Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

créd...

Voir plus

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

crédit photo Télérama.

Articles (6)

Voir tous les articles

Avis (162)

  • Couverture du livre « Pactum salis » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Le Voyage de Lola sur Pactum salis de Olivier Bourdeaut

    Michel et Jean, 2 trentenaires que tout oppose. Le parisien Michel, agent immobilier modèle à Century 21, devenu marchand de biens pour son propre compte, multiplie les signes extérieurs de richesse, roule en porche et descend dans les palaces. Jean, ex-parisien, a endossé le tablier de paludier...
    Voir plus

    Michel et Jean, 2 trentenaires que tout oppose. Le parisien Michel, agent immobilier modèle à Century 21, devenu marchand de biens pour son propre compte, multiplie les signes extérieurs de richesse, roule en porche et descend dans les palaces. Jean, ex-parisien, a endossé le tablier de paludier breton suite à un docu télévisé, il vit seul, en marge de cette société qu’il exècre.

    Leur rencontre, improbable, donne lieu à une relation éphémère mais intense faite d’agressions, d’excuses, de congratulations, de félicitations sur fond de beuverie. Une histoire d’amitié masculine virile mais où pointe l’émotion et la fragilité.

    Les 2 personnages sont touchants, j’ai adoré l’ambiance des salins, l’écriture est précise et même si je n’ai pas retrouvé la magie et le génie d’En attendant Bojangles, j’ai beaucoup aimé. Vivement le prochain ♥

  • Couverture du livre « Pactum salis » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Anne-Marie Lemoigne sur Pactum salis de Olivier Bourdeaut

    Le pacte du sel : un titre pompeux qui donne à penser à un engagement solennel pris entre deux parties responsables et conscientes des enjeux . Pourtant le pacte dont il est question ici est un engagement pris au soir d'une beuverie lors de laquelle un agent immobilier nouveau riche et un peu...
    Voir plus

    Le pacte du sel : un titre pompeux qui donne à penser à un engagement solennel pris entre deux parties responsables et conscientes des enjeux . Pourtant le pacte dont il est question ici est un engagement pris au soir d'une beuverie lors de laquelle un agent immobilier nouveau riche et un peu frimeur qui roule en Porsche se trouve engagé à travailler au service d'un ouvrier saulnier misanthrope qui n'a pour tout véhicule qu'une guimbarde rouillée.C'est le prix du préjudice causé sur un tas de fleur de sel sur lequel il avait uriné !

    La collaboration de ces deux personnages au caractère et à l'origine sociale opposés, contraints de travailler ensemble en plein été ne sera pas toujours facile et deviendra vite source d'un comique récurrent.

    Autour de ce binôme improbable gravitent un certain nombre de personnages secondaires, souvent savoureux . Même s'ils donnent consistance à l'intrigue, ils ont aussi tendance à l'éparpiller .

    Toutefois le roman est servi par l'écriture d'Olivier Bourdeaut et le ton qu'il donne à son récit .
    Une écriture qui a du panache, au vocabulaire riche ( parfois un peu abscons pour qui ne connaît pas le vocabulaire technique qui s'attache au domaine de la récolte du sel ) , qui use (et abuse ….) d'images, de métaphores filées. L'auteur a les défauts de ses qualités !
    Une écriture parfois grandiloquente au service d'un ton héroï-comique qui se manifeste surtout dans les scènes d'ivresses et de bagarres homériques.

    Somme toute, un agréable moment de lecture, surtout en été !

  • Couverture du livre « Pactum salis » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Nathalie Chartier sur Pactum salis de Olivier Bourdeaut

    Un livre que j’attendais avec beaucoup d’impatience, encore sous l’émotion du premier roman d’Olivier BOURDEAULT qui avait dynamité la rentrée littéraire de 2016.
    En plus, un récit campé dans une région chère à mon cœur !
    C’est avec délectation que j’ai dégusté les premières pages :...
    Voir plus

    Un livre que j’attendais avec beaucoup d’impatience, encore sous l’émotion du premier roman d’Olivier BOURDEAULT qui avait dynamité la rentrée littéraire de 2016.
    En plus, un récit campé dans une région chère à mon cœur !
    C’est avec délectation que j’ai dégusté les premières pages : personnages hauts en couleur, lieux familiers ; le ton est donné dès le départ lorsque qu’un cadavre est découvert par une promeneuse dans les marais salants de Baty sur Mer.
    Ensuite le lecteur fait la connaissance de Jean, parisien devenu paludier, un personnage bougon, taiseux et solitaire. Lorsque Jean découvre un matin un ivrogne vautré sur son tas de sel et qui, en plus, a uriné sur la précieuse récolte, son sang ne fait qu’un tour et il ravise au dernier moment, tenté de lui flanquer un grand coup de pelle sur la tête.
    Il le recouvre alors d’une bâche et attend la suite.
    Et là, la scène est grandiose, un accouchement hilarant ! Michel va sortir péniblement de sa bâche, manquer de se laisser engloutir dans la boue trop pressé de récupérer sa Porsche plantée dans les marais.
    Et voilà ! Le meilleur est lu... ou presque…
    Ensuite le récit s’étire avec des retours en arrière, s’englue dans une espèce de pseudo amitié délétère entre Jean et Michel, emprunte un verbe trop travaillé. Une sorte de patchwork de tirades, de dialogues interminables. Il faudra d’ailleurs patienter jusqu’à la page 132 pour que Jean et Michel se retrouvent.
    Parfois, le récit repart : une mention spéciale à la scène sur la plage où les deux acolytes observent une mouche s’aventurant entre les jambes entrouvertes d’une jeune fille endormie sur la plage. Du grand art de narration et d’humour !
    Je reconnais à l’auteur un talent indéniable en dépit de ma déception, une écriture qui peut être grandiose.
    Pourtant, je suis déçue, je n’ai pas été emportée par le récit, je n’ai pas trouvé les personnages attachants et l’intrigue est très ténue.
    Dommage…

Voir tous les avis

Récemment sur lecteurs.com