Quels sont les romans historiques à lire en ce moment ?

lundi 16 mars 2020

Des voyages littéraires étonnants et palpitants à travers les siècles

Quels sont les romans historiques à lire en ce moment ?

Vous adorez les lire et ils sont de plus en plus excitants : les romans historiques ont le vent en poupe et leur festival à Levallois-Perret (92) ne désemplit pas.

Lecteurs a choisi pour vous la frise chronologique de l’histoire pour surprendre les plus avertis et les plus blasés : Jeanne d’Arc après Jeanne d’Arc, les derniers jours de Robespierre, la mort de Zola, les camps de concentrations de Compiègne pendant la seconde guerre mondiale, et le désarroi de De Gaulle.

Des moments où l’histoire bascule ou s’éclaire, à la lumière étrange d’événements dont l’histoire n’est pas toujours très fière.

  • Après la guerre de Cent ans, le souvenir de Jeanne

    • add_box
      Couverture du livre « Le bon sens » de Bernard Michel aux éditions Table Ronde

      Le bon sens de Bernard Michel

      Après Le Bon Cœur dans lequel Michel Bernard redessinait la geste de Jeanne d’Arc, voici Le Bon Sens, consacrée à l’enquête qui, 20 ans après le procès de la Pucelle, précède l’annulation de sa condamnation pour hérésie. Les temps ont changé, certains des bourreaux sont devenus des notables, et Charles VII, ce « petit homme dans un grand roi », oscille entre pusillanimité et décisions radicales.
      Les arcanes du pouvoir au XVe siècle, les stratégies politiques, la difficulté de régner sur un territoire fragile sont quelques-uns des grands sujets de ce livre éminemment littéraire.

  • Robespierre, le malentendu de l’histoire

    • add_box
      Couverture du livre « La chute » de Jacques Ravenne aux éditions Perrin

      La chute de Jacques Ravenne

      En un jour, celui qui avait tout, n’est plus rien.
      De guide de la nation à dépouille dévorée par la chaux, deux jours auront suffi à sa déchéance. La Chute de Jacques Ravenne raconte ces extraordinaires dernières journées de Robespierre. Plus qu’un moment de l’histoire, c’est une entrée de plain-pied dans le moment où la Révolution bascule : on y est, l’effet de réel est saisissant. L’on comprend comment parfois les choses basculent sur un rien, une plume qui tombe du mauvais côté.
      C’est de l’histoire et de la littérature, et c’est tendu comme un thriller.

  • Zola : le prix à payer d’avoir soutenu Dreyfus

    • add_box
      Couverture du livre « Assassins ! » de Jean-Paul Delfino aux éditions Heloise D'ormesson

      Assassins ! de Jean-Paul Delfino

      Et si Zola avait été assassiné ?
      En 1898, il est l’auteur d’un « J’accuse » qui fait enrager les ligues antisémites et basculer l’histoire dans le camp de ceux qu’on a appelé les Dreyfusards. La mort de Zola est toujours énigmatique, Jean-Paul Delfino a longuement enquêté pour remonter le fil plus que probable qui mène à son assassinat. Alors qu’il agonise quand l’air de sa chambre l’empoisonne peu à peu, Zola se souvient de ses heures de gloire et surtout de ses combats.
      Un livre hautement littéraire, enlevé comme une mazurka, où l’on découvre la gangrène antisémite à travers le rôle actif de Drumont, Barrès et Daudet, prêts à tout pour renverser le pouvoir, restaurer la monarchie et donner corps à une haine contre les Juifs qui fait un pendant trouble avec notre époque.

  • Quand le récit familial rouvre une page d’histoire

    • add_box
      Couverture du livre « La rafle des notables » de Anne Sinclair aux éditions Grasset Et Fasquelle

      La rafle des notables de Anne Sinclair

      « Essayer de redonner un peu de chair aux disparus est devenu pour moi une obsession », écrit-t-elle.
      Ouvrant les archives paternelles, Anne Sinclair découvre un pan de l’histoire de France qu’on méconnaît. On savait pour Drancy, Pithiviers ou Beaune-la-Rolande, mais peu de choses ont été racontées sur le camp de Royallieu-Compiègne. Le 12 décembre 1941, la police française, assistée de d’officiers de la Wehrmacht, a raflé près de mille Juifs, dont près de la moitié étaient des notables, 55 légions d’honneurs et 13 polytechniciens, auxquels on a mêlé des Juifs d’origine étrangère. Le grand-père d’Anne Sinclair, Léonce Schwartz, en fait partie. Direction Compiègne, un camp où s’organise l’agonie des prisonniers, un « pogrom à froid », comme le décrit un rescapé.
      Dans ce court texte, très documenté, Anne Sinclair raconte un moment d’histoire, mais aussi la fragmentation sidérée d’un peuple qui se croyait français et à qui l’on a dénié ce droit fondamental.

  • De Gaulle, vertiges et fragilité d’un grand homme seul

    • add_box
      Couverture du livre « Le général a disparu » de Georges-Marc Benamou aux éditions Grasset Et Fasquelle

      Le général a disparu de Georges-Marc Benamou

      28 mai 68 : le roman saisit le Général de Gaulle dans une solitude politique et personnelle après sept nuits d’insomnie et d'émeutes. Il doute.
      « Un torrent incontrôlable ; c’est ainsi. C’est ainsi qu’il a toujours vu la fin du régime ». L’homme est très affecté, il n’est plus le sauveur de la France et pense que les Français sont fatigués de la grandeur. Depuis le 11 mai, le pouvoir lui échappe, Pompidou n’en fait qu’à sa tête et lui cache des décisions, de conserve avec le préfet de Paris. De Gaulle veut tout lâcher, partir en Irlande ouvrir une bibliothèque.
      Il décide de se rendre à Baden Baden, chez le fidèle général Massu, qui y commande les forces françaises en Allemagne. Georges-Marc Benamou accompagne le héros de la deuxième guerre mondiale dans le grand tournant de la fin du XXe siècle.
      L’humain et ses fragilités construisent l’histoire, c’est à ce processus qu’il nous convie, un privilège rare.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Histoire et culture"

Commentaires

  • ClaudeF le 22/03/2020 à 11h19

    Pour information je crois que le site librairiesindépendantes.com a suspendu ses expéditions. Pour les amateurs de romans historiques persillés de nombreuses références, je vous signale la sortie de mon livre "le temps d'une vie -Joseph 1748-1791" qui fait revivre le premier semestre 1791 jusqu'au massacre du Champ de mars du 17/07. Le tout est mis en perspective avec ce que nous vivons depuis des mois.
    https://letempsdunevie.weebly.com/
    Disponible en librairies et sur les plateformes.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Evlyne Léraut le 18/03/2020 à 14h57

    Bonjour Karine. Merci beaucoup pour cette présentation. Le général a disparu me plairait à découvrir. Merci pour ce conseil pour trouver des romans à dévorer en ces temps de confinement . Amitiés littéraires.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • lecteurs.com le 17/03/2020 à 14h10

    Bonjour Mireille,
    Très bon choix de lectures pour votre confinement :o)
    Si vous avez besoin de commander des livres, nous vous conseillons de passer par le site https://www.librairiesindependantes.com/ qui normalement peut expédier les livres commandés..
    Bonne lecture et à bientôt.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • kryan soler le 17/03/2020 à 08h00

    Bonjour et merci pour cette chronique! Je ne connaissais pas ce festival!

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Mireille B le 16/03/2020 à 18h40

    Merci Karine pour ces recommandations... je vais me confiner avec Zola et Jean-Paul Delfino (pas mal, non?). Ne serais-je pas contrainte à passer commande sur ce site que je ne fréquente jamais? Je doute que les librairies fassent partie des commerces censés assurés notre survie!

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Forum

Afficher plus de discussions

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux