Yasmina Khadra

Yasmina Khadra

De son vrai nom Mohamed Moulessehoul, Yasmina Khadra est un écrivain algérien qui a choisi une identité féminine pour publier ses œuvres. Né le 10 janvier 1955, l’auteur fait d’abord carrière dans l’armée jusqu’en 2000 : il quitte alors son grade de commandant pour se consacrer à l’écriture. A pa...

Voir plus

De son vrai nom Mohamed Moulessehoul, Yasmina Khadra est un écrivain algérien qui a choisi une identité féminine pour publier ses œuvres. Né le 10 janvier 1955, l’auteur fait d’abord carrière dans l’armée jusqu’en 2000 : il quitte alors son grade de commandant pour se consacrer à l’écriture. A partir de 1984, Mohamed Moulessehoul  écrit et publie plusieurs romans et nouvelles sous son véritable nom. En 1997, le roman Morituri sort en France, sous le pseudonyme de Yasmina Khadra. C’est en 2001 que l’auteur révèle son identité masculine dans son roman autobiographique L’Ecrivain.   

Les romans de Yasmina Khadra sont traduits en 33 langues dans le monde entier. Si l’auteur a acquis sa renommée internationale avec Morituri, il consacre également son écriture à la transcription du « dialogue de sourds qui oppose l’Orient et l’Occident ». En 2015, le roman La Dernière Nuit du Raïs raconte les dernières heures du dirigeant Mouammar Khadafi à travers sa propre voix.  Plusieurs œuvres de Yasmina Khadra ont été adaptées au cinéma, au théâtre et en chorégraphie.

Articles (10)

Voir tous les articles

Avis (224)

  • Couverture du livre « Khalil » de Yasmina Khadra aux éditions Julliard

    Geneviève Munier sur Khalil de Yasmina Khadra

    Ce fut un vrai plaisir de recevoir "Khalil", le nouveau roman de Yasmina Khadra dans le cadre de la dernière Masse Critique de Babelio. Et ce fut un plaisir encore plus grand de le lire. Inutile de vous faire languir, j’ai beaucoup aimé ce roman.

    Khalil, jeune Belge de Molenbeck, aurait dû...
    Voir plus

    Ce fut un vrai plaisir de recevoir "Khalil", le nouveau roman de Yasmina Khadra dans le cadre de la dernière Masse Critique de Babelio. Et ce fut un plaisir encore plus grand de le lire. Inutile de vous faire languir, j’ai beaucoup aimé ce roman.

    Khalil, jeune Belge de Molenbeck, aurait dû mourir le soir des attentats du 13 novembre 2015, il aurait dû tuer un grand nombre de passagers dans le RER où il avait pris place. Oui, mais voilà, rien n’a marché, sa ceinture d’explosifs est restée muette. Il a eu beau pousser et pousser encore sur le bouton, rien n’a fonctionné.
    A partir des attentats de Paris en ce mois funeste de fin d’année, l’auteur décortique le cheminement de ce jeune kamikase. En choisissant le parti d’utiliser la première personne, il se met dans la tête du jeune homme et nous y entraîne aussi. Nous suivons ainsi le parcours de Khalil, ses difficultés familiales malgré l’amour qu’il porte à sa sœur jumelle, ses relations amicales, et, petit à petit sa radicalisation.

    Yasmina Khadra réussit, grâce à une écriture à la fois simple, directe et piquante, à traiter d’un sujet brûlant avec une immense précision. Sans porter de jugement, sans émettre un quelconque avis personnel, il déroule une pelote de vie. Il nous montre à coup de réflexions lucides l’enchaînement qui aboutit à la situation explosive finale. Il démonte le processus qui mène un garçon simple à la case terroriste. Sa vie, faite de désillusions, de rejets, se transforme le jour où, enfin, quelqu’un s’intéresse à lui et le prend sous son aile. Une résurrection s’opère… jusqu’au plus terrible.

    Parce qu’il ne prend pas parti, parce qu’il laisse ouvert le champ des possibles Yasmina Khadra donne au lecteur le loisir de réfléchir, de se poser des questions d’y répondre ou non. Il fait de "Khalil" un roman fort, envoûtant, passionnant.

    https://memo-emoi.fr

  • Couverture du livre « Khalil » de Yasmina Khadra aux éditions Julliard

    Sihtamenamor T. sur Khalil de Yasmina Khadra

    Si Khalil ne parait pas convaincant en tant que terroriste selon l’avis de beaucoup d’internautes ayant déjà commenté ce livre, je pense que c’est tout simplement car il n’en est pas réellement un au fond de lui. L’histoire le montrera.
    Khalil est un paumé qui a grandi avec 2 amis, Driss et...
    Voir plus

    Si Khalil ne parait pas convaincant en tant que terroriste selon l’avis de beaucoup d’internautes ayant déjà commenté ce livre, je pense que c’est tout simplement car il n’en est pas réellement un au fond de lui. L’histoire le montrera.
    Khalil est un paumé qui a grandi avec 2 amis, Driss et Rayan, presque des frères. Tous les 3 de milieux défavorisés, Rayan est celui qui s’en sort le mieux. Elevé par sa mère qui sait lire et qui tient une boutique de prêt à porter, il travaille dur et s’accroche pour s’en sortir, récoltant de bonnes notes à l’école, décrochant un boulot et ne lésinant pas sur les heures sup’ pour mettre du beurre dans les épinards.
    A l’inverse, Driss et Khalil, au lieu de suivre son exemple, ont décidé de suivre la mauvaise voie, préférant se faire remarquer à l’école dans le mauvais sens, perturbateurs puis plus tard en trainant de ci de là sans but précis. Voilà la chair fraiche parfaite pour les fanatiques manipulateurs en recherche de kamikazes pour leurs attentats.
    Alors oui, tous les 2 ne sont pas des vrais de vrais, seulement des marionnettes et s’ils se laissent embrigader pour mourir et avoir accès au paradis éternel que leur promettent leurs « frères » je dirai que c’est sans réelle conviction. S’ils sont prêts à mourir c’est parce qu’ils n’ont pas grand-chose d’autre à faire de leur vie.
    Si Driss n’en a pas le temps, on verra bien que les évènements amèneront Khalil -même s’il reste sur certaines croyances et continue en partie à faire fausse route- à avoir un autre regard sur ses actes.

    Pas plus emballée que ça par cette histoire mais se laisse lire.

  • Couverture du livre « Khalil » de Yasmina Khadra aux éditions Julliard

    coquinnette1974 sur Khalil de Yasmina Khadra

    Je remercie Les Editions Julliard et net galley pour l'envoi du roman Khalil de Yasmina Khadra.
    Vendredi 13 novembre 2015.
    L'air est encore doux pour un soir d'hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et...
    Voir plus

    Je remercie Les Editions Julliard et net galley pour l'envoi du roman Khalil de Yasmina Khadra.
    Vendredi 13 novembre 2015.
    L'air est encore doux pour un soir d'hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d'explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l'acte. Il fait partie du commando qui s'apprête à ensanglanter la capitale.
    Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
    J'apprécie ce romancier dont je suis loin d'avoir lu tous les romans ; et j'ai été ravie de découvrir Khalil même si le thème abordé dans ce nouveau roman est difficile.
    L'auteur nous plonge dans la tête de Khalil, un terroriste qui a pour projet de faire sauter la capitale en ce soir de novembre 2015.
    Nous avons tous ces satanés attentats en tête, les images reviennent facilement en nous tellement elles sont passées en boucle sur les chaines d'infos.
    Le fait que nous soyons dans la tête d'un terroriste, que le narrateur soit l'un d'eux met forcément mal à l'aise !
    Comment avoir de l'empathie pour un type pareil ??
    Mais c'est bien écrit, vraiment bien ficelé et je me suis surprise à le lire d'une traite, car je n'ai pas été capable de le lâcher une fois commencé.
    Je ne vais pas vous mentir, je n'ai pas aimé le narrateur toutefois je comprend son raisonnement. Il a un but, il a des convictions et tout ça est plus fort que la raison ! Je comprend mais évidemment je ne cautionne pas du tout ses pensées.
    Certains passages m'ont mis mal à l'aise, mais j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. C'est très bien écrit (ce qui n'est pas surprenant vu l'auteur) et c'est très bien ficelé.
    Je trouve que c'est un très très bon roman de la rentrée littéraire, à lire de toute urgence.
    Je mets un énorme cinq étoiles. Ce n'est certes pas une lecture facile, mais je le recommande sans aucune hésitation !

Voir tous les avis

Vidéos (2)

  • "Dieu n’habite pas la Havane". A Cuba, Yasmina Khadra a découvert un peuple

Voir toutes les videos

Discussions autour de cet auteur

Récemment sur lecteurs.com