Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Jacques Ravenne

Jacques Ravenne
Jacques Ravenne, spécialiste de l'étude de manuscrits, est maître franc-maçon. Il intervient régulièrement dans des conférences et colloques sur la franc-maçonnerie. Conscient du fantasme suscité autour de sa fraternité, et de ses dérives, il reste attentif à une description rigoureuse de cet uni... Voir plus
Jacques Ravenne, spécialiste de l'étude de manuscrits, est maître franc-maçon. Il intervient régulièrement dans des conférences et colloques sur la franc-maçonnerie. Conscient du fantasme suscité autour de sa fraternité, et de ses dérives, il reste attentif à une description rigoureuse de cet univers et de ses rituels.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Jacques Ravenne (3)

Avis sur cet auteur (48)

  • add_box
    Couverture du livre « La chute » de Jacques Ravenne aux éditions Perrin

    Florel sur La chute de Jacques Ravenne

    http://encreenpapier.canalblog.com/archives/2020/04/26/38230825.html

    Une fois n'est pas coutume je parlerai sur ce blog d'histoire et d'actu d'un roman historique, mais pas n'importe lequel, je parlerai d'un roman vrai. Car avec ce livre, Jacques Ravenne a su mettre magnifiquement en avant...
    Voir plus

    http://encreenpapier.canalblog.com/archives/2020/04/26/38230825.html

    Une fois n'est pas coutume je parlerai sur ce blog d'histoire et d'actu d'un roman historique, mais pas n'importe lequel, je parlerai d'un roman vrai. Car avec ce livre, Jacques Ravenne a su mettre magnifiquement en avant l'agitation et la tension des derniers jours de Robespierre. Tout en remettant chaque acteur dans son rôle et probablement sa psychologie.

    J'ignore si des romans sur la Révolution il en existe beaucoup et j'ignore leur valeur, mais si vous devez commencer par un, commencez par lui. D'une part parce qu'il est très bien écrit, accessible à tous, les évènements et les portraits sont bien ajustés pour capter l'intérêt du lecteur. Et d'autre part parce qu'il est bien renseigné, bien approfondi, afin de rendre aux lecteurs tout l'enjeu et l'esprit de cet énième basculement de la Révolution française.
    Vous qui commencerez ce livre, ne soyez donc pas étonnés de lire des petits passages antérieurs à ces trois jours, comme les massacres de Lyon, les noyades de Nantes, l'affaire Hébert, la fête de l'être suprême, etc., car tout ceci sert l'histoire et la compréhension du moment. En même temps bien entendu que la psychologie des grands personnages approchée ici afin de bien comprendre la pression qui pesait sur eux par la peur de la guillotine, la peur de Robespierre et de son équipe, la peur d'une justice paranoïaque qui voit des complots de partout.

    Mais outre cette tension psychologique des grands personnages que l'auteur a pris le temps de fouiller et d'installer (je reparlerai de Robespierre plus bas), outre la description du fonctionnement inique du tribunal révolutionnaire et de la Terreur, un autre atout du livre réside dans le fait que Jacques Ravenne a pris le temps de s'attarder sur le peuple. le peuple parisien notamment. Ce peuple parisien qui a faim, qui voit l'emprisonnement de la société, qui crève toujours de misère malgré la fin de l'Ancien Régime et qui subit en plus le tribunal révolutionnaire et ses excès. Aborder le peuple, c'est bien sûr sentir sa température, lui accorder une part dans la Révolution, mais ce point non négligeable à l'intrigue et à l'ambiance montrera surtout pourquoi Robespierre l'adulé deviendra Robespierre le tyran.
    Néanmoins l'auteur ne fera pas oublier non plus cette autre partie de Paris qui le soutient. Et ça c'est encore un avantage du livre : nous n'avons pas ici qu'une seule version de la Révolution. On n'a pas ce côté bon ou mauvais de la Révolution que l'histoire a forgé. On n'a pas non plus Robespierre le gentil, Robespierre le méchant. On a seulement l'instant présent sans ajout historiographique. En tout cas, je n'ai pas eu l'impression que l'écrivain de ces pages c'était laissé influencer par l'Histoire et eu tenté d'effacer ce qui pouvait être effacé afin de coller avec le titre : La Chute. Et ceci est pour moi surtout visible dans le traitement de Robespierre Maximilien dit l'Incorruptible, étant donné que le personnage est ambivalent.

    Que ça soit clair, pour moi Robespierre fut et restera un personnage abject, et ceci malgré mon prof Marc Belissa qui a tenté dans son séminaire de le rendre un peu plus sympathique. Pourtant la manière dont il est abordé dans ce livre, à défaut de modifier mon opinion me l'a rendu plus concret et donc plus éloigné de l'image que l'histoire lui à façonner. Il me l'a rendu plus proche de la réalité que le mec qu'on peut imaginer derrière un bureau en train de choisir ses prochaines têtes. Et tout ceci a été rendu possible, car ici Robespierre a des remords, des questionnements, des doutes sur ses actions, du découragement face à certaines incompréhensions comme la fête de l'être suprême que le peuple ne comprend pas par exemple. Comme vous le voyez, on est loin de l'homme monstrueux que l'histoire a laissé, et on peut féliciter l'auteur d'avoir dépassé cette image pour se rapprocher sans doute d'avantage de la réalité. Même si elle n'est probablement pas la réalité entière. N'oubliez pas c'est un roman, inventer et mettre du faux c'est permis.
    Mais en tout cas, ne vous attendez pas à trouver ici un monstre dont chacun de ses cheveux porte un crime ou un Jésus bis comme les robespierristes ont pu parfois le voir.

    Bref ! Quand j'ai ouvert le livre pour être franche je ne m'attendais vraiment pas à apprécier à ce point ce roman, finalement mon intuition était mauvaise car j'ai apprécié grandement.

  • add_box
    Couverture du livre « Conspiration » de Eric Giacometti et Jacques Ravenne aux éditions Lattes

    mireille BERNARD sur Conspiration de Eric Giacometti - Jacques Ravenne

    Une nouvelle aventure du commissaire Marcas Franc- maçon. Cette fois l'histoire prend ses racines pendant la révolution française. De nos jours, des habitants d'un immeuble se jette dans le vide en riant. Marcas mis sur le banc de touche par sa hiérarchie intégrera une section secrète pour...
    Voir plus

    Une nouvelle aventure du commissaire Marcas Franc- maçon. Cette fois l'histoire prend ses racines pendant la révolution française. De nos jours, des habitants d'un immeuble se jette dans le vide en riant. Marcas mis sur le banc de touche par sa hiérarchie intégrera une section secrète pour pouvoir mener à bien cette affaire. Nous passons d'une époque à l'autre, ce qui se passe dans le temps explique aussi ce qui arrive aujourd'hui.
    Encore un très bon livre de ces auteurs.

  • add_box
    Couverture du livre « Le symbole retrouvé ; Dan Brown et le mystère maçonnique » de Eric Giacometti et Jacques Ravenne aux éditions Pocket

    lireencore93420 sur Le symbole retrouvé ; Dan Brown et le mystère maçonnique de Eric Giacometti - Jacques Ravenne

    A la place de 349 de ma pal depuis le 13 Juin 2019 - J'ai choisis de lire ce livre car j'ai était tellement emballer par le symbole perdu de Dan BROWN comme les auteurs GIACOMETTI et RAVENNE revenait sur ce livre, cette lecture pour moi était indispensable - C'est mon deuxième livre de ces...
    Voir plus

    A la place de 349 de ma pal depuis le 13 Juin 2019 - J'ai choisis de lire ce livre car j'ai était tellement emballer par le symbole perdu de Dan BROWN comme les auteurs GIACOMETTI et RAVENNE revenait sur ce livre, cette lecture pour moi était indispensable - C'est mon deuxième livre de ces auteurs, et je les apprécie vraiment.
    Les auteurs GIACOMETTI et RAVENNE décide de revenir sur le livre Le symbole perdu de Dan BROWN et aussi plus globalement de l'univers de cet auteur - Dans cet ouvrage est décrit tous les thèmes que Dan BROWN a citer dans son livre et les auteurs nous expliquent le vrai du faux. Aussi beaucoup de témoignages sur les différents thèmes par des spécialistes.
    Le livre est très bien construit et vraiment énormément documentée, et vraiment très passionnant.
    On apprend beaucoup sur les francs-maçons. Comment cette société est née ? Aux Etats-Unis combiens ils sont ? Et surtout les thèses de Dan BROWN sont-elles plausibles.
    Comme Dan BROWN, les auteurs GIACOMETTI et RAVENNE écrivent des thrillers ésotériques.
    Mais j'ai trouvé que les mêmes informations reviennent beaucoup trop souvent, donc je me suis souvent ennuyée.
    Après j'ai aimé que les auteurs reconnaissent qu'ils ont aimé le livre, peut-être pas autant que moi, mais ils l'ont apprécié.
    Après pour moi ce livre sans aucun doute, il est à lire, car il développe vraiment les sujets du livre, et c'est vraiment captivant.
    Mais le sujet m'intéresse, sans aucun doute, alors pourquoi ce livre m'as lassée, peut-être je préfère ces auteurs dans une construction plutôt dans une histoire au lieu d'une description d'un autre livre.
    Une chose est certaine, après la lecture de ce livre, mon avis sur le symbole perdu n’a pas changé d'un iota. Mais me donne très envie de lire d'autres livres de Dan BROWN car il en parle aussi. Mais aussi de lire d'autres publications de GIACOMETTI et RAVENNE car j'aime ce qu'ils écrivent.
    Ce livre est une petite déception, mais malgré tout m'as énormément captivé, je l'ai lu en 1 jours et demi.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle du soleil noir T.2 ; la nuit du mal » de Eric Giacometti et Jacques Ravenne aux éditions Lattes

    Kamiyu-chan sur Le cycle du soleil noir T.2 ; la nuit du mal de Eric Giacometti - Jacques Ravenne

    « La nuit du mal » est le second tome du cycle du Soleil noir qui nous plonge en pleine Seconde Guerre mondiale, à la recherche de quatre swastikas légendaires (croix gammées). Ces quatre croix permettraient, à celui qui les détiendrait, de gagner la guerre et de devenir le maître du monde. Pour...
    Voir plus

    « La nuit du mal » est le second tome du cycle du Soleil noir qui nous plonge en pleine Seconde Guerre mondiale, à la recherche de quatre swastikas légendaires (croix gammées). Ces quatre croix permettraient, à celui qui les détiendrait, de gagner la guerre et de devenir le maître du monde. Pour Himmler, le redouté chef de la SS, la victoire ne se fera que s’il parvient à s’en emparer. Pour Churchill également. Les deux camps comptent sur Tristan Marcas, agent double, pour retrouver les reliques. De Berlin, à Londres, en passant par Venise, un véritable duel entre le Bien et le Mal se joue…

    Ce second volet tient ses promesses. Moins ésotérique que « Le triomphe des ténèbres », « La nuit du Mal » est davantage centrée sur l’Histoire, avec des réunions stratégiques, des négociations, des luttes de pouvoir, sur fond de ce conflit qui a ravagé l’Europe. Dans une ambiance sombre et tumultueuse, la fiction se mélange à la réalité. Comme dans le premier tome, nous suivons tour à tour les différents protagonistes, le tout entrecoupé de magie noire et de flash-back sur la jeunesse d’Hitler, nous montrant sa terrible ascension.

    Je suis rentrée beaucoup plus facilement dans ce volet, qui est, pour moi, plus rythmé que le premier qui plantait le décor. De même, j’ai apprécié les références cinématographiques avec la présence de Ian Fleming et de son fameux 007. Les personnages principaux font penser à James Bond ou à Indiana Jones, avec de multiples rebondissements, de l’action, de la romance, de l’aventure… Bref, je me suis régalée. J’ai hâte de lire la suite.