L'involontaire

Couverture du livre « L'involontaire » de Blandine De Caunes aux éditions Phebus
  • Date de parution :
  • Editeur : Phebus
  • EAN : 9782752910257
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Jane, du haut de ses vingt ans, observe le monde avec une lucidité à la fois légère et grave. Éprise d'un champion du monde de lutte dont les performances amoureuses sont inversement proportionnelles à ses performances sportives, elle ne le voit qu'entre deux compétitions. Pour oublier ses... Voir plus

Jane, du haut de ses vingt ans, observe le monde avec une lucidité à la fois légère et grave. Éprise d'un champion du monde de lutte dont les performances amoureuses sont inversement proportionnelles à ses performances sportives, elle ne le voit qu'entre deux compétitions. Pour oublier ses absences et sa solitude, elle accepte les avances supposées platoniques d'un vieux monsieur très riche, adorateur des jeunes filles, avec lequel elle va partir en voyage. Car Jane veut tout, comme on veut tout à vingt ans et, à défaut de s'aimer elle-même, elle aime son corps, sa jeunesse dont elle ne veut rien perdre - obsédée déjà par la fuite du temps. Autant que la difficulté à devenir soi-même, ce roman décrit la répulsion-fascination qu'une jeune fille peut éprouver devant les manifestations de la vieillesse. Et c'est avec la froideur d'un entomologiste que Jane observe Bertin.
Nul attendrissement dans cette insolite éducation sentimentale où la verdeur du vocabulaire alterne avec un langage des plus classiques :
Celui des états d'âme.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Blandine de Caunes répond à nos questions ! (28/03/2015)

1) Qui êtes-vous ? ! Je me le demande... 2) Quel est le thème central de ce livre ? L'éducation sentimentale d'une fille de vingt ans qui n'a pas froid aux yeux ni peur des mots. C'est aussi la fascination-répulsion qu'elle éprouve devant la vieillesse qu'elle observe avec une froideur d'entomologiste. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "L'amour la mettait à genoux, soit, mais au lit seulement" 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Vingt ans, la chanson de Léo Ferré 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'amour et la curiosité de la vie sous toutes ses formes. 6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ? Non, pas de rituels sinon la tenue irrégulière de journaux intimes et de notes prises à la volée... Quand "j'écris" pour de bon, c'est au calme chez moi, et surtout sans musique. 7) Comment vous vient l'inspiration ? En relisant mes notes, en lisant les livres des autres, et en m'installant, inspiration ou pas, devant mon bureau, stylo à la main... 8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ? J'ai toujours écrit, dés l'enfance, car je fais partie d'une famille d'écrivains et l'écriture est pour moi naturelle. 9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ? Bien sûr ! Mon premier choc, "Les trois mousquetaires" puis plus tard "Les Thibault "de Roger Martin du Gard et enfin le choc majeur vers 17 ans, Proust dont je relis inlassablement des extraits par ci par là. 10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? ! "Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous" Cette phrase de Kafka me semble tout dire. J'ajouterai que les livres nous font entrer dans des mondes intérieurs très variés et stupéfiants parfois. Les livres nous rendent donc plus tolérants, plus généreux et plus intelligents !

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • Tout le temps de la lecture je me suis posé la question du choix du titre .
    A la fin ,je pense avoir compris .
    On est effectivement dans l’éducation sentimental d'une jeune fille de 20ans partagé entre la passion (pour son champion de lutte qu'elle attend désespérément ) la raison (avec son...
    Voir plus

    Tout le temps de la lecture je me suis posé la question du choix du titre .
    A la fin ,je pense avoir compris .
    On est effectivement dans l’éducation sentimental d'une jeune fille de 20ans partagé entre la passion (pour son champion de lutte qu'elle attend désespérément ) la raison (avec son prétendant très âgé qui entretient ses caprices qu'elle ne peut assumer) et l’apprentissage (avec cette aventure d'un soir qui la laissera dubitative) .
    Jane est sans doute à la recherche d'une identité mais surtout ,elle pose sur les événements de sa vie un regard léger et fort à la fois où elle décide de lutter contre sa condition avec les moyens dont elle dispose; J' ai pensé plusieurs fois que le titre "l'indolente" était plus approprié mais le final m'a convaincue par l’énergie tranchée avec laquelle Jane refuse toute tentative de conclusion ou de rapprochement physique avec Bertin . Jane se laisse approcher et de manière un peu naïve elle pense que seule sa jeunesse suffira ce qui l'obligera à employer des moyens détournés pour échapper à une issue qu'elle rejette impulsivement . Le regard posé sur ce "corps vieillissant" de Bertin confère au pitoyable et donne au personnage une épaisseur quasi théâtrale qui pourrait être comique si l'issue n'était pas si ...définitive .
    Un roman très intéressant qui pose sur son époque un aperçu sans jugement mais amène une belle histoire de jeune fille "en fleur" au parfums multiples toujours à la recherche d'un vase dans lequel elle pourrait se poser sans y parvenir en définitive .

    Je remercie le site Lecteurs.com de m'avoir permis de faire cette belle lecture et de me donner l'occasion d'en faire une petite chronique .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'involontaire est jeune et elle se cherche. Elle aime soit passionnément soit nécessairement. Elle ne sait pas trop ce qu'elle veut. La vieillesse telle qu'elle la rencontre la dégoute et l'attire aussi un peu. Quand elle atteint ses limites elle sait ce qu'elle ne veut pas. Et elle apprend de...
    Voir plus

    L'involontaire est jeune et elle se cherche. Elle aime soit passionnément soit nécessairement. Elle ne sait pas trop ce qu'elle veut. La vieillesse telle qu'elle la rencontre la dégoute et l'attire aussi un peu. Quand elle atteint ses limites elle sait ce qu'elle ne veut pas. Et elle apprend de ces limites qu'elle découvre.
    Le style est cru et sert une littérature érotique et initiatique. Ce livre n'est pas un livre comme les autres; il explore une jeunesse libertaire face à une vieillesse tout aussi libertaire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !