Ananda Devi

Ananda Devi
Ethnologue et traductrice, Ananda Devi est née à l’île Maurice. Auteur prolifique, elle a publié des recueils de poèmes, des nouvelles et des romans, notamment Ève de ses décombres (prix des Cinq Continents, prix RFO, Gallimard, 2006), Le sari vert (prix Louis Guilloux, Gallimard, 2010), et...
Voir plus
Ethnologue et traductrice, Ananda Devi est née à l’île Maurice. Auteur prolifique, elle a publié des recueils de poèmes, des nouvelles et des romans, notamment Ève de ses décombres (prix des Cinq Continents, prix RFO, Gallimard, 2006), Le sari vert (prix Louis Guilloux, Gallimard, 2010), et dernièrement L’Ambassadeur triste (Gallimard, 2015). Couronnée par le Prix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises en 2014, elle est considérée comme l’une des figures majeures de la littérature de l’océan Indien.

Articles (3)

Voir tous les articles

Avis (11)

  • Couverture du livre « Manger l'autre » de Ananda Devi aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Carnet-plume.fr sur Manger l'autre de Ananda Devi

    J'étais donc persuadée de tomber dans le mille avec cette lecture mais dès les premières pages, la noirceur que dégage ce livre m'a glacé le sang. du début à la fin, nous nous retrouvons face à de l'autoflagellation. le personnage principal ne se fait que des reproches et encore des reproches,...
    Voir plus

    J'étais donc persuadée de tomber dans le mille avec cette lecture mais dès les premières pages, la noirceur que dégage ce livre m'a glacé le sang. du début à la fin, nous nous retrouvons face à de l'autoflagellation. le personnage principal ne se fait que des reproches et encore des reproches, sur son corps, sa personnalité, la vie… C'en est à devenir dépressif… ! C'est certainement voulu par l'auteur mais je pense qu'un peu de positif aurait fait du bien à ce roman.
    Le harcèlement scolaire, la haine sur les réseaux sociaux sont bien traités, on ressent très bien son désarroi face au harcèlement qu'elle subit au quotidien. Mais cela développe en elle une haine inconsidérée sur les personnes de corpulence « normale ». Les jugements corporels m'ont énormément dérangés, qu'une personne soit maigre ou ronde, les jugements ne sont pas les bienvenus, cela va dans les deux sens…
    Le seul point positif est le style d'écriture de l'auteur, je l'ai trouvé très bien écrit, certains paragraphes sont très beaux. Mais encore une fois, le côté glacial est perturbant. Je n'avais qu'une seule envie : fermer ce livre avant de finir complètement déprimée… !
    Pour résumé, ce n'est pas un livre que je vous recommanderai… les différents messages que cherche à faire passer l'auteur sont très bons mais cela n'a pas du tout fonctionné sur moi, bien au contraire, cette lecture m'a agacée…

  • Couverture du livre « Manger l'autre » de Ananda Devi aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Regine B sur Manger l'autre de Ananda Devi

    J'aime beaucoup les romans et nouvelles d'Ananda Devi, un auteur exigeant à l'écriture élégante.
    "Manger l'autre" est une histoire surprenante avec une fin inattendue. Le sujet de l'obésité est abordé de façon réaliste avec un brin de fantastique. Il y a aussi de la poésie dans les réflexions...
    Voir plus

    J'aime beaucoup les romans et nouvelles d'Ananda Devi, un auteur exigeant à l'écriture élégante.
    "Manger l'autre" est une histoire surprenante avec une fin inattendue. Le sujet de l'obésité est abordé de façon réaliste avec un brin de fantastique. Il y a aussi de la poésie dans les réflexions de cette jeune fille obèse au delà de l'entendement;
    C'est parfois oppressant mais toujours passionnant.
    Très belle lecture que je recommande

  • Couverture du livre « Manger l'autre » de Ananda Devi aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Joëlle Guinard sur Manger l'autre de Ananda Devi

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/08/manger-lautre-dananda-devi.html

    Ce roman est un conte dans lequel Ananda Devi met en scène une jeune fille obèse. Elle pesait 10 kgs à la naissance, bébé complètement hors normes, elle avait l'apparence d'un bouddha chinois. Sa mère déserte le...
    Voir plus

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/08/manger-lautre-dananda-devi.html

    Ce roman est un conte dans lequel Ananda Devi met en scène une jeune fille obèse. Elle pesait 10 kgs à la naissance, bébé complètement hors normes, elle avait l'apparence d'un bouddha chinois. Sa mère déserte le foyer, son père, passionné de cuisine, la gave. Incapable d'admettre le problème de sa fille, il invente le mythe selon lequel elle aurait dévoré in utéro sa sœur jumelle, du coup le père appelle sa fille "mes chéries". Quel poids fait-il porter à la jeune fille qui va entretenir des conversations imaginaires avec sa jumelle anorexique !

    Elle ne cesse de réclamer à manger et grossit, grossit... Elle ne vit que pour manger, "prisonnière de ses besoins... entre faim et honte, le choix est vite fait" et doit faire face à l'école aux moqueries et à la haine de ses camarades de classe qui la surnomment "La couenne"... Sa vie n'est que souffrance et solitude jusqu'à ce qu'un homme s'intéresse à elle... Va-t-elle réussir échapper à sa vie de recluse?

    Je ne pense pas que j'aurai lu ce roman s'il n'avait pas été finaliste du prix Orange. J'ai été ravie de découvrir la magnifique plume de cette auteure que je ne connaissais pas. Dans ce roman très sombre qui est une sorte d'allégorie de notre société de consommation Ananda Devi pose la question de la norme, du diktat de la minceur, des préjugés et de la solitude dans nos sociétés. Un roman plein de noirceur allégé par de nombreux traits d'humour.

    Ce roman a reçu le Prix Ouest France Étonnants Voyageurs

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Les délibérations du jury du Prix Orange du Livre 2018

Voir toutes les videos

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !