Mon chien stupide

Couverture du livre « Mon chien stupide » de John Fante aux éditions 10/18
  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264034502
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Un énorme chien à tête d'ours, obsédé et très mal élevé, débarque un soir dans la vie d'Henry J. Molise, auteur quinquagénaire raté et désabusé qui n'a qu'une envie : tout plaquer et s'envoler loin de sa famille qui le rend fou. Malgré l'affection d'Henry pour la bête, sa femme Harriet et ses... Voir plus

Un énorme chien à tête d'ours, obsédé et très mal élevé, débarque un soir dans la vie d'Henry J. Molise, auteur quinquagénaire raté et désabusé qui n'a qu'une envie : tout plaquer et s'envoler loin de sa famille qui le rend fou. Malgré l'affection d'Henry pour la bête, sa femme Harriet et ses quatre enfants restent méfiants à l'égard de ce canidé indomptable. Dans la coquette banlieue californienne de Point Dume, au bord du Pacifique, ce monstre attachant s'apprête à semer un innommable chaos. Un joyau d'humour loufoque et de provocation ravageuse.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(26)

  • Rien ne va plus dans la vie du narrateur : l'écrivain en mal de succès est en pleine crise existentielle et aimerait bien tout plaquer pour une nouvelle vie en Italie, pays de ses parents et de tous ses rêves. A défaut, le voici coincé entre une épouse qu’il n’aime plus guère, quatre grands...
    Voir plus

    Rien ne va plus dans la vie du narrateur : l'écrivain en mal de succès est en pleine crise existentielle et aimerait bien tout plaquer pour une nouvelle vie en Italie, pays de ses parents et de tous ses rêves. A défaut, le voici coincé entre une épouse qu’il n’aime plus guère, quatre grands enfants révoltés en perdition, et un roman qu'il ne parvient pas à écrire. Surgit alors un énorme chien bien décidé à s'incruster chez eux, qui va bousculer le fragile équilibre de la famille.

    Cette tragi-comédie publiée à titre posthume comporte de nombreux traits autobiographiques. L'auteur s'est amusé à dépeindre avec lucidité et dérision les mille tracas et médiocrités de son existence. Il nous entraîne dans une cascade d'événements plus ou moins désagréables, voire catastrophiques, où il se retrouve le plus souvent, et bien malgré lui, en mauvaise posture, ridiculisé et méprisé par son entourage.

    A vrai dire, je m'attendais à rire et me suis retrouvée presque attristée face à un homme désabusé qui a perdu le sens et le contrôle de sa vie. Certes, les situations sont humoristiquement exagérées, mais j'ai finalement plus perçu la mélancolie désespérée que la drôlerie des plaisanteries. L'écriture est cynique, grinçante, parfois crue, en tout cas, rien n'adoucit sa féroce noirceur et la désillusion ambiante.

    Je suis donc ressortie mitigée de cette lecture, admirative de la plume indéniablement maîtrisée, mais seulement très partiellement amusée par les situations et les personnages pour lesquels je n'ai pu ressentir de réelle sympathie, même pour ce grand chien stupide.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Cynique, caustique et bien écrit.
    Voilà les mots qui me viennent à l'esprit à la fin de ma lecture.

    Le récit tourne autour de quelques mois de la vie d'un écrivain "raté" d'une cinquantaine d'années. L'histoire s'ouvre sur l'arrivée d'un chien errant dans la vie de l'écrivain, Henry Molise....
    Voir plus

    Cynique, caustique et bien écrit.
    Voilà les mots qui me viennent à l'esprit à la fin de ma lecture.

    Le récit tourne autour de quelques mois de la vie d'un écrivain "raté" d'une cinquantaine d'années. L'histoire s'ouvre sur l'arrivée d'un chien errant dans la vie de l'écrivain, Henry Molise. Un chien pervers, qui tente de calmer ses ardeurs sur les mâles, hommes ou chiens. Henry s'y attache, sa femme Harriet le déteste. Pendant ces quelques mois aux côtés de la bête, Henry partage avec son lecteur ses pensées, ses tracas, ses doutes sur le réel sens de sa vie, ses journées, ses relations avec ses quatre enfants devenus jeunes adultes, qu'il voit partir de la maison un à un au cours de cette période. Le livre date des années 80, l'action se déroule aux Etats-Unis.

    Difficile d'avoir un avis sur le personnage d'Henry. Ce qu'il raconte de lui n'est pas toujours très flatteur. On ne peut lui enlever son honnêteté dans le partage de ses réflexions.
    Ecrivain qui a eu son heure de gloire quand il était plus jeune, il pointe maintenant au chômage. Cynique, raciste tout comme sa femme, ils ont beaucoup de mal à accepter que l'un de leurs enfants s'attache à des femmes noires. Les relations entre le père et les enfants sont complexes, certains rejettent l'état d'esprit étroit de Henry et s'amusent à le faire tourner en bourrique. L'amour familial s'exprime d'une façon particulière, les paroles et interpellations entre père et enfants sont parfois brutes, j'en ai été assez surprise, de la part d'une famille qui se veut d'un milieu social plutôt élevé et dont l'action se situe dans les années 80. Henry rêve de s'échapper de son quotidien. Avec ou sans sa femme ? Bien souvent, ses rêves de liberté à Rome, il les voit sans sa femme. Entre eux, ce sont les montagnes russes, les crises étant régulièrement provoquées par l'arrivée d'un chien dans la famille. Le départ de ses enfants, certains de façon volontaire, d'autres pour cause de conscription, il en est à la fois acteur et spectateur.

    Et Stupide dans tout ça ? C'est le nom qu'Henry a donné au chien. Un nom qui traduit le cynisme, le piquant et l'ironie du narrateur. Stupide, qui fera quelques dégâts autour de lui...

    Par curiosité, parce que les acteurs me plaisent, je pense regarder un jour l'adaptation cinématographique.

    Je remercie Lecteurs.com et les éditions 10/18 pour l'envoi de ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre très drôle où la famille est au coeur de l'histoire.... avec un chien pas si stupide !

    Un livre très drôle où la famille est au coeur de l'histoire.... avec un chien pas si stupide !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est la sortie récente du film d'Yvan Attal qui m'a donné envie de lire le livre de John Fante.
    C'est à la fois drôle, original, plein d'humour, décalé, bouleversant. Un plaisir de lecture, je ne me suis pas ennuyé une minute, une réussite.

    C'est la sortie récente du film d'Yvan Attal qui m'a donné envie de lire le livre de John Fante.
    C'est à la fois drôle, original, plein d'humour, décalé, bouleversant. Un plaisir de lecture, je ne me suis pas ennuyé une minute, une réussite.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai reçu deux places de cinéma pour aller voir Mon chien Stupide. Je remercie Lecteurs.com pour cet envoi.
    Je n'ai pas lu le livre et c'est avec curiosité que je suis allée voir ce film.
    J'AI ADORE !

    Ce film aborde le thème de la famille, du couple et des enfants mais aussi sur les choix...
    Voir plus

    J'ai reçu deux places de cinéma pour aller voir Mon chien Stupide. Je remercie Lecteurs.com pour cet envoi.
    Je n'ai pas lu le livre et c'est avec curiosité que je suis allée voir ce film.
    J'AI ADORE !

    Ce film aborde le thème de la famille, du couple et des enfants mais aussi sur les choix que l'on peut faire dans une vie : via la crise de la cinquantaine, la famille explose, les vérités sont dites...

    C'est cruel, jubilatoire, authentique et très pertinent.
    Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg sont formidables.
    Un film très réussi, sur toute l'importance de la famille et sur l’essentiel d'une vie.
    A voir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "Il y a une chose terrible dans la cour" dit Harriet inquiète, à son mari Henry, en lui tendant un révolver.
    C’est quoi ? Un mouton ? Un âne ? Un lion ? Un ours ?
    Non ! En fait la chose terrible c’est... Un chien... sale et bizarre.

    Au début ils essaieront de se débarrasser du chien, mais...
    Voir plus

    "Il y a une chose terrible dans la cour" dit Harriet inquiète, à son mari Henry, en lui tendant un révolver.
    C’est quoi ? Un mouton ? Un âne ? Un lion ? Un ours ?
    Non ! En fait la chose terrible c’est... Un chien... sale et bizarre.

    Au début ils essaieront de se débarrasser du chien, mais le veto n’est pas là et la fourrière est sur répondeur.
    Le chien prend ses aises dans la maison et avec cette famille. Tous les membres de la famille ont un petit quelque chose voir un grand quelque chose en plus, qui rend …ce roman émouvant, cynique, jubilatoire et loufoque !

    J’ai lu ce livre d’un trait, par une journée grise morose et triste, qui ne l’était plus du tout à la fin ! J’en aurai bien lu encore!
    Il vaut son pesant non pas de cacahuètes mais de...carottes ! Et ceux et celles qui liront ce livre comprendront mon allusion !

    Ce roman tragi-comique est paru en 1985, deux ans après la mort de l’auteur.

    comment Commentaires (2) flag Signalez un abus
  • Quel joie de recevoir ce roman dans ma boîte aux lettres ! Je remercie vivement les équipes de lecteurs.com et des éditions 10/18. Ce roman, il fallait à tout prix que je le lise. Forcément, ça parle d’un chien … j’adore les chiens ! En fait, j’adore les animaux. Alors quand les romans en font...
    Voir plus

    Quel joie de recevoir ce roman dans ma boîte aux lettres ! Je remercie vivement les équipes de lecteurs.com et des éditions 10/18. Ce roman, il fallait à tout prix que je le lise. Forcément, ça parle d’un chien … j’adore les chiens ! En fait, j’adore les animaux. Alors quand les romans en font des personnages principaux, je ne peux qu’avoir envie de les découvrir. « Mon chien stupide » était donc attendu avec impatience. Malheureusement, je m’attendais à bien mieux. Je m’attendais à un coup de cœur. Je voulais un coup de cœur. C’est loupé (bien qu’il ne soit pas mauvais) !
    Pourquoi n’y a t-il pas eu de coup de cœur ? Tout simplement parce que je m’attendais à une histoire qui tournerait tout autour d’un chien. Ce n’est pas le cas ! En réalité, Stupide (c’est son nom) ne sert pas à grand chose … si ce n’est à agresser sexuellement chiens et hommes. Il nous fait sourire, il nous attendri … mais voilà ! Il n’est que peu présent, en vérité ! On suit davantage l’histoire de la famille Molise : des parents qui voient leurs enfants quitter le domicile familial, un à un. Des parents forcément un peu perdus face à cette nouvelle vie. Une histoire pas inintéressante en soi … mais sans vrai enjeu. Sans danger. Sans suspens … Il leur manquait quelque chose à cette famille. Il leur manquait davantage de présence d’un membre imposé : Stupide.
    J’ai eu du mal à m’attacher à chacun d’eux. Leurs personnalités respectives m’ont semblé que peu travaillées, simplement esquissées. On lit leur histoire, mais on se sent un peu extérieur à tout ça. On n’est pas embarqué. Ils manquent chacun de charisme. En réalité, ils manquent de personnalité. Ils m’ont paru plat. Sans intérêt. Le seul qui aurait pu nous intéresser serait Henry … mais ! Mais comment s’attacher à un personnage si égoïste ? Un homme incapable d’aimer personne d’autre que lui-même ? Incapable même d’aimer réellement ce chien qu’il a recueilli. En fait, je l’ai détesté cet homme. Et, à part Stupide, je n’ai jamais apprécié aucun des autres personnages. Problème : Stupide est peu présent !
    Là où le bât blesse, c’est que l’histoire en elle-même m’a semblé irréaliste. Déjà, on décrit Stupide comme un ours. Un Akita (chien japonais) n’a strictement rien de semblable à un ours. Oui, il a une fourrure épaisse … mais c’est tout ! Ensuite, la famille Molise a des réactions bizarres vis-à-vis de ce chien. Quand un chien est en chaleur, personne ne se dit : « tuons-le, il est immonde ! ».
    En résumé, je reste relativement déçue. Je m’attendais à ce que ce chien rende une famille plus humaine. Je m’attendais à ce qu’il apporte des sentiments et des émotions à l’écrit. Mais, non ! Ce n’est pas l’histoire de Stupide. C’est l’histoire de la famille Molise. Une famille banale où les enfants grandissent et quittent le navire pour rejoindre leur propre embarcation … même si ce ne sont que des barques, au grand dam de leurs parents. Rien de fabuleux, rien de merveilleux … une histoire relativement banale où on nous appâte avec un chien.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour . Henry, cinquante cinq ans ,en a marre de sa routine; mais ce soir en rentrant chez lui sa femme lui apprend qu'il y a "un ours" sur leur pelouse ...et lui"l 'arme dirigée vers la bête "avance"sur la pointe des pieds ,effrayé" ...De fil en aiguilles nous découvrons qu'il s'agit d'un...
    Voir plus

    Bonjour . Henry, cinquante cinq ans ,en a marre de sa routine; mais ce soir en rentrant chez lui sa femme lui apprend qu'il y a "un ours" sur leur pelouse ...et lui"l 'arme dirigée vers la bête "avance"sur la pointe des pieds ,effrayé" ...De fil en aiguilles nous découvrons qu'il s'agit d'un énorme chien.La trame de l'histoire se tisse autour de ce gros animal "Stupide" envers qui chaque membre de la famille a des sentiments différents .
    Mais d'une histoire qui ressemble à beaucoup d'histoires familiales ,John Fante sait mettre en avant l'état d'esprit des parents quand les enfants "quittent le nid", que ce soit des moments joyeux ,de victoire, d'amertume:"mes yeux sont descendus vers le toit blanc de la maison en forme de y, vers les rideaux d'organdi de la fenêtre de Tina , vers les branches du grand pin ponderosa qui abritaient toujours les restes de la cabane aérienne construite par Dominic quand il était enfant , puis mon regard s'est déplacé vers le pare-chocs rouillé de la voiture de Denny qui dépassait du garage , et au dessus, vers le filet en loques fixée à l'anneau de basket de Jamie.
    Soudain , je me suis mis à pleurer".
    Ce chien Stupide va prendre une place importante dans l'existence du couple .Il comblera le vide de l'absence , parfois l'incompréhension, des projets inaboutis. D'un chien Stupide , il deviendra leur centre d'intérêts commun , le lien avec un avenir dont ils ne savent rien encore . Belles lectures .Merci à lecteurs .com de m'avoir fait découvrir ce roman émouvant

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions