Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Adeline Dieudonne

Adeline Dieudonne

Adeline Dieudonné est née en 1982. Elle habite Bruxelles. Dramaturge et nouvelliste, elle a remporté grâce à sa première nouvelle, Amarula, le Grand Prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a publié une nouvelle, Seule dans le noir aux éditions Lamiroy, et une pièce d...

Voir plus

Adeline Dieudonné est née en 1982. Elle habite Bruxelles. Dramaturge et nouvelliste, elle a remporté grâce à sa première nouvelle, Amarula, le Grand Prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a publié une nouvelle, Seule dans le noir aux éditions Lamiroy, et une pièce de théâtre, Bonobo Moussaka, en 2017. La Vraie Vie est son premier roman.

Articles en lien avec Adeline Dieudonne (1)

Avis sur cet auteur (190)

  • add_box
    Couverture du livre « La vraie vie » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste

    Fanfan Do sur La vraie vie de Adeline Dieudonne

    Quand commence l'histoire, la narratrice a dix ans. Elle aime passionnément son petit frère Gilles qu'elle protège. Dès les premières lignes on comprend que le père est une espèce d'ogre à la masculinité toxique, et la mère une victime, incolore, inodore et sans saveur car terrorisée.

    Et...
    Voir plus

    Quand commence l'histoire, la narratrice a dix ans. Elle aime passionnément son petit frère Gilles qu'elle protège. Dès les premières lignes on comprend que le père est une espèce d'ogre à la masculinité toxique, et la mère une victime, incolore, inodore et sans saveur car terrorisée.

    Et alors que les deux enfants tentent de survivre dans ce bourbier familial, un événement terrible se produit, indépendant de la perversité ambiante, qui aura des répercutions catastrophiques sur eux.

    Cette histoire parle de regrets, ou pire, de remords mais aussi de l'infinie capacité à rêver qu'ont les enfants, et celle des adultes d'oublier qu'ils ont été des enfants. C'est surtout l'histoire d'une famille malsaine, avec un père phallocrate complètement taré et véritable tyran domestique, une mère terrifiée et terriblement seule, et des enfants dont je n'ai pas su quoi penser, du moins dans un premier temps. Enfin, rapidement je me suis demandé comment pouvait-on à ce point ne pas aimer sa mère et ça m'a revulsée. Et puis j'ai fini par les détester. Mais comme rien n'est immuable...

    Il y a aussi la douleur d'être femme dans un milieu où on les assigne à une place précise, une fonction définie : sois belle et tais-toi. Ici, les femmes n'ont pas la parole, car trop stupides et émotives. Mais la narratrice, "la gosse", se refugiera dans les sciences où elle excelle pour inventer la machine à remonter le temps, avant le drame, pour que tout redevienne comme avant.

    J'ai beaucoup aimé les tournures de phrases de l'autrice, sa façon de raconter, de décrire, d'imager son propos. Par contre, à chaque fois que des animaux sont maltraités ou torturés dans un roman, je regrette de l'avoir lu. Et arrivée à la moitié de l'histoire, je me suis dit que c'était d'une cruauté insupportable. Ce récit est plein de fureur et de douleur. C'est totalement flippant. C'est une espèce de dégringolade dans les abysses de la folie.
    La narratrice est un monstre d'égoïsme qui ferme toutes les écoutilles afin d'éviter la compassion pour tout autre que son frère, qui est aussi un monstre à sa façon. Mais rien n'est immuable... Je crois bien être passée par tous les états, la colère, l'horreur, le dégoût, le mépris, la peine, la rage, la compassion, et l'espoir.
    C'est un livre qui se dévore mais qui laisse un goût amer. Une écriture ciselée au service d'une lecture éprouvante mais addictive.

  • add_box
    Couverture du livre « Reste » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste

    Spitfire89 sur Reste de Adeline Dieudonne

    Reste est une folle histoire d'amour, sombre, glauque, atypique pouvant aussi être dérangeant.

    Adeline Dieudonne nous offre un récit dense, intense, profond et tortueux, l'intrigue est une réflexion profonde sur la folie amoureuse, l'obsession et l'attachement, celle-ci découle sur fond...
    Voir plus

    Reste est une folle histoire d'amour, sombre, glauque, atypique pouvant aussi être dérangeant.

    Adeline Dieudonne nous offre un récit dense, intense, profond et tortueux, l'intrigue est une réflexion profonde sur la folie amoureuse, l'obsession et l'attachement, celle-ci découle sur fond d'adultère.
    Entre passé et présent une narratrice qui refuse la séparation qui ira jusqu'au déni. L'amour, la mort, les non dits, la liberté, histoire original, vertigineuse, morbide, inquiétante et parfois drôle.

    Une lecture captivante qui bouscule, il y a de l'émotions, du dynamisme avec l'introspection du personnage principale.

    "Peut-être que dans cet océan de fatigue et d'incompréhension, la seule chose qui importe, c'est que j'ai perdu l'homme que j'aimais, vous aussi, et que ça exige de la douceur et de la compréhension."

  • add_box
    Couverture du livre « Reste » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste

    Sophie Songe sur Reste de Adeline Dieudonne

    Quand la maîtresse d'un homme marié, après une rencontre illicite, doit faire face à la mort de son amant, cela devient le rendez-vous ultime et impossible. À tel point qu'elle s'enferme dans le déni, retardant le moment de l'inéluctable séparation, en confiant son histoire dans une lettre à...
    Voir plus

    Quand la maîtresse d'un homme marié, après une rencontre illicite, doit faire face à la mort de son amant, cela devient le rendez-vous ultime et impossible. À tel point qu'elle s'enferme dans le déni, retardant le moment de l'inéluctable séparation, en confiant son histoire dans une lettre à l'épouse légitime. Jusqu'à quel point la perte d'un amour de l'ombre peut-il faire perdre la raison ?

    Adeline Dieudonné nous livre le récit fructueux de la passion amoureuse, celle qui habite et ne vous quitte plus. La narratrice nous emporte dans sa dérive, ses évitements, ou la fulgurance de ses sentiments. Elle exprime l'attachement viscéral au-delà du délitement du corps, de la putréfaction.

    Obsédée, elle est aveuglée par ses peurs, ses fragilités, encline à ne pas quitter M. Elle signe ici et revendique, avec cette rétention, son désir d'appartenance, de reconnaissance même.

    L'écriture est dense, profonde, torturée, oscillant entre introspection et confession. On plonge ici dans une réflexion sérieuse sur l'adultère : est-il le choix d'une liberté assumée ou le fruit d'une furieuse soumission ?

    Dérangeant, choquant, on suit en flux tendu le cheminement d'un acte insensé. Les péripéties sont nombreuses, et l'issue cinématographique romantisée. Ce récit intime nous projette dans une proximité féminine improbable, parce que tabou.

    Un roman d'amour morbide, sublimé, qui exprime l'étouffement d'une vraie solitude. La gravité d'Adeline Dieudonné confirme son talent, et mon adhésion à ce qu'elle nous propose.

  • add_box
    Couverture du livre « Reste » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste

    caro manil sur Reste de Adeline Dieudonne

    Roman glauque. L'histoire commence, on apprend que l'amant de la narratrice est mort d'une crise cardiaque en nageant dans le lac. Celle-ci refuse de se séparer du corps... La peur de le perdre, de l'abandonner, de le rendre à sa famille. Elle décide d'écrire 2 lettres à sa femme pour lui...
    Voir plus

    Roman glauque. L'histoire commence, on apprend que l'amant de la narratrice est mort d'une crise cardiaque en nageant dans le lac. Celle-ci refuse de se séparer du corps... La peur de le perdre, de l'abandonner, de le rendre à sa famille. Elle décide d'écrire 2 lettres à sa femme pour lui expliquer. Tout d'abord, une première lettre pour lui apprendre son décès et comment ça s'est passé et ensuite une deuxième pour lui raconter SON histoire avec M (son mari) ... Elle raconte tout, elle se livre entièrement sans aucune pudeur ... C'est l'histoire intense d'une femme qui a toujours laissé les autres choisir pour elle ! Son mariage, son divorce, ses amants, sa maternité ... sa rencontre avec M et leur relation si bénéfique pour elle... M par son amour extraconjugale lui rendait enfin sa liberté et lui permettait d'être enfin la femme qu'elle a toujours voulu être ... Comment le laisser partir pour toujours en n'ayant aucune trace de leur relation si intense ? Elle ne peut l'envisager, elle ne peut s'y résoudre... alors après le déni, elle fonce ! Elle prend la route droit devant avec le cadavre dans sa voiture ... Jusqu'à "l'acceptation".
    J'ai beaucoup aimé cette histoire... La plume, écorchée vive, m'a envoyé des signaux car au fond son histoire n'est pas si différente de l'histoire de plus de 60 % de la vie d'une femme aujourd'hui et hier ...