Voyage de paris à java

Couverture du livre « Voyage de paris à java » de Honoré De Balzac aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782742762699
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Balzac n'est allé ni à Java, ni en Chine, mais ce vrai récit d'un faux voyage tient une place importante dans l'histoire des représentations de l'Asie-Orient, car il manipule avec talent des lieux communs tout en les tempérant par l'humour et la distance.
A la fin de l'année 1831, lors d'un... Voir plus

Balzac n'est allé ni à Java, ni en Chine, mais ce vrai récit d'un faux voyage tient une place importante dans l'histoire des représentations de l'Asie-Orient, car il manipule avec talent des lieux communs tout en les tempérant par l'humour et la distance.
A la fin de l'année 1831, lors d'un séjour chez de amis, Balzac rencontre un nommé Grand-Besançon, commissaire aux poudres, qui lui raconte son séjour en Asie. Ils se revoient à Paris durant l'année 1832 et, en novembre 1832, Balzac fait paraître son Voyage de Paris à Java en racontant à la première personne un récit de seconde main.
S'il est peut-être légitime de débattre de l'importance éventuelle de ce texte dans l'oeuvre de Balzac, sa place dans l'histoire des représentations de l'Asie-Orient ne saurait être niée : en pleine période orientaliste, ce vaste espace géographique apparaît aux Européens comme un tout uniforme aux caractéristiques générales identiques, et aucun voyageur - réel ou imaginaire - ne se risque à reconnaître de spécificité particulière à Java ou Canton.
De fait, Balzac manipule avec talent les lieux communs du récit de voyage en Asie-Orient, respecte sans faute les règles du genre, mais s'autorise - à l'attention des lecteurs avertis qui auront reconnu là un faux voyage, un voyage littéraire - une connivence par l'humour et la distance, un second degré. Le Voyage de Paris à Java clôt ainsi symboliquement l'ère du voyage précolonial, du récit qui se donne comme exploration du monde, quelle qu'en soit la dimension commerciale. L'Orient, semble nous dire Balzac dans son texte apocryphe, c'est d'abord ce qu'en savent ceux qui ne le connaissent pas, mais se le représentent quand même.
En 1842, Balzac récidive avec La Chine et les Chinois, paru en quatre articles dans le quotidien La Législature comme une sorte de commentaire au volume La Chine et les Chinois, dessins exécutés d'après nature par Auguste Borget et lithographies à deux teintes par Eugène Ciceri (le peintre Auguste Borget, qui avait fait un long périple en Orient de 1836 à 1840, était un ami proche de Balzac).
Il nous a semblé que la similitude d'utilisation des représentations de "l'Asie-Orient" justifiait une édition réunissant pour la première fois ces deux textes méconnus. Maître de conférences, historien de la littérature, traducteur et directeur de la collection "Lettres coréennes" chez Actes Sud, Patrick Maurus signe l'appareil critique de l'ouvrage.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Code des gens honnêtes ou L’art de ne pas être dupe des fripons Honoré De Balzac

4.333333333

Voir tous les livres de Honoré De Balzac

Autres éditions

Voyage de paris à java Honoré De Balzac ACTES SUD

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com