Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Une erreur de parcours

Couverture du livre « Une erreur de parcours » de Denis Robert et Laurent Gnoni et Franck Biancarelli aux éditions Dargaud
  • Date de parution :
  • Editeur : Dargaud
  • EAN : 9782205077575
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existant ou ayant existé serait une drôle de coïncidence...

Dans une ville de l'Est de la France, Sylvestre Ruppert-Levansky, un président de cours d'assises entame son dernier procès, là où justement il a démarré sa carrière. Tout lui... Voir plus

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existant ou ayant existé serait une drôle de coïncidence...

Dans une ville de l'Est de la France, Sylvestre Ruppert-Levansky, un président de cours d'assises entame son dernier procès, là où justement il a démarré sa carrière. Tout lui rappelle Rachel son premier amour et surtout Mathilde, une serial killeuse manipulatrice et diabolique. Le vieux juge a une réputations sans tâche. On le dit tolérant et juste. Mais un policier surgi de ce passé demande à le voir. Tout n'est peut-être pas aussi limpide que le veut la légende de Sylvestre le si bon président...



Dans un polar haletant, chabrolien et plein de surprises, Robert et Biancarelli réinventent le genre avec talent.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Pendant 150 pages, on suit les débuts de Sylvestre Rupert-Levansky, aujourd’hui président de la cour d’assises de Metz. Il s’apprête à prendre sa retraite et se remémore sa toute première affaire, c’est celle-ci qu’on va suivre le long de ces pages, mais à mesure que l’enquête avance, elle...
    Voir plus

    Pendant 150 pages, on suit les débuts de Sylvestre Rupert-Levansky, aujourd’hui président de la cour d’assises de Metz. Il s’apprête à prendre sa retraite et se remémore sa toute première affaire, c’est celle-ci qu’on va suivre le long de ces pages, mais à mesure que l’enquête avance, elle s’efface pour laisser place au quotidien de celui qui deviendra président de la cour d’assises. Il est en plein séparation avec son amie de l’époque, qui trouve qu’il est devenu ennuyeux.
    J’ai bien aimé ce livre et la manière dont l’affaire initiale s’efface devant l’autre histoire. Je l’ai lu d’une traite. Difficile d’en dire plus sans doute entrer dans les détails. C’était mon premier polar BD, je n’ai pas d’éléments de comparaison, mais j’ai trouvé les codes couleurs efficaces, ils permettent de passer d’une histoire à l’autre sans se perdre. Bémol toutefois, sur la 4e, un “dernier procès” est évoqué, je pensais donc qu’il y aurait une enquête dans le présent du personnage, j’ai attendu de nombreuses pages avant de comprendre que la seule enquête qui serait développée est celle du temps de sa jeunesse.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.