Jean Teulé

Jean Teulé

Jean Teulé, né le 26 février 1953 à Saint-Lô (Manche), est un romancier et auteur de bande dessinée français, qui a également pratiqué le cinéma et la télévision.

Entré à L'Écho des savanes au numéro 44 de septembre 1978, Jean Teulé en devient immédiatement un pilier, y apparaissant sans discont...

Voir plus

Jean Teulé, né le 26 février 1953 à Saint-Lô (Manche), est un romancier et auteur de bande dessinée français, qui a également pratiqué le cinéma et la télévision.

Entré à L'Écho des savanes au numéro 44 de septembre 1978, Jean Teulé en devient immédiatement un pilier, y apparaissant sans discontinuer jusqu'au numéro 81, et figurant au sommaire du numéro 84, le dernier de la formule historique.

Ayant abandonné toute autre activité, il se consacre en 1990 à l’écriture. Il a publié, aux Éditions JulliardRainbow pour Rimbaud (1991), L'Œil de Pâques (1992), Balade pour un père oublié (1995), Darling (1998) et Bord cadre (1999), Longues Peines sur une idée de Jean-Marie Gourio, Les Lois de la gravitéÔ Verlaine ! (2004), Je, François Villon (2006), Le Magasin des suicides (2007), Le Montespan (2008), Mangez-le si vousvoulez (2009), Charly 9 (2011) et Fleur de tonnerre (2013). Tous ses livres sont publiés en édition de poche aux éditions Pocket.

Articles en lien avec Jean Teulé (4)

Avis sur cet auteur (310)

  • add_box
    Couverture du livre « Gare à Lou ! » de Jean Teulé aux éditions Julliard

    Christelle Point sur Gare à Lou ! de Jean Teulé

    Dans un futur complètement improbable, la jeune Lou découvre subitement qu’elle possède un don hors du commun : lorsqu’elle souhaite un malheur à quelqu’un, même quelque chose de complètement fou, ça arrive. Il ne faut pas longtemps pour que le pouvoir soit informé de cette opportunité et décide...
    Voir plus

    Dans un futur complètement improbable, la jeune Lou découvre subitement qu’elle possède un don hors du commun : lorsqu’elle souhaite un malheur à quelqu’un, même quelque chose de complètement fou, ça arrive. Il ne faut pas longtemps pour que le pouvoir soit informé de cette opportunité et décide d’utiliser la petite fille pour régler de façon expéditive les problèmes le plus complexe du Monde. Mais la gamine est revêche, elle a des caprices de petite fille et pour les trois militaires chargés de la garder et de lui indiquer les « cible », le calvaire commence. Jean Teulé nous offre, avec « Gare à Lou ! » une fable farfelue complètement foutraque assez proche du « Magasin des suicides ». Tout ici, dans ce très court roman, flirte avec le n’importe quoi : le palais présidentiel a été recouvert par une immense boula à neige, le Président est 50% asiatique, 50% tunisien et 100 hypocondriaque, les trois militaires chargés de garder la gamine sont des caricatures de dessins animés, les gratte ciels font plusieurs kilomètres de haut et les derniers étages sont réservés aux pauvres, et tout est à l’avenant. C’est de l’humour absurde total, couplé à un cynisme mordant (avec des petites dents mais mordant quand même !), ça se lit très vite, avec gourmandise et on arrive à la fin de livre le temps de dire ouf ! Teulé s’est complètement lâché et si on aime son style bien particulier, son humour noir et grinçant, alors ça passe comme une lettre à la poste. Il faut se laisser embarquer dans ce conte de fée ultra moderne, adhérer à cette folie douce et à la morale de fin, toute simple. Ce n’est pas le meilleur roman de Jean Teulé que j’ai lu, mais celui-ci est comme une bulle de savon, une sorte de tout petit plaisir coupable sans conséquence. Ici, pas de cannibalisme, pas de meurtre, pas de désespoir, pas de misérabilisme, juste un conte de fée comme on aimait en lire lorsqu’on était petite fille, la dimension futuriste en plus.

  • add_box
    Couverture du livre « Je, François Villon » de Jean Teulé aux éditions Pocket

    Laure B sur Je, François Villon de Jean Teulé

    Brrrrr ! François Villon est à la fois un génie et un mauvais garçon qui traîne avec des bandes à la mentalité monstrueuse et brutale. Une tranche de vie du grand poète, vue et écrite sans filtre de détails épouvantables du génial Jean Teulé.

    Brrrrr ! François Villon est à la fois un génie et un mauvais garçon qui traîne avec des bandes à la mentalité monstrueuse et brutale. Une tranche de vie du grand poète, vue et écrite sans filtre de détails épouvantables du génial Jean Teulé.

  • add_box
    Couverture du livre « Gare à Lou ! » de Jean Teulé aux éditions Julliard

    Fantomas 57 sur Gare à Lou ! de Jean Teulé

    Alors oui quand on lis un Teulé on sait à quoi s'attendre. Les sujets toujours très originaux sont prétextes aux loufoqueries aux situations cocasses et à la dérision. Malheureusement ici ça diatribe anti militariste ne prend pas.
    Moi je me suis ennuyé ferme.

    Alors oui quand on lis un Teulé on sait à quoi s'attendre. Les sujets toujours très originaux sont prétextes aux loufoqueries aux situations cocasses et à la dérision. Malheureusement ici ça diatribe anti militariste ne prend pas.
    Moi je me suis ennuyé ferme.

  • add_box
    Couverture du livre « Le magasin des suicides » de Jean Teulé aux éditions Pocket

    Fantomas 57 sur Le magasin des suicides de Jean Teulé

    À aucun moment là magie n'as opéré. Je me suis beaucoup ennuyé malgré un sujet qui paraissait au combien prometteur.
    Pas le meilleur Teulé....loin de là.

    À aucun moment là magie n'as opéré. Je me suis beaucoup ennuyé malgré un sujet qui paraissait au combien prometteur.
    Pas le meilleur Teulé....loin de là.