Virginie Grimaldi

Virginie Grimaldi

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (82)

  • Couverture du livre « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Maryline Pinton sur Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi

    J'ai adoré ! Un bon roman "feel good", que j'ai dévoré cet été. Positif mais pas gnangnan, il fait réfléchir tout en n'étant pas pesant ni donneur de leçon. Une belle recette du bonheur !

    J'ai adoré ! Un bon roman "feel good", que j'ai dévoré cet été. Positif mais pas gnangnan, il fait réfléchir tout en n'étant pas pesant ni donneur de leçon. Une belle recette du bonheur !

  • Couverture du livre « Il est grand temps de rallumer les etoiles » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Ellemlire sur Il est grand temps de rallumer les etoiles de Virginie Grimaldi

    Merci à Netgalley et aux éditions Fayard pour l'envoi de cet ebook.

    Entre Virginie Grimaldi et moi, ça colle une fois sur deux… Je n'avais pas tellement aimé son premier roman le premier jour du reste de ma vie, mais à l'inverse j'avais adoré et dévoré Tu comprendras quand tu seras plus...
    Voir plus

    Merci à Netgalley et aux éditions Fayard pour l'envoi de cet ebook.

    Entre Virginie Grimaldi et moi, ça colle une fois sur deux… Je n'avais pas tellement aimé son premier roman le premier jour du reste de ma vie, mais à l'inverse j'avais adoré et dévoré Tu comprendras quand tu seras plus grande.

    Dans ce nouveau roman, Virginie Grimaldi donne la parole, en alternance, à trois personnages féminins : Anna et ses deux filles : Chloé dix-sept ans et Lily douze ans. Chacune à leur tour, Anna, Chloé et Lily vont se confier à leur journal, blog et nous raconter chacune à leur façon leur périple en Scandinavie et surtout nous livrer leurs sentiments sur leur trio familial.

    "J'ai traversé la cité en la regardant s'animer. le matin, ça sent l'espoir. C'est peut-être le jour où tout va changer. Une rencontre. Une idée. Une solution. Un départ.
    Chaque matin, j'écris dans ma tête mes rêves au crayon à papier. Chaque soir, je les efface."

    Anna, est complètement paumée… On ressent son désarroi face à ses difficultés financières, mais également face à son ex-mari si absent de la vie de ses filles, et face à ses filles toutes les deux dans des périodes critiques de la vie. Son idée de partir à l'aventure, pour ressouder sa famille et repartir de zéro semble une idée très bonne et en même temps très farfelue et difficile à mettre en place à cette période (pré-bac pour Chloé).

    "J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent avant le terminus. On ne peut pas le freiner, on ne peut pas l'arrêter quelques instants, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible."

    Chloé est le personnage qui m'a touchée dans ce livre. Elle semble si sensible et émotive, si en quête d'être aimée. Elle se donne facilement aux garçons en espérant recevoir de l'amour en retour… On ressent toute la difficulté de l'adolescente qui se cherche et pense qu'elle n'existe qu'à travers le regard des autres.

    "C'est douloureux, ce passage entre l'enfance et l'adolescence, quand les illusions volent en éclats et les rêves se fracassent contre la réalité. Je regrette cette candeur confortable, ce monde épargné où les bobos s'envolent en un dodo. Je regrette cette vie où je ne savais pas, cette bulle de douceur dont papa et maman étaient les remparts. J'avance vers la majorité en semant des petits cailloux d'innocence. Je ne veux pas tous les perdre. Je ne veux plus grandir."

    Enfin, Lily, la petite dernière, sensible elle aussi, mais à sa manière. Elle est celle qui est harcelée à l'école. Insouciante et généreuse. Drôle, dynamique, avec encore un pied dans l'enfance. Un personnage qui complète bien cette petite famille.

    "Tu vas bien ? Moi ça va, sauf que j'ai mangé du saucisson au renne parce que je croyais que c'était du saucisson aux reines. C'est de la publicité mensongère, quand j'ai découvert le poteau rose, j'ai failli vomir."

    Comme toujours, on retrouve l'humour de Virginie Grimaldi, le même que j'aime à suivre sur Instagram notamment, mais qui ne fonctionne pas toujours à mon sens dans ce roman. Lily n'a que douze ans, elle se mélange les pinceaux avec les expressions françaises, mais son humour semble parfois tout droit sorti des années 1990 et cela m'a déconcertée même si j'ai quand même beaucoup souri.

    J'ai beaucoup apprécié de retrouver Marine et Greg, deux personnages auxquels je m'étais attachée dans Tu comprendras quand tu seras plus grande, un vrai plaisir de les retrouver et de vivre la suite de leurs aventures ! Un clin d'oeil très plaisant !

    "Il y a Marine et Greg, les jeunes mariés de Biarritz, et leur chien Jean-Léon. Chaque jour, ils essaient de trouver une carte postale du lieu visité pour l'envoyer aux résidents de la maison de retraite où ils travaillent."

    Malgré tout, mon sentiment à l'égard de ce roman est mitigé : si vous suivez mes lectures, vous aurez compris que le feel good n'est pas mon genre de prédilection, même si j'aime à en lire de temps en temps. Ce n'est pas l'histoire en elle-même qui m'a déplu, encore moins le style d'écriture (j'ai beaucoup souri durant ma lecture) mais plutôt les hasards heureux à chaque chapitre, même si je sais que c'est souvent le principe du feel good et que je conçois que cela fait du bien parfois ! Ce n'est pas ma tasse de thé !

    Si la mayonnaise n'est pas montée entièrement avec moi, Il est grand temps de rallumer les étoiles est je pense un très bon livre feel good, avec lequel vous ne pourrez que passer un bon voyage, sourire, voire rire à chaque page. Pour ma part, je vais tenter le dernier livre de Virginie Grimaldi qu'il me reste à lire, le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, dont le titre m'inspire ! Et je lirai ses futurs romans, parce que quand même une bonne dose d'humour de cette auteure, ça fait un bien fou !

    En bref, une bonne lecture détente !

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/06/25/il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-virginie-grimaldi/

  • Couverture du livre « Il est grand temps de rallumer les etoiles » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Maman Loutre sur Il est grand temps de rallumer les etoiles de Virginie Grimaldi

    Je pense que vous allez vous douter de l’avis que je vais vous donner : il va être ultra positif. J’aimerais pouvoir vous dire que c’est la magie de Virginie Grimaldi et c’est presque cela ! Jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu par ses livres et j’espère que ça sera ainsi très longtemps...
    Voir plus

    Je pense que vous allez vous douter de l’avis que je vais vous donner : il va être ultra positif. J’aimerais pouvoir vous dire que c’est la magie de Virginie Grimaldi et c’est presque cela ! Jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu par ses livres et j’espère que ça sera ainsi très longtemps .
    Lorsque je l’ai vue à la librairie à sa sortie, j’ai su qu’il me le fallait ! J’avais déjà ses trois autres livres, alors celui-là, il fallait absolument que je l’obtiennes !

    Nous retrouvons Anna, une femme vivant seule avec ses deux filles, Chloé, 17 ans, et Lily, 12 ans. Surendetté, elle se retrouve sans emploi après un licenciement. Elle se rend compte que ses filles souffrent et décident dans un élan, pour sauver ses filles, de les emmener dans un road trip. Ainsi, elle espère resserrer les liens et essayer de comprendre comment leur vie à basculer.

    J’ai su dès les premières lignes que j’allais adorer ce roman, j’ai très vite été prise dans le charme de l’écriture de Virginie. Nous avons donc, au travers de l’histoire, le point de vue de nos trois protagonistes. Ce qui nous apporte une touche de fraîcheur. La maturité d’Anna, l’impatience de l’adolescence de Chloé et l’innocence de Lily.
    En toute honnêteté, j’ai lu ce livre dans une période de ma vie ou je n’étais vraiment pas bien, et cette lecture m’a énormément apporté surtout niveau émotionnel.

    Le lien entre Anna et ses filles est très fort, il s’intensifie au fur et à mesure que les pages se tournent. Les autres personnages : Julien et Noé, Diego et Edgar, Marine et Greg, François et Françoise et leurs enfants Louise et Louis, ils sont merveilleux, touchant, énervant et hilarant en même temps. Autant de personnalité, de vécu qui nous touche, nous fait réfléchir.
    Il y a un tel élan d’espoir, d’amour, de joie. Mais il y a aussi la colère, la déception, les désillusions mais au final une grande leçon de vie.

    Je me suis reconnus dans nos trois héroïnes. Certaines facettes de leurs personnalités me correspondait. J’étais alors touché de manière bien plus intime et sentimentale. Honnêtement, je ne pensais pas avoir un tel coup de foudre pour ce livre. Mais c’est un fait, j’ai pleuré et rit avec nos personnages. J’ai vécu avec eux pendant les deux mois ou ils m’ont accompagné. Au moment où je terminais les dernières pages, mon coeur se serrait. Et maintenant que je vous écris ces dernières lignes, je sais que c’est mon “au revoir” à cet univers. Bien que je pourrais le relire, ce ne sera pas la même chose que la toute première lecture. Mais c’est une découverte qui restera gravé dans mon petit coeur de loutre.

Voir tous les avis