Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

créd...

Voir plus

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

crédit photo Télérama.

Articles en lien avec Olivier Bourdeaut (6)

Avis sur cet auteur (217)

  • add_box
    Couverture du livre « Florida » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Lisa FRERING sur Florida de Olivier Bourdeaut

    https://animallecteur.wordpress.com/2022/07/26/florida-olivier-bourdeaut/

    Florida est un conte cruel aux aspects de thriller psychologiques. L’histoire se passe aux Etats-Unis, c’est celle d’Elizabeth Vernn qui passe du statut de petite princesse sage à celui de monstre déchaîné. Adieu les...
    Voir plus

    https://animallecteur.wordpress.com/2022/07/26/florida-olivier-bourdeaut/

    Florida est un conte cruel aux aspects de thriller psychologiques. L’histoire se passe aux Etats-Unis, c’est celle d’Elizabeth Vernn qui passe du statut de petite princesse sage à celui de monstre déchaîné. Adieu les robes à paillettes, les brushings, le maquillage et bonjour la muscu et les produits dopants. Ses parents qu’elle nomme Reine-mère et le Valet, vouent une obsession aux mini-miss depuis sa plus tendre enfance, sa mère la traîne dans tous les concours possibles tous les week-end mais Elizabeth s’en fout royalement, et plus encore, elle développe une rage contre ces événements sordides. Sous forme de journal intime, elle nous explique son autodestruction et les différentes étapes de sa souffrance morale et physique. Elizabeth n’est rien d’autre qu’une victime enragée dont l’unique mission est de se venger. Elle est incontrôlable, a un comportement explosif mais elle n’en ai pas moins attachante.

    Avec un humour noir et beaucoup de sarcasme, Olivier Bourdeaut fait un récit acide, mordant, jubilatoire, caustique et cruel. Dans un style cru et avec sa plume acérée et percutante, il propose une critique du culte du corps, de l’apparence et de la superficialité, il aborde la question de la beauté, de l’image de soi, du corps idéal et du corps de la femme de manière général. Il se permet également une critique des parents qui utilisent leurs enfants et reportent sur eux leur besoin de réussite, de gloire et de paillettes et surtout une critique de la société qui pervertie les rapport des filles / femmes à leur corps.

    Si vous avez lu En attendant Bojangles, là encore, Olivier Bourdeaut explore les liens dans une famille dysfonctionnelle et pousse les limites de la folie à son paroxysme.

    A la lecture de ce livre je me suis imaginée une héroïne qui ressemblerait à Alexia, le personnage incarné par Agathe Rousselle dans Titane de Julia Ducournau, une jeune femme entre hypersexualisation et l’hyperviolence qui cache ancré au plus profond d’elle un énorme traumatisme.

  • add_box
    Couverture du livre « Florida » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Florencelou sur Florida de Olivier Bourdeaut

    Décevant,pourtant l'auteur écrit très bien.Encore l'histoire de la fillette objet de sa mère à des fins de gloire.Les chapitres se succèdent au grés de ses péripéties.La lecture devient alors ennuyeuse.Souhaitons à l'auteur de rencontrer son lectorat ou de trouver un sujet plus intéressant.Du...
    Voir plus

    Décevant,pourtant l'auteur écrit très bien.Encore l'histoire de la fillette objet de sa mère à des fins de gloire.Les chapitres se succèdent au grés de ses péripéties.La lecture devient alors ennuyeuse.Souhaitons à l'auteur de rencontrer son lectorat ou de trouver un sujet plus intéressant.Du coup je n'ai pas envie de lire le précédent.

  • add_box
    Couverture du livre « Florida » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Manonlitaussi sur Florida de Olivier Bourdeaut

    Le jour de ses 7 ans, Elizabeth attend une belle surprise. Mais personne n’est invité. Elle reçoit une robe, sa mère la lance dans sa carrière de Miss. Les concours se succèdent, la Reine mère dirige sa carrière, s’occupe de son physique. Son corps ne lui appartient pas. L’essentiel c’est de...
    Voir plus

    Le jour de ses 7 ans, Elizabeth attend une belle surprise. Mais personne n’est invité. Elle reçoit une robe, sa mère la lance dans sa carrière de Miss. Les concours se succèdent, la Reine mère dirige sa carrière, s’occupe de son physique. Son corps ne lui appartient pas. L’essentiel c’est de gagner, être bonne élève n’est pas une priorité, même si elle l’est. Son père, lui, profite de sa carrière de mannequin et elle lui rapporte.
    Seulement, à l'adolescence, ce corps dont elle était dépossédée, elle ne le respecte plus non plus. Elle fugue, rencontre un artiste qui lui fera encore subir des transformations pour son art. Elle sculpte son corps avec des muscles et des anabolisants.
    Je pensais lire un livre sur le parcours des Miss et c’était en fait la prise de parole pleine de rage d’une jeune fille qui s’est vu imposer cela, son traumatisme, sa quête pour se réapproprier son corps, se venger de ses parents en le façonnant autrement.
    J’ai adoré l’écriture pleine d’ironique, acerbe et violente. Ton approprié à cette jeune femme traumatisée, indignée par ce que peuvent faire subir les parents à des enfants qu’ils veulent posséder, exiber dans leur propre intérêt. C’est rythmé, il y a une sorte d’empressement à se livrer. C’est une héroïne qui se revendique anti-héroïne, s’affirme et veut reprendre le contrôle de sa vie après une enfance passée à être en concurrence avec d’autres enfants.
    J’avais adoré En attendant Bojangles, c’est là un tout autre style, un tout autre registre tout aussi réussi.

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    bestthanks sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    J'ai beaucoup apprécié. Lecture fluide facile à lire, histoire entrainante, empreinte de passion, de tristesse mais aussi d'espoir ! Un peu ubuesque sur certain points, mais cela ne nuit pas au récit. Vraiment une agréable surprise!

    J'ai beaucoup apprécié. Lecture fluide facile à lire, histoire entrainante, empreinte de passion, de tristesse mais aussi d'espoir ! Un peu ubuesque sur certain points, mais cela ne nuit pas au récit. Vraiment une agréable surprise!