San-Antonio chez les « gones »

Couverture du livre « San-Antonio chez les « gones » » de San-Antonio aux éditions Pocket
Résumé:

Outre un beaujolpif pas piqué des vers, la charmante bourgade de Grangognant-au-Mont-d'Or, près de Lyon, peut s'enorgueillir d'un nouvel instituteur. C'est que l'ancien, on lui a tranché la gorge comme d'un saucisson brioché. L'Académie (et la PJ) ont dépêché sur place un remplaçant au pied... Voir plus

Outre un beaujolpif pas piqué des vers, la charmante bourgade de Grangognant-au-Mont-d'Or, près de Lyon, peut s'enorgueillir d'un nouvel instituteur. C'est que l'ancien, on lui a tranché la gorge comme d'un saucisson brioché. L'Académie (et la PJ) ont dépêché sur place un remplaçant au pied levé. Le Gros, l'Infâme Béru, soi-même et sous couverture. Faut l'entendre qui cause la grammaire aux « gones », de sa chaire à « canons ». Dieu soit Loué, il existe poulet plus doué pour préférer, au pot de Côtes, le pot-aux-roses...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Quel plaisir de reprendre la lecture d'un San Antonio après en avoir lu beaucoup dans le passé. Et celui-ci tout particulièrement puisqu'il a pour théâtre Lyon et ses environs. On retrouve tous les ingrédients des aventures de notre San-Antonio : le charme, le franc-parler, notre Bérurier...
    Voir plus

    Quel plaisir de reprendre la lecture d'un San Antonio après en avoir lu beaucoup dans le passé. Et celui-ci tout particulièrement puisqu'il a pour théâtre Lyon et ses environs. On retrouve tous les ingrédients des aventures de notre San-Antonio : le charme, le franc-parler, notre Bérurier national et ses frasques. Et bien entendu l'intrigue. Celle-ci commence avec le meurtre d'un instituteur et la disparition de 2 garçons, du coup pour tenter de découvrir l'assassin, on retrouve notre ami Bérurier en maître d'école. Je sais une pensée particulière pour les jeunes enfants livrés ainsi aux mains du fidèle bras droit de San-Antonio. L'intrigue va vite prendre une tournure particulière et le monde de la nuit va faire son entrée dans l'enquête. C'est une lecture rythmée, percutante et haletante qui ravira les fidèles de nos acolytes et aussi les novices qui découvriront un univers à part dans le polar, mais qui seront captivé par la proximité des protagonistes et l'aisance de la lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Grangognant-au-Mont-d'Or, près de Lyon, deux enfants ont mystérieusement disparu. Puis leur instituteur à son tour. Lui est retrouvé, contrairement aux deux enfants, mais décédé la gorge tranchée.

    C'est le duo mythique San-Antonio et Bérurier qui est dépêché dans cette charmante bourgade pour...
    Voir plus

    Grangognant-au-Mont-d'Or, près de Lyon, deux enfants ont mystérieusement disparu. Puis leur instituteur à son tour. Lui est retrouvé, contrairement aux deux enfants, mais décédé la gorge tranchée.

    C'est le duo mythique San-Antonio et Bérurier qui est dépêché dans cette charmante bourgade pour tenter, d'une part de retrouver les deux garçons et d'autre part, de faire la lumière sur cette drôle d'affaire. Lyon et Bérurier obligent, le beaujolais coulera à flots, et la bonne nourriture roborative sera de toutes les pages.

    Comment résister aux deux premières pages -que je ne peux malheureusement pas citer entièrement-, mais disons que le portrait de l'élève suivant donne le ton : "Cugnazet avait dix-sept ans, en paraissait trente et continuait depuis dix ans d'étudier la table de multiplication. Il avait passé cinq ans sur les multiples de 1 et, depuis cinq autres années, essayait d'apprendre les multiples de 2. Il savait presque par coeur combien faisaient 2 fois 1, mais à 2 fois 2 le brouillard commençait." (p.10) ?

    La suite, est tout aussi savoureuse, Béru est bourré du début à la fin -il ne faut pas l'emmener à Lyon. Quant au commissaire, il batifole évidemment, mais cherche aussi à connaître le fin mot de cette histoire rocambolesque. Drôle, très drôle, ça part dans tous les sens, si bien qu'on ne sait plus vraiment qui sont les méchants et pourquoi ils le sont, mais heureusement, San-Antonio veille et saura lui, démêler le vrai du faux, isoler les méchants des gentils et nous épiloguer cette histoire magistralement.

    Ah, qu'est-ce-que c'est bon un San-Antonio de temps en temps (ça tombe bien, j'en ai deux autres qui m'attendent). Bonne idée qu'a eue Pocket de les rééditer.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions