Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Estelle Tharreau

Estelle Tharreau
Passionnée de littérature depuis l'adolescence, Estelle Tharreau parcourt les genres, les époques et les pays au fil des auteurs qu'elle rencontre. De cet amour de la littérature est née l'envie d'écrire. Il aura fallu attendre l'âge de 40 ans avant qu'elle tente cette aventure. Ayant travaillé d... Voir plus
Passionnée de littérature depuis l'adolescence, Estelle Tharreau parcourt les genres, les époques et les pays au fil des auteurs qu'elle rencontre. De cet amour de la littérature est née l'envie d'écrire. Il aura fallu attendre l'âge de 40 ans avant qu'elle tente cette aventure. Ayant travaillé dans le secteur public et privé, elle vit actuellement en Franche-Comté où elle partage son temps entre sa famille et l'écriture. Avec « Orages », quand le passé tient le présent dans ses griffes, prenez garde à ne pas vous y attarder.

Avis sur cet auteur (56)

  • add_box
    Couverture du livre « Les eaux noires » de Estelle Tharreau aux éditions Taurnada

    Liliaza sur Les eaux noires de Estelle Tharreau

    Tout d'abord je remercie les éditions Taurnada pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

    C'est mon quatrième livre d'Estelle Tharreau et c'est toujours aussi bien.

    Nous sommes ici dans un espèce de huis clos d'une petite baie où chaque ragots fait tout voler en éclat. Qui sont vraiment...
    Voir plus

    Tout d'abord je remercie les éditions Taurnada pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

    C'est mon quatrième livre d'Estelle Tharreau et c'est toujours aussi bien.

    Nous sommes ici dans un espèce de huis clos d'une petite baie où chaque ragots fait tout voler en éclat. Qui sont vraiment vos voisins? Les connaissez vous si bien que ça? Pour chaque personnage on alterne entre la compréhension et la colère. Josefa est la pire. D'un chapitre à l'autre on passe de la profonde empathie envers elle au "mais pourquoi tu fais ça!". Ici aucun personnage n'est tout blanc tout noir. Tout est gris. Et ne parlons même pas des collègues de Josefa. C'est une ambiance malsaine pleine de mensonges et de non dit qui est montré ici. On n'est pas dans une enquête à proprement parler. C'est plutôt l'impuissance d'une mère face à la vérité et à l'absence de preuves. Il y a beaucoup de retournements. Tout est intelligemment mis en place et, malgré la noirceur profonde, le récit vous dévore à l’affût de la moindre bouffée d'oxygène. On ne s'attend pas à une histoire si sombre. Et pourtant on devrait le savoir avec Estelle Tharreau.

    Le thème du deuil est le sujet principal, au delà de l'enquête. Des questions de société sont posés ici. Quel est le comportement qu'une mère doit avoir face au deuil de sa fille? Chacun a son avis et personne ne cherche à la comprendre. A partir de quel moment les gens passent-ils de la pitié au "bon elle arrête de nous ennuyer avec sa fille"? Tant de questions qui font réflechir. Il pose aussi la question des enfants qui grandissent. Cette mère n'a pas vu que sa petite fille devenait une adolescente superbe qui faisait tourner les têtes sur son passage.

    Un bon thriller que je recommande. On passe un bon moment. On voit les ravages qu'un meurtre peut causer dans une petite communauté. "Les eaux noires" est un thriller psychologiquement puissant qui ne vous laisse pas de marbre.

  • add_box
    Couverture du livre « Les eaux noires » de Estelle Tharreau aux éditions Taurnada

    Colorandbook sur Les eaux noires de Estelle Tharreau

    https://colorandbook.blogspot.com/2021/10/les-eaux-noires-de-estelle-tharreau.html?m=1

    J'ai un avis quand même assez mitigé avec ce roman. Il n'est certe pas mauvais loin de la même, mais il ne me laissera pas non plus un souvenir impérissable. D'un côté le côté psychologique est passionnant...
    Voir plus

    https://colorandbook.blogspot.com/2021/10/les-eaux-noires-de-estelle-tharreau.html?m=1

    J'ai un avis quand même assez mitigé avec ce roman. Il n'est certe pas mauvais loin de la même, mais il ne me laissera pas non plus un souvenir impérissable. D'un côté le côté psychologique est passionnant et bien travaillé, mais de l'autre côté l'enquête était légèrement trop banale. Je garderai malgré tout un souvenir de cette mère dévastée par la perte de sa fille, prête à tout pour obtenir la justice.

    les +:

    * Je me suis peu attachée à ces personnages car parfois j'avais du mal à les cerner. Mais Josefa m'a quand même touchée de par sa détresse et sa descente aux enfers. Cependant ils sont quand même bien travaillés et intéressants à découvrir.

    * J'ai apprécié découvrir aux côtés de Josefa tous les secrets de la Baie. Entre suspicions, mensonges, faux semblant. Personne ne sera épargné par la tornade émotionnelle de cette mère prête à tout pour découvrir la vérité sur le meurtre de sa fille, quitte à tout détruire autour d'elle.

    * J'ai beaucoup aimé tout le côté psychologique. De voir à quel point Josefa était dévastée par la mort de sa fille et son combat malgré le deuil pour connaître la vérité.

    Les - :

    * Je me suis ennuyée par moment. C'était un peu longuet

    * L'enquête manquait de surprises et de piments. J'aurais apprécié qu'on se concentre un peu plus sur celle-ci !

    * Je n'ai pas du tout accroché à la plume de l'auteure. Je l'ai trouvée trop lourde, répétitive et il y avait un manque de descriptions qui m'a empêché de m'imaginer beaucoup de choses.

  • add_box
    Couverture du livre « Les eaux noires » de Estelle Tharreau aux éditions Taurnada

    Les livres de K79 sur Les eaux noires de Estelle Tharreau

    Ma rencontre littéraire avec Estelle Tharreau s’est faite l’an dernier par la découverte de « La peine du bourreau ». J’avais eu un coup de cœur pour ce roman en milieu carcéral, saisissant et surprenant. L’annonce de l’arrivée du nouveau bébé de l’autrice fut donc pour moi une excellente...
    Voir plus

    Ma rencontre littéraire avec Estelle Tharreau s’est faite l’an dernier par la découverte de « La peine du bourreau ». J’avais eu un coup de cœur pour ce roman en milieu carcéral, saisissant et surprenant. L’annonce de l’arrivée du nouveau bébé de l’autrice fut donc pour moi une excellente nouvelle.

    Le décor et le contexte sont radicalement différents. Même si ce n’est plus un huis clos intérieur, on reste dans l’ambiance d’un lieu isolé du reste du monde. Cette fois-ci, le récit se déroule dans une bourgade au bord de la mer où vit une petite communauté en quasi autarcie. Leur quotidien se déroule sans accroc, en toute discrétion, jusqu’au jour où un drame remet tout en cause. Dès lors, les habitants sortent de leur réserve. Les langues se délient et les secrets remontent à la surface.

    L’autrice surfe sur la même veine du thriller psychologique dans lequel l’énigme repose sur les comportements et les décisions des protagonistes. Tout se joue entre les membres de ce petit groupe. Devant la peur de l’inconnu et le désir de sécurité, les personnages cherchent à tout prix à désigner un coupable. Une recherche de la transparence est lancée. Les modes de vie sont décortiqués et on laisse libre court aux idées reçues et raccourcis. L’autrice met en marche un engrenage difficile à arrêter.

    La force de ce roman ne repose pas sur l’intrigue, qui est somme toute assez classique. Le comportement des personnages et leur faculté à trahir sont au centre de cette aventure. Grâce à sa magnifique écriture, l’autrice accule ses acteurs afin d’observer leurs réactions. La nature humaine apparaît alors sous son jour le plus intraitable et féroce.

    Moins puissant que le précédent, « Les eaux noires » confirme tout de même l’incroyable talent d’Estelle Tharreau. Je considère qu’elle fait partie des grandes écrivaines du noir. Il ne tient plus qu’à vous de le découvrir !

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2021/11/01/703-estelle-tharreau-les-eaux-noires/

  • add_box
    Couverture du livre « Les eaux noires » de Estelle Tharreau aux éditions Taurnada

    Bookliseuse sur Les eaux noires de Estelle Tharreau

    Yprat – Baie des naufragés – Petite station balnéaire

    4 maisons, 7 âmes vivent dans la baie des naufragés.

    Depuis la mort de son mari, il y a 8 ans, Josefa élève seule sa fille Suzy âgée de 17 ans. Elle travaille de nuit dans une station-service, laissant Suzy seule.

    La vie de Josefa...
    Voir plus

    Yprat – Baie des naufragés – Petite station balnéaire

    4 maisons, 7 âmes vivent dans la baie des naufragés.

    Depuis la mort de son mari, il y a 8 ans, Josefa élève seule sa fille Suzy âgée de 17 ans. Elle travaille de nuit dans une station-service, laissant Suzy seule.

    La vie de Josefa bascule le jour où le corps sans vie de Suzy est rejeté par les eaux noires de la baie des naufragés. Qui a bien pu assassiner sa fille ? Pour Josefa, c’est le début d’une longue descente aux enfers, où le seul but de sa vie sera de trouver l’assassin de sa fille et de lui faire punir son crime.

    Très vite, Josefa passe du statut de la pauvre mère de la victime, à celui de mauvaise mère, mauvaise employée, mauvaise voisine, mauvaise amie.

    Ne sachant pas comment faire face à ce qui lui arrive, elle va rejeter maladroitement toutes les mains qui vont se tendre pour l’aider et se mettre tout un village à dos. L’opinion publique a tranché : c’est de sa faute si Suzy, la dévergondée, s’est fait tuer.

    On va découvrir la face noire de ce si paisible village, où personne n’est innocent, même pas le plus innocent et sympathique des personnages. Ils ont tous quelque chose à cacher.

    Ce roman n’est pas un thriller comme on a l’habitude de lire, où l’auteur nous dévoile des indices pour découvrir qui est le coupable. L’auteur se focalise sur l’attitude des personnages, leur psychologie, leurs petits secrets inavouables, on en oublierait presque que Suzy est la victime, l’auteur ne la rendant pas particulièrement sympathique. L’atmosphère du roman devient très vite noire, malsaine, étouffante. On a envie de fuir très loin de la baise des naufragées, comme si celle-ci corrompait tous ceux qui s’en approchaient. La jalousie, méchanceté gratuite est d’une banalité pour eux.

    Un excellent roman bien noir, une lecture très prenante, vous ne ferez plus jamais confiance à personne une fois ce livre fermé ! Une lecture coup de cœur.

Thèmes en lien avec Estelle Tharreau

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !