Madame Bovary

Couverture du livre « Madame Bovary » de Gustave Flaubert aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070413119
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la... Voir plus

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme une tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s'était donné une arme redoutable : le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnelle.
Aucun roman n'est innocent : celui-là moins qu'un autre. Lire Madame Bovary, au XXIe siècle, c'est affronter le scandale que représente une oeuvre aussi sincère qu'impérieuse. Dans chacune de ses phrases, Flaubert a versé une dose de cet arsenic dont Emma Bovary s'empoisonne : c'est un livre offensif, corrosif, dont l'ironie outrage toutes nos valeurs, et la littérature même, qui ne s'en est jamais vraiment remise.

Donner votre avis

Articles (4)

  • La bibliothèque idéale de Nicolas Mathieu
    La bibliothèque idéale de Nicolas Mathieu

    Prix Goncourt 2018, Nicolas Mathieu nous confie sa bibliothèque idéale

  • Le livre qui a changé votre vie : le palmarès des 20 livres les plus cités
    Le livre qui a changé votre vie : le palmarès des 20 livres les plus cités

    Pour célébrer ses 20 ans, France 5 a lancé un sondage en ligne demandant "quel est le livre qui a changé votre vie ?".A cette question, plus de 6000 internautes ont répondu. Le palmarès a été révélé le 11 décembre 2014 par François Busnel lors de son émission littéraire "La Grande Librairie".

  • Interview d'Emmanuel Grand à propos de son thriller Terminus Belz
    Interview d'Emmanuel Grand à propos de son thriller Terminus Belz

    Après la rencontre qui s'est déroulée au café littéraire d'Orange le 07 octobre 2014, Emmanuel Grand nous a accordé une interview. Entretien avec un auteur dont Terminus Belz est le premier roman.

  • Comment j’ai appris à lire, d’Agnès Desarthe
    Comment j’ai appris à lire, d’Agnès Desarthe

    L’aveu est difficile : comment un écrivain peut-il avouer n’avoir pas aimé lire ? Agnès Desarthe décide de dévoiler son secret d’enfance, dans une longue promenade à travers la lecture quand elle nous permet de savoir mieux qui l’on est. Ceux que les mystères de l’écriture et l’univers des écrivains fascinent ont trouvé leur Graal.

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Un chef d'oeuvre absolu de la littérature du 19è siècle. Flaubert a pesé chaque mot pour nous faire découvrir la vie petite bourgeoise de gens médiocres. Charles est un médecin de campagne sans don, Emma une femme qui s'ennuie et qui rêve...Tous les personnages sont des gens ordinaires et...
    Voir plus

    Un chef d'oeuvre absolu de la littérature du 19è siècle. Flaubert a pesé chaque mot pour nous faire découvrir la vie petite bourgeoise de gens médiocres. Charles est un médecin de campagne sans don, Emma une femme qui s'ennuie et qui rêve...Tous les personnages sont des gens ordinaires et l'ensemble décrit est magnifique...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Difficile de noter un livre qui est selon tout le monde un chef d œuvre. Je mets donc 5 étoiles car il faut l avoir lu et on ne peut pas noter un chef d œuvre à la légère
    Je pense qu il faut le lire à un âge ou on est capable de savoir ce qu est l amour, le mariage et comment une femme s...
    Voir plus

    Difficile de noter un livre qui est selon tout le monde un chef d œuvre. Je mets donc 5 étoiles car il faut l avoir lu et on ne peut pas noter un chef d œuvre à la légère
    Je pense qu il faut le lire à un âge ou on est capable de savoir ce qu est l amour, le mariage et comment une femme s ennuyant en province décide de prendre des amants afin comprendreEmma bovary
    Ce roman me parle à 40 ans, pas sûr que je l aurai apprécié au lycée pour le bac de français
    A lire donc .....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre d'une très belle plume qui nous montre en détail les travers psychologiques d'une femme qui s'ennuie dans sa vie maritale, et les conséquences de l'adultère. Un chef d'œuvre littéraire dont l'adaptation cinématographique de Claude CHABROL est un bon reflet de ce magnifique ouvrage.

    Un livre d'une très belle plume qui nous montre en détail les travers psychologiques d'une femme qui s'ennuie dans sa vie maritale, et les conséquences de l'adultère. Un chef d'œuvre littéraire dont l'adaptation cinématographique de Claude CHABROL est un bon reflet de ce magnifique ouvrage.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme beaucoup de jeunes femmes à l'époque ( au XIXe siècle ), Emma Bovary a été éduquée au sein d'un couvent jusqu'à la fin de son adolescence. Vivant au rythme des prières et des leçons dispensés par les soeurs, protégée dans ce cocon loin de toutes les vicissitudes de la vie, elle n'a trouvé...
    Voir plus

    Comme beaucoup de jeunes femmes à l'époque ( au XIXe siècle ), Emma Bovary a été éduquée au sein d'un couvent jusqu'à la fin de son adolescence. Vivant au rythme des prières et des leçons dispensés par les soeurs, protégée dans ce cocon loin de toutes les vicissitudes de la vie, elle n'a trouvé d'autre refuge pour s'évader que les charmes de la religion et le romantisme exacerbée des romans pour dames.
    Lorsqu'elle quitte enfin le couvent pour rejoindre la demeure familiale, dans la campagne normande, l'idée qu'un grand amour l'attend quelque part, à l'image de l'ardente ferveur des nonnes et des histoires d'amour qui peuplaient ses lectures, ne la quitte plus. Elle se rêve en amoureuse transie, en amante passionnée, avec à ses côté un homme de qualité, digne de ses sentiments et capable de donner un sens à sa vie.
    De son côté, Charles Bovary a été un élève passable, pas vraiment à sa place au milieu de ses camarades que sa taille et son air de paysan mal dégrossi ont toujours tenus à distance. Devenu un médecin médiocre, il est poussé par sa mère à épouser une veuve prétendument riche.
    Tous deux se rencontrent alors que Charles est appelé au chevet du père d'Emma, Monsieur Rouault, qui s'est brisé la jambe. le médecin, appliqué, fait forte impression auprès du malade et s'en retourne charmé par la beauté et l'allure de sa fille. Finalement libéré de son mariage sans amour par la mort de sa femme, qui le laisse en fait sans le sous, il retourne avec joie auprès d'Emma et de son père. Ce dernier, qui ayant bien compris l'intérêt que Charles porte à sa fille, le pousse à se déclarer et la noce est rapidement organisée et les jeunes mariés partent s'installer dans un petit village.Emma touche enfin du doigt ce à quoi elle a toujours rêvé mais, devant le vide de sa vie conjugale et la platitude de la personnalité de son mari, déchante rapidement. Rien n'éveille de passion en elle et elle aspire plus que jamais à une histoire d'amour qui la ferait vibrer, grâce à laquelle elle se sentirait enfin vivante.
    « Madame Bovary » est l'histoire d'un désenchantement, d'une profonde désillusion.
    C'est le récit d'une femme qui, par de trop grandes espérances, a fait de sa vie une tragédie.
    Emma, qui a grandit loin de tout, dans une ambiance de profonde ferveur, s'est nourrie des grandes passions littéraires qui ont croisé sa route et, une fois rendue à la ( vraie ) vie, s'est naïvement attendue à ce que son existence y ressemble trait pour trait. Désireuse d'expérimenter le meilleur, notamment sur le plan amoureux, elle s'est malheureusement rapidement confrontée au manque de sel du quotidien d'épouse d'un homme sans envergure qui était, dans la précipitation, devenu le sien.
    Comment faire face à une telle déception? Comment trouver un quelconque intérêt à vivre quand tout autour de soi respire la médiocrité et l'ennui?
    Emma qui, bien loin de partager le goût de Charles pour les petites joies de la vie à deux et totalement incapable de se satisfaire de sa situation, a pensé à tort trouver la solution en se jetant à corps perdu dans une aventure, puis une autre, rêvant à chaque fois que ce soit la bonne, et s'est finalement perdue dans des désirs sans fin.
    La plume de Flaubert, sublime de style, de précision et de ( cruel ) réalisme, se fait sans concessions pour décrire les sentiments, les attentes et les travers de cette femme qui n'a jamais su accepter la destinée qui était la sienne. Son personnage principal m'a sensiblement fait pensé à celui De Maupassant dans « Une vie », Jeanne, qui partage les mêmes aspirations et se confronte également douloureusement à la réalité.
    Toutes deux inspirent au lecteur aussi bien l'envie de compatir à leurs déboires que la condamnation de leur trop grande candeur, leur incessant mécontentement et, particulièrement pour Emma, la dénonciation de leurs choix irréfléchis et égoïstes. On peut en effet les accuser d'avoir confondu rêve et réalité et de s'être complu dans cette illusion, mais elles n'en sont qu'en partie responsables, n'ayant pas choisi de se construire loin du monde et de sa dure réalité. Nombre de jeunes femmes ont dû à l'époque, comme elles, sévèrement déchanter en découvrant que la vie d'épouse et de femme au foyer n'avait rien d'un conte de fée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Emma Bovary est le premier roman qui m'a fait prendre conscience que l' "histoire" (qu'est-ce que ça raconte?) d'un roman a peu de portée en elle-même. Cette "histoire" ne prend corps que si l' "écriture" (comment est-ce raconté?) illustre ce qui est raconté. L'histoire d'Emma Bovary est celle...
    Voir plus

    Emma Bovary est le premier roman qui m'a fait prendre conscience que l' "histoire" (qu'est-ce que ça raconte?) d'un roman a peu de portée en elle-même. Cette "histoire" ne prend corps que si l' "écriture" (comment est-ce raconté?) illustre ce qui est raconté. L'histoire d'Emma Bovary est celle d'une femme qui s'ennuie. Le sujet du roman n'est donc a priori pas passionnant. Ce qui rend si profond, inquiétant, intéressant ce roman c'est la longueur des phrases, les descriptions fines, la juste profusion des adjectifs utilisés par Flaubert. C'est ce qui fait véritablement ressentir au lecteur le sentiment d'ennui.
    Cette justesse du sentiment est le deuxième argument en faveur de ce roman. Quel plaisir de vivre des émotions fortes en lisant ! C'est ce qui est beau dans la littérature. Vivre. A l'intérieur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • bercés entre le romantisme et le réalisme le plus cru les Bovary illustrent une belle peinture de la société du 19e s: argent, adultère, sur fond de bovarysme exacerbé: A lire

    bercés entre le romantisme et le réalisme le plus cru les Bovary illustrent une belle peinture de la société du 19e s: argent, adultère, sur fond de bovarysme exacerbé: A lire

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • En aucun cas ce livre est mauvais, mais le professeur qui nous l'a fait lire était certes...agaçant et fou de Flaubert alors ma lecture est devenu désagréable.

    En aucun cas ce livre est mauvais, mais le professeur qui nous l'a fait lire était certes...agaçant et fou de Flaubert alors ma lecture est devenu désagréable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Histoire d’illusion, histoire d’amour déçu, histoire de vanité, histoire d'ennui, histoire de médiocrité, ce livre qui se propose être un portrait de la vie rurale ce révèle intéressant à lire par les divers portraits qu’il comporte et le réalisme des sentiments décrits. Mais comportant trop de...
    Voir plus

    Histoire d’illusion, histoire d’amour déçu, histoire de vanité, histoire d'ennui, histoire de médiocrité, ce livre qui se propose être un portrait de la vie rurale ce révèle intéressant à lire par les divers portraits qu’il comporte et le réalisme des sentiments décrits. Mais comportant trop de longueur, étant au final trop banal, racontant rien, il s’avère en fin de compte bien pénible à lire.

    Je sais que ce « rien » que je dénonce est justement la force de ce roman, en effet il n’y aurait pas tout ça, s’il ne se passait "rien" et si l’ennui n’était pas chevillé à l’âme d’Emma, tout comme sa détestation de la médiocrité ; mais même en sachant cela j'ai malgré tout trouvé ce livre assommant. Tellement assommant, qu'en comparaison même ma vie où il ne se passe rien, est plus palpitante que la sienne qui bouge davantage.

    C’est vous dire à quel point ce portrait fatigue, et ce malgré l’orgueil, le romantisme, l’égoïsme mal placés d’Emma qui dominent et donnent du relief à ce roman.

    Mais peut-être qu'en fin de compte ce livre est plus à lire pour les caractères des personnages, que pour ce qui s’y déroule ?

    En résumé ce classique m’a déçue, malgré mon amour pour ce genre.

    http://voyagelivresque.canalblog.com/archives/2015/02/26/31605902.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Encore un livre culte! à lire et à relire. Emma n'énerve un peu; j'ai envie de la secouer mais bon, c'est mon problème...Certains ont estimé avoir trouvé des points communs avec le roman contemporain L'amour et les forêts de Reinhardt mais je ne suis pas convaincue même si j'ai la même envie de...
    Voir plus

    Encore un livre culte! à lire et à relire. Emma n'énerve un peu; j'ai envie de la secouer mais bon, c'est mon problème...Certains ont estimé avoir trouvé des points communs avec le roman contemporain L'amour et les forêts de Reinhardt mais je ne suis pas convaincue même si j'ai la même envie de secouer Mme Ombredane!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.