvel emploi, Assuranstourix qui plait aux jeunes car il est décalé, des questionnements environnementaux...)
    Bref un vrai bon Astérix!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'adolescence gauloise malmenée
    *
    Le dernier opus de cette célèbre saga est arrivé. Aussitôt acheté, aussitôt lu.
    C'est le quatrième album que signent le duo des nouveaux scénariste/illustrateurs de la même veine que les très bons Goscinny/Uderzo. Je trouve que ces nouveaux artistes ont le...
    Voir plus

    L'adolescence gauloise malmenée
    *
    Le dernier opus de cette célèbre saga est arrivé. Aussitôt acheté, aussitôt lu.
    C'est le quatrième album que signent le duo des nouveaux scénariste/illustrateurs de la même veine que les très bons Goscinny/Uderzo. Je trouve que ces nouveaux artistes ont le talent pour prendre la relève.
    *
    Dans cet opus, on parle d'adolescence. La rébellion, le refus des "vieilleries", l'indépendance, la liberté d'agir, de penser.... Bref, des thèmes intemporels.
    *
    Bien sûr il y a toujours les bagarres de village, les affrontements contre les Romains, les gentils pirates et notre cher Jules Cesar (il met toujours son nez partout :))
    Les jeux de mots sont exquis, les prénoms savoureux (il y a même un musicien célèbre :).
    Mais je mets un 3/5 seulement car il manque le souffle, le rythme.
    J'aurais voulu un peu plus d'intrigue à proprement dit, l'espion est trop vite éliminé, finalement il y a peu de complot. Et la jeune fille considérée comme une fugueuse rebelle est juste gentillette comme il faut.
    *
    Mais j'attendrais le prochain avec impatience. Je suis une fan de ces irréductibles gaulois.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un nouvel opus de nos célèbres Gaulois..
    Depuis toujours je suis fan d Obelix et Cie...
    Ici, on retrouve à l'écriture Mr Ferri qui conserve l âme et la patte des pères de ces héros...
    Adrénaline est une jeune ado des temps modernes qui se doit d'être protégée des ennemis éternels :les...
    Voir plus

    Un nouvel opus de nos célèbres Gaulois..
    Depuis toujours je suis fan d Obelix et Cie...
    Ici, on retrouve à l'écriture Mr Ferri qui conserve l âme et la patte des pères de ces héros...
    Adrénaline est une jeune ado des temps modernes qui se doit d'être protégée des ennemis éternels :les Romains.. Ainsi elle se retrouve chez nos célèbres Gaulois qui ont pour mission de la garder le temps que ses pères amènent leur bateau. Mais Adrénaline à un sacré caractère et s enfuit avec l'aide de Selfix, Blinix et Surimix !!!
    J'ai beaucoup aimé ce 38e tome, j'ai rigolé toute seule... Les jeux de mots, références sont nombreuses et à propos :hommage aux Beatles, mention de la surconsommation, de la pollution maritime, des soucis d éducation de nos jeunes....
    Foncez vous passerez un superbe moment...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le titre était prometteur et laissant entrevoir plein de possibilité. Malheureusement, l'intrigue est trop simple, pas très intéressante et la fin est téléphonée... Nos deux héros préférées sont effacés, cantonnés à la surveillance. Dommage.
    Je mets 3 étoiles en tant que fan irréductible.

    Le titre était prometteur et laissant entrevoir plein de possibilité. Malheureusement, l'intrigue est trop simple, pas très intéressante et la fin est téléphonée... Nos deux héros préférées sont effacés, cantonnés à la surveillance. Dommage.
    Je mets 3 étoiles en tant que fan irréductible.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le plus insignifiant des albums d'Astérix. Scénario quasi inexistant, une fille de Vercingétorix dénuée d'intérêt et une fin bâclée. Quel dommage, nous avions été habitués à tellement mieux avec les derniers albums.

    Le plus insignifiant des albums d'Astérix. Scénario quasi inexistant, une fille de Vercingétorix dénuée d'intérêt et une fin bâclée. Quel dommage, nous avions été habitués à tellement mieux avec les derniers albums.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions