Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

créd...

Voir plus

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

crédit photo Télérama.

Articles en lien avec Olivier Bourdeaut (6)

Avis sur cet auteur (188)

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Fanfan Do sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    Bon, je ne vais pas me faire des amis, je fais partie des quelques Rabat-joie qui n'ont pas du tout aimé ce livre. je l'ai trouvé tour à tour ennuyeux ou dérangeant.

    Depuis quelques années j'ai entendu et lu beaucoup de bien de ce roman. Pourtant dès le départ j'ai eu du mal à accrocher. Trop...
    Voir plus

    Bon, je ne vais pas me faire des amis, je fais partie des quelques Rabat-joie qui n'ont pas du tout aimé ce livre. je l'ai trouvé tour à tour ennuyeux ou dérangeant.

    Depuis quelques années j'ai entendu et lu beaucoup de bien de ce roman. Pourtant dès le départ j'ai eu du mal à accrocher. Trop surréaliste, loufoque, absurde à mon goût.
    J'ai commencé à me dire que je pouvais aimer quand il a été question du poster de Claude François et de son usage !

    Bon, finalement ça n'a pas fonctionné avec moi... il est trop barré ce roman, et puis la folie et le mensonge permanent ainsi que la violence par moments touchent une corde sensible dans ma vie. Je crois que ça ne pouvait pas m'amuser ni me toucher. La folie n'a rien de drôle, c'est une tragédie.

    Tout m'a dérangée dans cette histoire ; le père qui fait semblant tout le temps, les multiples prénoms, l'oiseau, l'enfant au milieu de tout ce bordel...
    J'y ai lu une histoire de maltraitance envers un enfant déscolarisé qu'on fait fumer et picoler au milieu d'adultes sans filtres et à qui on fait l'apologie du mensonge, doublée d'une anecdote d'abus sexuel sur des femmes qu'on fait boire pour les emmener dans des chambres avec un gros dégueulasse qui pourra leur tomber dessus.
    Des parents tellement immatures qu'ils auraient mieux fait de s'abstenir de devenir parents.
    J'ai eu l'impression que sous couvert de fantaisie on veut nous faire rire de tout un tas de choses qui sont dénoncées depuis peu.
    Je ne m'attendais pas du tout à ça en ouvrant ce livre, je suis passée totalement à côté... je ne l'ai lu en entier que parce qu'il est très court, 172 pages.

  • add_box
    Couverture du livre « Florida » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Sophie Wag sur Florida de Olivier Bourdeaut

    Une petite fille exploitée par sa mère abusive. Une jeune adulte qui se cherche et se perd. Après Bojangles, Olivier Bourdeault repousse encore les limites de la folie de certaines mères et des conséquences sur leurs enfants. Une écriture incisive jusqu'à la violence. Un livre coup de poing.

    Une petite fille exploitée par sa mère abusive. Une jeune adulte qui se cherche et se perd. Après Bojangles, Olivier Bourdeault repousse encore les limites de la folie de certaines mères et des conséquences sur leurs enfants. Une écriture incisive jusqu'à la violence. Un livre coup de poing.

  • add_box
    Couverture du livre « Florida » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Anita Millot sur Florida de Olivier Bourdeaut

    Floride, 1996 (du côté du Miami) Le jour de son septième anniversaire, la mère d’Elizabeth Vernn (la narratrice) pense faire à sa fille unique une grande surprise, un somptueux cadeau qui va transformer sa vie durant cinq longues années. Elizabeth allait devenir une « princesse » de beauté (ou...
    Voir plus

    Floride, 1996 (du côté du Miami) Le jour de son septième anniversaire, la mère d’Elizabeth Vernn (la narratrice) pense faire à sa fille unique une grande surprise, un somptueux cadeau qui va transformer sa vie durant cinq longues années. Elizabeth allait devenir une « princesse » de beauté (ou plutôt du royaume de l’enfer …) Son propre père (« le Valet ») ne lèvera pas une seule fois le petit doigt, pour lui venir en aide …

    Ici, les Mini-Miss débutent dès l’âge de trois ans (parfois encore en couche-culotte) et la « reine-mère » veut rattraper le temps perdu … Elle y mettra toute son énergie égoïste, doublée d’une bêtise sans nom et d’une cruauté inconsciente … Qu’Elizabeth s’intéresse à ses études au détriment des concours et sa mère accusera un professeur de pédophilie ! Et quand, finalement, ce rêve avortera, elle se débarrassera du fruit de son échec dans un pensionnat … Bien mal lui en prendra car l’objet de sa déception a été à « bonne école » et prendra plaisir à lui rendre la monnaie de sa pièce, au centuple si possible. Quitte à ce que ce soit auto-destructeur … Elizabeth ne reculera devant rien !…

    C’est beau, c’est féroce, c’est caustique ! Olivier Bourdeaut est un génie démoniaque. Son récit narratif est puissant (l’utilisation de la première personne le rend d’autant plus efficace) C’est cru, c’est drôle et douloureux … On est surpris ou épouvanté … Et c’est surtout superbement intelligent ! Un texte tragi-comique saisissant, une belle écriture, bref : un sans faute et pour ma part un gros coup de coeur !

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Regine SEYVE sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    Livre interessant et original

    Livre interessant et original