Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Reste

Couverture du livre « Reste » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste
Résumé:

Je ne suis pas certaine d'avoir pleinement saisi ce qui m'est arrivé, ni ce qui m'a conduite à agir comme je l'ai fait. Certains matins, tout me semble limpide. À d'autres moments, je me vois comme un monstre, une créature que je ne reconnais pas, qui m'aurait possédée dans un instant de... Voir plus

Je ne suis pas certaine d'avoir pleinement saisi ce qui m'est arrivé, ni ce qui m'a conduite à agir comme je l'ai fait. Certains matins, tout me semble limpide. À d'autres moments, je me vois comme un monstre, une créature que je ne reconnais pas, qui m'aurait possédée dans un instant de vulnérabilité. Mais je crois que cette image vient du regard des autres.

J'ai fait ce que je pouvais.

Il n'y a pas de morale à cette histoire. Tout ce que je sais, c'est que je vous dois les faits. Je vais donc m'attacher à les relater pour vous, et sans doute aussi pour moi, avec toute la précision dont je suis capable. Ils m'emmèneront sur des territoires obscurs, dans les marécages de ma conscience et, pour quelques secondes encore, contre la peau de M.

Donner votre avis

Avis (26)

  • Reste est une folle histoire d'amour, sombre, glauque, atypique pouvant aussi être dérangeant.

    Adeline Dieudonne nous offre un récit dense, intense, profond et tortueux, l'intrigue est une réflexion profonde sur la folie amoureuse, l'obsession et l'attachement, celle-ci découle sur fond...
    Voir plus

    Reste est une folle histoire d'amour, sombre, glauque, atypique pouvant aussi être dérangeant.

    Adeline Dieudonne nous offre un récit dense, intense, profond et tortueux, l'intrigue est une réflexion profonde sur la folie amoureuse, l'obsession et l'attachement, celle-ci découle sur fond d'adultère.
    Entre passé et présent une narratrice qui refuse la séparation qui ira jusqu'au déni. L'amour, la mort, les non dits, la liberté, histoire original, vertigineuse, morbide, inquiétante et parfois drôle.

    Une lecture captivante qui bouscule, il y a de l'émotions, du dynamisme avec l'introspection du personnage principale.

    "Peut-être que dans cet océan de fatigue et d'incompréhension, la seule chose qui importe, c'est que j'ai perdu l'homme que j'aimais, vous aussi, et que ça exige de la douceur et de la compréhension."

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Quand la maîtresse d'un homme marié, après une rencontre illicite, doit faire face à la mort de son amant, cela devient le rendez-vous ultime et impossible. À tel point qu'elle s'enferme dans le déni, retardant le moment de l'inéluctable séparation, en confiant son histoire dans une lettre à...
    Voir plus

    Quand la maîtresse d'un homme marié, après une rencontre illicite, doit faire face à la mort de son amant, cela devient le rendez-vous ultime et impossible. À tel point qu'elle s'enferme dans le déni, retardant le moment de l'inéluctable séparation, en confiant son histoire dans une lettre à l'épouse légitime. Jusqu'à quel point la perte d'un amour de l'ombre peut-il faire perdre la raison ?

    Adeline Dieudonné nous livre le récit fructueux de la passion amoureuse, celle qui habite et ne vous quitte plus. La narratrice nous emporte dans sa dérive, ses évitements, ou la fulgurance de ses sentiments. Elle exprime l'attachement viscéral au-delà du délitement du corps, de la putréfaction.

    Obsédée, elle est aveuglée par ses peurs, ses fragilités, encline à ne pas quitter M. Elle signe ici et revendique, avec cette rétention, son désir d'appartenance, de reconnaissance même.

    L'écriture est dense, profonde, torturée, oscillant entre introspection et confession. On plonge ici dans une réflexion sérieuse sur l'adultère : est-il le choix d'une liberté assumée ou le fruit d'une furieuse soumission ?

    Dérangeant, choquant, on suit en flux tendu le cheminement d'un acte insensé. Les péripéties sont nombreuses, et l'issue cinématographique romantisée. Ce récit intime nous projette dans une proximité féminine improbable, parce que tabou.

    Un roman d'amour morbide, sublimé, qui exprime l'étouffement d'une vraie solitude. La gravité d'Adeline Dieudonné confirme son talent, et mon adhésion à ce qu'elle nous propose.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Roman glauque. L'histoire commence, on apprend que l'amant de la narratrice est mort d'une crise cardiaque en nageant dans le lac. Celle-ci refuse de se séparer du corps... La peur de le perdre, de l'abandonner, de le rendre à sa famille. Elle décide d'écrire 2 lettres à sa femme pour lui...
    Voir plus

    Roman glauque. L'histoire commence, on apprend que l'amant de la narratrice est mort d'une crise cardiaque en nageant dans le lac. Celle-ci refuse de se séparer du corps... La peur de le perdre, de l'abandonner, de le rendre à sa famille. Elle décide d'écrire 2 lettres à sa femme pour lui expliquer. Tout d'abord, une première lettre pour lui apprendre son décès et comment ça s'est passé et ensuite une deuxième pour lui raconter SON histoire avec M (son mari) ... Elle raconte tout, elle se livre entièrement sans aucune pudeur ... C'est l'histoire intense d'une femme qui a toujours laissé les autres choisir pour elle ! Son mariage, son divorce, ses amants, sa maternité ... sa rencontre avec M et leur relation si bénéfique pour elle... M par son amour extraconjugale lui rendait enfin sa liberté et lui permettait d'être enfin la femme qu'elle a toujours voulu être ... Comment le laisser partir pour toujours en n'ayant aucune trace de leur relation si intense ? Elle ne peut l'envisager, elle ne peut s'y résoudre... alors après le déni, elle fonce ! Elle prend la route droit devant avec le cadavre dans sa voiture ... Jusqu'à "l'acceptation".
    J'ai beaucoup aimé cette histoire... La plume, écorchée vive, m'a envoyé des signaux car au fond son histoire n'est pas si différente de l'histoire de plus de 60 % de la vie d'une femme aujourd'hui et hier ...

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • On emploie souvent l’adage « Nul n’est prophète dans son pays » et je dois bien avouer que je trouve qu’il se confirme bien parfois. Dans mon cas, cela serait en matière de littérature. Alors que je suis belge, j’ai de nombreuses lacunes en matière de bouquins belges et voilà seulement que je me...
    Voir plus

    On emploie souvent l’adage « Nul n’est prophète dans son pays » et je dois bien avouer que je trouve qu’il se confirme bien parfois. Dans mon cas, cela serait en matière de littérature. Alors que je suis belge, j’ai de nombreuses lacunes en matière de bouquins belges et voilà seulement que je me plonge dans un livre de cette autrice belge qu’est Adeline Dieudonné, malgré tout le succès qui l’entoure depuis son premier roman.

    « Reste » m’a fait ressentir des sentiments complètement antinomiques. Autant, j’ai trouvé très belle cette histoire d’amour décrite par la narratrice vis-à-vis de M., malgré l’illégitimité de la relation, autant j’ai trouvé ce personnage principal agaçant, empotée et hors réalité. Je sais que l’amour fait faire des actes complètement fous et insensés, mais ça a complètement bloqué pour moi. Peut-être que je ne suis pas assez romantique, que sais-je?!

    Il n’est pourtant pas rare que je m’attache à l’un ou l’autre protagonistes de mes lectures. Ici, cela serait même l’effet inverse. J’aurais plutôt été tentée de la secouer un bon coup pour qu’elle reprenne conscience.

    Hormis cela, comme déjà écrit, la manière dont Adeline Dieudonné a de construire ces sentiments, cet amour interdit m’a, elle, beaucoup plue. C’est aussi ça la beauté de la littérature, de faire passer le lecteur par toutes les émotions en peu de mots et en quelques pages.

    Une lecture intéressante qui fera que je sortirais dans un futur proche le tout premier livre de cette autrice qui a remporté de nombreux prix, « La vraie vie ».

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Un roman particulier.
    Ils sont amants, passent quelques jours près d'un lac, il va nager et il meurt...
    Et là, impossible pour elle de laisser partir l'être aimé ; elle va s'occuper de lui, le laver, l'habiller, le caresser, l'embrasser et balader son cadavre.
    Nous suivons les pensées de...
    Voir plus

    Un roman particulier.
    Ils sont amants, passent quelques jours près d'un lac, il va nager et il meurt...
    Et là, impossible pour elle de laisser partir l'être aimé ; elle va s'occuper de lui, le laver, l'habiller, le caresser, l'embrasser et balader son cadavre.
    Nous suivons les pensées de cette femme, sa folie, son acte insensé, un peu au bord de la nausée et puis, on commence, si ce n'est à comprendre, à faire preuve d'empathie pour sa douleur, sa solitude et ses cicatrices.
    Les chapitres courts et l'écriture ciselée m'ont permis de suivre pas à pas ces 6 jours d'errance.
    Oui, un roman particulier, un peu gênant mais n'est ce pas ça aussi la littérature, nous faire sortir de notre zone de confort ?

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Une femme de la quarantaine passe quelques jours avec son amant dans un chalet de montagne.
    Un matin, celui-ci part nager dans le lac et se noie.
    Effondrée, elle sort son corps, le traîne dans sa voiture et part.
    Elle ne veut pas se séparer de lui, veut le garder encore avec elle, ne pas le...
    Voir plus

    Une femme de la quarantaine passe quelques jours avec son amant dans un chalet de montagne.
    Un matin, celui-ci part nager dans le lac et se noie.
    Effondrée, elle sort son corps, le traîne dans sa voiture et part.
    Elle ne veut pas se séparer de lui, veut le garder encore avec elle, ne pas le rendre aux pompes funèbres.
    Elle écrit alors à sa femme pour lui raconter leur histoire.
    Le roman est cette longue lettre.
    C'est une très belle histoire d'amour.
    L'écriture est belle et sensible.
    J'ai beaucoup aimé cette lecture et l'originalité de l'histoire.
    Troisième roman d'Adeline Dieudonné et troisième bonne surprise.
    Elle est vraiment talentueuse et sait mener ses récits.
    On entre vraiment dans la vie de cette narratrice et on ne peut que s'attendrir devant l'immensité de l'amour qui la lie à son amant et l'entraîne dans une étrange folie.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Une femme amoureuse qui ne veut littéralement pas que le corps de son amant la quitte. Au cours du récit, on ne comprend pas si la narratrice divague ou si les faits sont réels tant ils sont ubuesques parfois. Mais au fur et à mesure, on commence à la comprendre et à saisir ce qu'a représenté...
    Voir plus

    Une femme amoureuse qui ne veut littéralement pas que le corps de son amant la quitte. Au cours du récit, on ne comprend pas si la narratrice divague ou si les faits sont réels tant ils sont ubuesques parfois. Mais au fur et à mesure, on commence à la comprendre et à saisir ce qu'a représenté cette histoire d'amour dans sa vie.
    Une lecture en demi teinte qui est aussi déroutante que passionnante

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • J'avais adoré La vraie vie. Ici, je suis nettement plus mitigée.

    S. passe un séjour avec son amant M. quand, subitement, celui-ci décède. La femme refuse de perdre son amant, conserve son corps et rédige une longue lettre à l’épouse de celui-ci.

    Je ne sais trop quoi penser de ce roman....
    Voir plus

    J'avais adoré La vraie vie. Ici, je suis nettement plus mitigée.

    S. passe un séjour avec son amant M. quand, subitement, celui-ci décède. La femme refuse de perdre son amant, conserve son corps et rédige une longue lettre à l’épouse de celui-ci.

    Je ne sais trop quoi penser de ce roman. J’aime l’écriture d’Adeline Dieudonné mais j’avoue que je m’interroge toujours sur l’étrange réaction de cette femme qui refuse de se séparer de l’homme qu’elle aime même après sa mort. Pourtant, tout le texte n’est qu’une justification de son acte. Je suis passée à côté de ce roman, c'est dommage.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.