Charles Dickens

Charles Dickens
Charles Dickens, né à Portsmouth (Hampshire) le 7 février 1812, mort à Gadshill (Kent) le 9 juin 1870, est un écrivain britannique. Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né dans un petit faubourg à Londres. C'est un enfant malheureux car son père entre en prison à cause des dettes ... Voir plus
Charles Dickens, né à Portsmouth (Hampshire) le 7 février 1812, mort à Gadshill (Kent) le 9 juin 1870, est un écrivain britannique. Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né dans un petit faubourg à Londres. C'est un enfant malheureux car son père entre en prison à cause des dettes alors qu'il n'a que 12 ans. À la sortie de l'école, il entre dans un cabinet juridique et, poussé par une grande curiosité intellectuelle, fréquente assidûment les salles de lecture. Employé comme sténographe dans une revue, il se fait rapidement remarquer. En 1837, avec Les Aventures de M. Pickwick, chef-d'?uvre de l'humour britannique, le succès est immédiat. Dès lors, il partage sa vie entre la littérature et les voyages. Il meurt, riche et célèbre, à cinquante-huit ans. Écrivain engagé, Dickens a su concilier - grâce à un talent de conteur indéniable - condamnation de la m isère et de l'exploitation industrielle et description de petits tableaux de la vie quotidienne, bourrés d'humour. Ses personnages caractéristiques et inoubliables ont fait de lui un écrivain très populaire, une figure centrale de la littérature du XIXe siècle.

Articles (2)

  • The London tour
    The London tour

    Londres, une ville cosmopolite où tous les styles sont permis. Une ville chargée d’Histoire et d’histoires aux personnages réels ou imaginaires. Entre Jack l'éventreur, Miss Marple, Mary Poppins où Simon Templar, c’est une foule de héros qui peuple l’imaginaire collectif. Alors, afin de savourer cette mémorable « british touch » dont, seuls, les formidables auteurs britanniques ont le secret, un petit city tour s’impose !

  • Dickens a 200 ans !
    Dickens a 200 ans !

      Le 7 février 2012, c’était le bicentenaire de la naissance de Charles Dickens qui sera célébré "en grande pompe" et pas seulement Outre-manche.  

Voir tous les articles

Avis (17)

  • Couverture du livre « Contes de Noël » de Charles Dickens aux éditions Gallimard

    Margot Drochon sur Contes de Noël de Charles Dickens

    C’est le premier roman de Dickens que je lis, et pour moi ce roman est un classique. La couverture de Noël m’a particulièrement attirée en ce temps de Noël, et je connais très peu de contes. Je me suis donc dit que c’était l’occasion !
    Voir plus

    C’est le premier roman de Dickens que je lis, et pour moi ce roman est un classique. La couverture de Noël m’a particulièrement attirée en ce temps de Noël, et je connais très peu de contes. Je me suis donc dit que c’était l’occasion !

  • Couverture du livre « Un chant de Noël » de Charles Dickens aux éditions J'ai Lu

    Angèle-Marie MORAZZANI sur Un chant de Noël de Charles Dickens

    L'histoire se déroule au XIXème siècle. Elle débute une veille de Noël, froide et brumeuse, dans la ville de Londres, avec un triste personnage : Ebenezer Scrooge. Monsieur Scrooge est un vieil usurier, avare et grincheux, qui ne connaît ni la bonté, ni la bienveillance ; indifférent à autrui au...
    Voir plus

    L'histoire se déroule au XIXème siècle. Elle débute une veille de Noël, froide et brumeuse, dans la ville de Londres, avec un triste personnage : Ebenezer Scrooge. Monsieur Scrooge est un vieil usurier, avare et grincheux, qui ne connaît ni la bonté, ni la bienveillance ; indifférent à autrui au point de passer pour un véritable misanthrope. Il sous paye son commis Bob Cratchit. Il déteste Noël qu'il qualifie de « sottise », et refuse pour cela de passer le réveillon en compagnie de son neveu Fred et de la famille de ce dernier.
    Mais le soir même le vieil homme reçoit la visite du spectre de son ancien associé, Jacob Marley, mort sept ans plus tôt. Ce dernier a un message à lui transmettre : Scrooge se doit de modifier sa façon d’être, sinon à sa mort il vivra comme Marley, l’enfer de l’éternité. Et le spectre de lui annoncer qu’il va être hanté par trois esprits chargés de lui montrer comment changer de voie. Le premier esprit est celui des Noëls passés, le deuxième celui des Noëls présents et le troisième celui des Noëls à venir. Ils tenteront à eux trois d’ouvrir les yeux et le cœur d’Ebenezer Scrooge.

    Un chant de Noël (titre original : A Christmas Carol), est également publié sous les titres Cantique de Noël, Chanson de Noël ou Conte de Noël,
    Il est le premier et le plus célèbre des contes de Charles Dickens. Il est composé de cinq chapitres que l’auteur nomme « couplets », en référence au titre du livre, et qui furent écrits en six semaines. Dès sa parution en décembre1843 il rencontra le succès populaire. Il eut également les faveurs de la critique pour son contenu, mais son contenant fit l’objet de discussions. En effet l’aspect luxueux du livre ne permettait pas aux pauvres de se le procurer alors que, paradoxalement, l’histoire met en avant leur dignité.
    Car comme souvent dans son œuvre, Charles Dickens a d'abord voulu attirer l'attention sur des sujets qui lui tiennent à cœur, à savoir la misère (dont sa famille fut victime durant sa jeunesse) et les problèmes sociaux. Il nous présente ici des images fortes pour illustrer son propos.
    Mais dans son récit point de révolte physique, car les petites gens qui traversent l’histoire sont des exemples en soit mais des anti-héros. Ils triomphent de l’adversité et des difficultés financières de leur vie grâce à leur âme vertueuse et à l’amour qu’ils prodiguent à leurs proches et à leurs prochains. Cependant certains de ces personnages semblent quelque peu idéalisés par l’auteur pour contraster de façon flagrante avec les individus de classes plus aisées qui sont représentés comme avares et faisant état de peu d’empathie envers leurs congénères dans le besoin. Une vision de la société qui peut sembler quelque peu manichéenne mais une vision qui a ici valeur de message : une société où le gain est mis en avant au détriment de l’humain ne serait être pérenne.
    Et si le personnage de Scrooge est décrit au départ comme glacial, tant au sens propre qu’au figuré, on peut se surprendre au fil du récit à éprouver un peu de compassion à son égard ; ses démons intérieurs expliquant en partie ses sentiments envers le genre humain.
    À cela s’ajoute la mise en avant de la dimension religieuse de la fête de Noël qui tend à nous faire prendre conscience que Noël plus que nulle autre fête devrait être propice à révéler la bonté de chacun.

    Promu au rang de « classique de la littérature de Noël des temps modernes » Un chant de Noël est donc un conte fantastique qu’il faut avoir lu. Un livre-culte dans le monde anglo-saxon qui fait de Scrooge le personnage de Dickens le plus connu, et qui conduisit ce conte à faire l’objet de nombreuses adaptations aussi bien au théâtre qu’au cinéma. Il fut également l’objet d’hommages de la part de chanteurs, de compositeurs, et de scénaristes. Et Scrooge inspira le dessinateur américain Carl Barks pour donner vie à Picsou, le héro des bandes dessinées de Disney, qui dans la version anglo-saxonne a gardé le nom de Scrooge.

    Retrouvez moi sur mon blog: iletaitunefoisdeslectures.blogspot.com

  • Couverture du livre « Les aventures d'Oliver Twist » de Charles Dickens aux éditions Gallimard

    cedric critic sur Les aventures d'Oliver Twist de Charles Dickens

    Vraiment surpris par le contraste entre la noirceur de l'histoire et l'humour très présent. Formidable à lire !

    Vraiment surpris par le contraste entre la noirceur de l'histoire et l'humour très présent. Formidable à lire !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com