Une langue venue d'ailleurs

Couverture du livre « Une langue venue d'ailleurs » de Akira Mizubayashi aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070450367
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

« Le jour où je me suis emparé de la langue française, j'ai perdu le japonais pour toujours dans sa pureté originelle. Ma langue d'origine a perdu son statut de langue d'origine. J'ai appris à parler comme un étranger dans ma propre langue. Mon errance entre les deux langues a commencé. Je ne... Voir plus

« Le jour où je me suis emparé de la langue française, j'ai perdu le japonais pour toujours dans sa pureté originelle. Ma langue d'origine a perdu son statut de langue d'origine. J'ai appris à parler comme un étranger dans ma propre langue. Mon errance entre les deux langues a commencé. Je ne suis donc ni japonais ni français. Je ne cesse finalement de me rendre étranger à moi-même dans les deux langues, en allant et en revenant de l'une à l'autre, pour me sentir toujours décalé, hors de place. Mais, justement, c'est de ce lieu écarté que j'accède à la parole ; c'est de ce lieu ou plutôt de ce non-lieu que j'exprime tout mon amour du français, tout mon attachement au japonais. Je suis étranger ici et là et je le demeure. » A. M.

Donner votre avis

Avis(1)

  • Livres 2.00/5


    Akira Mizubayashi a un parcours étonnant : il s'est approprié une langue qui n'était pas la sienne à l'origine, le français, et il est devenu ce faisant étranger à sa propre langue. le japonais était sa langue maternelle déterminant sa culture, il a fait le choix d'apprendre...
    Voir plus

    Livres 2.00/5


    Akira Mizubayashi a un parcours étonnant : il s'est approprié une langue qui n'était pas la sienne à l'origine, le français, et il est devenu ce faisant étranger à sa propre langue. le japonais était sa langue maternelle déterminant sa culture, il a fait le choix d'apprendre le français, mais de l'apprendre complètement, parfaitement, de le maitriser de bout en bout… le voici donc se coltinant Rousseau et le 18e siècle, répétant à l'infini des phrases pour en imiter le phrasé et l'accent exacts.
    Je n'ai pas été très passionnée par cet apprentissage forcené, j'ai même trouvé ça assez ennuyeux, mais je dois dire que cette opiniâtreté dans l'apprentissage d'une langue dans son intégralité , cette démarche « jusqu'auboutiste » dans l'amour du français force l'admiration !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions