Pour faire sa nuit blanche sans quitter son lit, mode d’emploi

vendredi 05 octobre 2018

Des lectures pour tromper l'obscurité...

Pour faire sa nuit blanche sans quitter son lit, mode d’emploi

Samedi 6 octobre, nuit blanche pour tous… ceux qui le souhaitent. Sans quitter son doux foyer (les frimas sont arrivés) et pour ceux qui connaissent déjà toutes les expos  de la ville, repli stratégique sur la valeur sûre : un bon livre qu’on lira, bien sûr, le temps d’une nuit.

 

Parler de nuit blanche fait forcément penser aux mille et une nuits, à Crébillon fils pour La Nuit et le moment, à Céline pour le titre du Voyage, ou Barjavel pour La Nuit des temps.

On vous a préparé une liste plus contemporaine et easy reading. Avec un délicieux Prix Orange dedans.

  • 7 livres pour une nuit blanche

    • Couverture du livre « La nuit avec ma femme » de Samuel Benchetrit aux éditions Plon

      La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit

      Comment faire d’un immense chagrin une œuvre littéraire, c’est le roman de Samuel Benchetrit qu’il consacre ici à Marie Trintignant.
      Entre le témoignage et la fiction, il a choisi le rêve et s’adresse à Marie une nuit. Un texte écrit douze ans après la mort de l’actrice qui garde intacts la douleur, le souvenir et l’amour immense d’un homme pour sa femme.

    • Couverture du livre « La nuit de feu » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Lgf

      La nuit de feu de Éric-Emmanuel Schmitt

      A la faveur d’un documentaire sur Charles de Foucault, Eric, 28 ans, part un hiver dans le désert sur les traces de cet explorateur, linguiste, devenu religieux puis anachorète. Il va faire une impressionnante expérience mystique, une nuit qui fera basculer sa vie.
      C’est cette expérience si singulière qu’Eric-Emmanuel Schmitt raconte dans ce livre court et intime.

    • Couverture du livre « La dernière nuit du Raïs » de Yasmina Khadra aux éditions Pocket

      La dernière nuit du Raïs de Yasmina Khadra

      Cette nuit, c’est celle du 19 au 20 octobre 2011 qui verra la fin de Mouammar Kadhafi, réfugié à Syrte avec quelques fidèles.
      Yasmina Khadra emploie le « je » de narration pour raconter les dernières heures, l’incompréhension, la violence et la folie d’un dictateur qui se souvient d’une gloire fanée, grotesque et criminelle. Un sacré pari pour un livre qui tient à bout de souffle.

    • Couverture du livre « Chroniques des vampires ; COFFRET ; t.1 ; entretien avec un vampire ; t.2 ; Lestat le vampire ; t.3 ; la reine des damnés » de Anne Rice aux éditions Fleuve Noir

      Chroniques des vampires ; COFFRET ; t.1 ; entretien avec un vampire ; t.2 ; Lestat le vampire ; t.3 ; la reine des damnés de Anne Rice

      On se souvient d’Entretien avec un vampire, dans la version cinématographique portée par Tom Cruise et Brad Pitt.
      C’est le premier tome des chroniques du vampire Lestat, qui en comportent douze. On s’accroche aux basques du dandy français aux dents longues pour un passionnant voyage littéraire.

    • Couverture du livre « La nuit des béguines » de Aline Kiner aux éditions Liana Levi

      La nuit des béguines de Aline Kiner

      Les béguines étaient des femmes libres dans cette période du Moyen-Âge où le sort d’une femme était d’être nonne ou épouse. Aline Kiner raconte les années 1310-1317 d’un béguinat parisien, fabuleuse occasion de peindre des portraits de femmes fortes dans un climat où l’hérésie est brandie comme outil de coercition immédiate.
      Densité, histoire et sensibilité, réunies dans un même roman, une réussite.

    • Couverture du livre « 12 heures plus tard ; le matin des morts-vivants » de Zerocalcare aux éditions Cambourakis

      12 heures plus tard ; le matin des morts-vivants de Zerocalcare

      L’italien Zerocalcare s'essaie à la BD de genre dans cet album où des zombies envahissent Rome. Les survivants se sont réfugiés à Rebbidia, le quartier fétiche de l’auteur qui s’en donne ici à cœur joie.
      Déluge de visions apocalyptiques pour un scénario plutôt très drôle, si l’on aime l’humour qui grince un peu, et finalement pas si pessimiste.

    • Couverture du livre « Cette nuit » de Joachim Schnerf aux éditions Zulma

      Cette nuit de Joachim Schnerf

      C’est celle du Seder pour Salomon, un vieil homme qui vient de perdre sa femme et qui va affronter cette grande fête juive familiale sans celle qu’il aime. La soirée se prépare et les images des fêtes précédentes se mélangent, dessinant le portrait d’une famille attachante et singulière, dans un mélange de mélancolie et de drôlerie irrésistible.
      Pour ce deuxième et magnifique roman, Joachim Schnerf a reçu le Prix Orange du Livre 2018.

 Et vous, avez-vous en tête d'autres ouvrages pour une belle nuit de lecture ?

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Commentaires

Où trouver « Chroniques des vampires ; COFFRET ; t.1 ; entretien avec un vampire ; t.2 ; Lestat le vampire ; t.3 ; la reine des damnés » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Récemment sur lecteurs.com