Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Nos vies désaccordées

Couverture du livre « Nos vies désaccordées » de Gaelle Josse aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290059920
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (1)

  • Librairie Thuard

    Nathalie Pelletey, de la libraire Thuard, située 24 rue de l'étoile au Mans,  vous présente ses coups de coeur du moment.

Avis (15)

  • J’avais beaucoup aimé d’elle son premier roman, “les Heures silencieuses” et c’est peu dire que celui-ci est encore plus beau... Une magnifique et dérangeante histoire d’amour...

    François, pianiste de renommée internationale apprend un jour que Sophie, la femme qu’il a follement aimé et...
    Voir plus

    J’avais beaucoup aimé d’elle son premier roman, “les Heures silencieuses” et c’est peu dire que celui-ci est encore plus beau... Une magnifique et dérangeante histoire d’amour...

    François, pianiste de renommée internationale apprend un jour que Sophie, la femme qu’il a follement aimé et quitté dans des circonstances dramatiques de sa vie, est internée dans les Pyrénées. Il va tout quitter pour la retrouver et tenter de la sauver. On apprend peu à peu quelle a été leur histoire, l’enfance de François, son ascension dans le monde des concertistes. Il dit de lui-même qu’il n’aurait pas aimé se rencontrer et pourtant malgré certains comportements très lâches envers lesquels je n’éprouve aucune sympathie, la fragilité, les failles , l’amour fou pour Sophie en font un personnage attachant et on suit son cheminement avec l’espoir qu’il arrivera à reconstruire quelque chose...Des passages très poétiques alternent avec les retours en arrière, une construction assez musicale en adéquation avec le monde du personnage principal...Un très beau roman...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Quatrième roman de Gaëlle Josse que je découvre avec une question à chaque fois : où va-t-elle m'emmener cette fois-ci ????
    Après un centre d'accueil des immigrés, un tableau néerlandais, un voyage en train entre la France et la Russie, c'est dans l'univers de la musique que je...
    Voir plus

    Quatrième roman de Gaëlle Josse que je découvre avec une question à chaque fois : où va-t-elle m'emmener cette fois-ci ????
    Après un centre d'accueil des immigrés, un tableau néerlandais, un voyage en train entre la France et la Russie, c'est dans l'univers de la musique que je m'embarque.
    François Vallier, le narrateur, est un pianiste de talent, reconnu, donnant des concerts dans le monde entier. Au détour d'un message, son passé remonte..... Schumann, hôpital psychiatrique..... Lui, sûr de lui, de ses choix, est ébranlé. Elle, Sophie, artiste peintre, celle qu'il a tant aimée mais qu'il a abandonnée lâchement..... Et si la vie lui faisait un clin d'oeil, lui offrait la possibilité de la revoir, de comprendre voir se racheter.
    Sophie, comme une écharde aperçue en transparence sous la peau et dont le moindre effleurement arrache une grimace. J'avais fini par me protéger des effleurements (p51)
    Car après avoir parcouru le monde, avoir fréquenté d'autres femmes, il a la conviction que sa vie est là-bas près d'elle.
    Et me voilà repartie pour un voyage dans l'inconnu mais je sais qu'au fil des phrases, des pages, l'auteure me réserve des surprises, doucement ou brutalement avec des indices : Paris et la boutique d'un luthier : son passé douloureux, son présent trop difficile, puis les Pyrénées, une petite ville où est niché l'hôpital psychiatrique avec un personnel impliqué, compétent et protecteur.
    Et puis en toile de fond, l'histoire d'un autre amour : celui de Schumann, le compositeur, atteint lui aussi de troubles psychiatriques, et Clara, sa femme, sa muse dont on suit parallèlement la relation, la souffrance , miroir inversé de la relation entre François et Sophie. Sensibilité de la création, d'un parcours.
    Toujours avec une écriture fine, précise, sensible, Gaëlle Josse écrit le parcours d'un couple qui s'aime avec passion, exclusive parfois en particulier de la part de François allant jusqu'à la jalousie, l'exclusivité mais qui fuit dès qu'une situation qu'il ne maîtrise pas apparaît. Oui il a besoin de maîtriser les choses : son piano, sa musique, son coeur, les autres. Peut-être parce qu'il n'a pas eu son comptant d'amour.....
    Lorsque dans les rouages de sa vie intervient (comme souvent dans les romans de cette auteure) le grain de sable, tout bascule.
    J'ai moins aimé le fait de rajouter à la fin des informations sur le frère de Sophie (inutiles à mon goût et tombant un peu dans le convenu....).
    Moi j'aime qu'une lecture me transporte, et à chaque fois que je débute un libre de cette auteure, je sais que je ne le lâcherais pas : sensibilité, émotions, surprise, revirement de situation, jamais la même histoire, toujours une autre avec le talent supplémentaire de tenir cela en quelque 150 pages. Mais le dépaysement étant moins présent je mettrais une toute petite virgule.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai apprécié cette lecture. Je craignais, en lisant le résumé, que la majorité de l'histoire se passe au sein de l’hôpital psychiatrique mais ce n'est pas le cas. Le rapport à la musique est très intéressant.
    J'ai beaucoup aimé le personnage de Zev.

    J'ai apprécié cette lecture. Je craignais, en lisant le résumé, que la majorité de l'histoire se passe au sein de l’hôpital psychiatrique mais ce n'est pas le cas. Le rapport à la musique est très intéressant.
    J'ai beaucoup aimé le personnage de Zev.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • François Vallier est un jeune pianiste virtuose demandé dans le monde entier. Sa carrière est menée tambour battant, il vit avec Monica qui semble se satisfaire de ses voyages incessants, pourtant il n'est pas satisfait :

    "Depuis quelques mois, ma vie ressemble à un manège dont les nacelles...
    Voir plus

    François Vallier est un jeune pianiste virtuose demandé dans le monde entier. Sa carrière est menée tambour battant, il vit avec Monica qui semble se satisfaire de ses voyages incessants, pourtant il n'est pas satisfait :

    "Depuis quelques mois, ma vie ressemble à un manège dont les nacelles figées entre ciel et terre, auraient perdu tout espoir d'en redescendre un jour

    Un jour alors qu'il consulte son site pour y lire le courrier de ses admirateurs, il tombe en arrêt sur le message d'un homme qui le remercie pour ce que sa musique a apporté à sa vie, il lui précise qu'il travaille dans un hôpital psychiatrique où une jeune femme écoute ses disques en boucle. François aurait-il retrouvé Sophie, son amour perdu? Bouleversé par cette possibilité, il plaque petite- amie, engagements professionnels pour se rendre sur les lieux.

    Arrivé sur les lieux, François doit attendre le feu vert des psychiatres avant de pouvoir retrouver l'amour de sa vie. Ces journées sont occupées entièrement pas les souvenirs de sa relation avec Sophie et par le remord.

    "C'est ainsi, entre les interstices des souvenirs, que se faufilent quantité d'images désordonnées, échappées de la mémoire, comme un arrière plan incertain qui s'éclaire peu à peu et dont on préfèrerait parfois qu'il reste dans l'ombre."


    Dans ce magnifique roman plein de musicalité de sensibilité et de poésie, Gaëlle Josse revisite à sa façon le mythe d'Orphée. François rongé par le remord, tel Orphée ne va pas hésiter à tout abandonner pour tenter de ramener Sophie, son Eurydice, de l'enfer dans physique et mental dans lequel elle se trouve enfermé. Nos vies désaccordées est un magnifique roman d'amour et de rédemption. Je suis tombé sous le charme de le plume pleine de pudeur et de poésie de Gaëlle Jossse

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • François, pianiste très réputé, a abandonné Sophie dans des circonstances dramatiques.
    Trois ans plus tard, il apprend qu'elle est interné et qu'elle écoute ses enregistrements de Schumann, sans prononcer une parole.
    Il n'a jamais aimé les contraintes du couple, plutôt de brèves aventures...
    Voir plus

    François, pianiste très réputé, a abandonné Sophie dans des circonstances dramatiques.
    Trois ans plus tard, il apprend qu'elle est interné et qu'elle écoute ses enregistrements de Schumann, sans prononcer une parole.
    Il n'a jamais aimé les contraintes du couple, plutôt de brèves aventures qu'il laissait se déliter.
    Mais Sophie, "sa joie, sa toison d'or"... Il quitte tout pour aller vers elle.
    Pourquoi est-il parti faire cette tournée au Japon, alors que Sophie était si fragile?
    A son retour elle avait disparu et cela fait trois années...Comment va t-il pouvoir l'approcher, l'atteindre là où elle est, dans son monde à elle ?
    Après avoir surmonter les affres de l'administration, il l'a rejoint, oui mais....
    En suivant les pérégrinations de la mémoire de François, nous avançons dans cette rupture, plutôt fracture de la vie.
    Gaëlle Josse avec une plume délicate et un style très mélodieux nous entraîne dans un dédale de réflexions où nous constatons que la vérité, même toute nue, n'est pas noire ou blanche, mais au contraire très nuancée.
    La délicatesse, la justesse de ton , vous feront aimées ce roman. Ne vous étonnez pas si dans le silence de votre lecture vous entendez la musique de Schumann au piano.
    Une jolie découverte, d'une vraie plume.
    Mon premier Gaëlle Josse, et j'ai dans ma Pal les suivant jusqu'au dernier.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Triste histoire que celle de François, pianiste, à l'apogée de son art, se cherchant un peu et regrettant sa vie passée...
    Et puis, un jour, ce mail arrive, cette coïncidence improbable remet en question toute sa vie et ce qu'il est devenu...

    C'est un livre original, on éprouve à sa...
    Voir plus

    Triste histoire que celle de François, pianiste, à l'apogée de son art, se cherchant un peu et regrettant sa vie passée...
    Et puis, un jour, ce mail arrive, cette coïncidence improbable remet en question toute sa vie et ce qu'il est devenu...

    C'est un livre original, on éprouve à sa lecture comme un certain rythme, tel celui d'une mélodie que l'on écoute, ses altérations, ses silences...

    J'ai beaucoup aimé les touches poétiques, la douceur qui se dégage de l'écriture, l'harmonie qu'a recherchée Gaëlle Josse.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 142 pages pour une telle histoire, est-ce assez ou trop peu ?
    Assez si l’on considère que les plus belles choses sont celle que l’on ne dit pas, celles qui sont seulement suggérées.
    Trop peu, si l’on est comme moi envoutée, emportée par la douceur et la poésie d’une écriture, bercée par une...
    Voir plus

    142 pages pour une telle histoire, est-ce assez ou trop peu ?
    Assez si l’on considère que les plus belles choses sont celle que l’on ne dit pas, celles qui sont seulement suggérées.
    Trop peu, si l’on est comme moi envoutée, emportée par la douceur et la poésie d’une écriture, bercée par une musique de Schumann qui rend à la fois heureux mais fait remonter tellement d’émotion que l’on se surprend à avoir envie d’écraser une petite larme.
    Je parlerai volontairement très peu de l’histoire.
    François, célèbre pianiste apprend par hasard que Sophie la femme qu’il a passionnément aimée et quittée en plein désarroi est en traitement dans un hôpital psychiatrique. Il met alors sa carrière entre parenthèses pour tenter de réparer les erreurs du passé.
    Une lecture qui fut pour moi profondément bouleversante.
    Je termine ainsi car il me vient une folle envie de m’isoler pendant deux heures pour recommencer ce livre en écoutant cette fois-ci cette merveilleuse pièce pour piano de Robert Schuman « Papillon » que tout comme moi Sophie aimait tant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Il y a les auteurs qui parlent haut et fort, dans leurs livres, les librairies et les médias. Et il y a les écrivains qui laissent s'envoler les mots en poésie et en musique... Gaëlle Josse est de ceux-là, qui tout en finesse et discrétion poursuit son chemin littéraire, fait de petits pas de...
    Voir plus

    Il y a les auteurs qui parlent haut et fort, dans leurs livres, les librairies et les médias. Et il y a les écrivains qui laissent s'envoler les mots en poésie et en musique... Gaëlle Josse est de ceux-là, qui tout en finesse et discrétion poursuit son chemin littéraire, fait de petits pas de fée...
    Dans son précédent opus, Les Heures silencieuses, cette auteure sobre et réservée dépeignait la vie d'une jeune Hollandaise du siècle d'or, inspirée par la figure féminine d'un tableau d'Emmanuel de Witte, penchée sur son épinette. Ce thème musical si cher à Gaëlle Josse est toujours aussi présent et inspiré dans Nos vies désaccordées, un second roman où subsiste la même grâce et la même harmonie...
    Le narrateur de ce récit s'appelle François Vallier, pianiste soliste, reconnu et très demandé. Sa renommée mondiale lui pèse, malgré le luxe des chambres d'hôtel et les charmes de la belle Cristina. "Depuis quelques mois, ma vie ressemble à un manège dont les nacelles, figées entre ciel et terre, auraient perdu tout espoir d'en redescendre un jour". Entre deux concerts d'une tournée, son quotidien de musicien est bouleversé par l'arrivée d'un étrange courrier. Un e-mail d'un infirmier psychiatrique des Pyrénées, qui lui apprend que l'une de ses patientes écoute en boucle ses enregistrements de Schumann. Intuitivement, instinctivement, il sait qui est cette patiente.Ce ne peut être que Sophie, son ancien amour, disparue tragiquement trois ans auparavant... Il quitte tout et part à la recherche de cette femme aimée, quittée et disparue, et qu'il découvre internée dans un hopital psychiatrique, mutique, passant ses journées à écouter ses enregistrements...
    De l'e-mail aux retrouvailles, le récit nous fait remonter le temps et le fil de leur histoire, de cette passion dévorante, de la rencontre de ces deux artistes jusqu'à leur rupture douloureuse, tentant de nous donner à comprendre ce qui s'est passé entre eux, à travers les pensées, les émotions, les mots du pianiste, qui tous sonnent tellement justes.
    Il plane sur cette romance l'ombre du couple Schumann, Clara et Robert, qui lui aussi fut interné. On est profondément touché et porté par la douleur et les remords de cet homme meurtri et par le portrait de la femme aimée qui se dessine en filigrane, une femme trop sensible et si fragile, dont le silence est un cri muet...
    Ouvrage bref et saisissant, "Nos vies désaccordées" est aussi plein de délicatesse et de pudeur, de poésie et de charme. Le récit des destins brisés si intimement liés de ces deux personnages complexes et tourmentés atteint son point d'orgue dans un dénouement brûlant, ultime accord d'une symphonie bouleversante et magnifique...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.