Blandine De Caunes

Blandine De Caunes
Blandine de Caunes a fait du théâtre, de la radio et du journalisme avant de créer la collection de littérature française Stock-Bleu en 1990. Elle est attachée de presse dans l'édition. Outre ce premier roman elle a publié en 1980 chez Mazarine Des nouvelles de la famille, avec Lison de Caunes, P... Voir plus
Blandine de Caunes a fait du théâtre, de la radio et du journalisme avant de créer la collection de littérature française Stock-Bleu en 1990. Elle est attachée de presse dans l'édition. Outre ce premier roman elle a publié en 1980 chez Mazarine Des nouvelles de la famille, avec Lison de Caunes, Paul Guimard, Benoîte et Flora Groult, Bernard Ledwidge.

Avis (2)

  • Couverture du livre « L'involontaire » de Blandine De Caunes aux éditions Phebus

    Valerie Brz sur L'involontaire de Blandine De Caunes

    Tout le temps de la lecture je me suis posé la question du choix du titre .
    A la fin ,je pense avoir compris .
    On est effectivement dans l’éducation sentimental d'une jeune fille de 20ans partagé entre la passion (pour son champion de lutte qu'elle attend désespérément ) la raison (avec son...
    Voir plus

    Tout le temps de la lecture je me suis posé la question du choix du titre .
    A la fin ,je pense avoir compris .
    On est effectivement dans l’éducation sentimental d'une jeune fille de 20ans partagé entre la passion (pour son champion de lutte qu'elle attend désespérément ) la raison (avec son prétendant très âgé qui entretient ses caprices qu'elle ne peut assumer) et l’apprentissage (avec cette aventure d'un soir qui la laissera dubitative) .
    Jane est sans doute à la recherche d'une identité mais surtout ,elle pose sur les événements de sa vie un regard léger et fort à la fois où elle décide de lutter contre sa condition avec les moyens dont elle dispose; J' ai pensé plusieurs fois que le titre "l'indolente" était plus approprié mais le final m'a convaincue par l’énergie tranchée avec laquelle Jane refuse toute tentative de conclusion ou de rapprochement physique avec Bertin . Jane se laisse approcher et de manière un peu naïve elle pense que seule sa jeunesse suffira ce qui l'obligera à employer des moyens détournés pour échapper à une issue qu'elle rejette impulsivement . Le regard posé sur ce "corps vieillissant" de Bertin confère au pitoyable et donne au personnage une épaisseur quasi théâtrale qui pourrait être comique si l'issue n'était pas si ...définitive .
    Un roman très intéressant qui pose sur son époque un aperçu sans jugement mais amène une belle histoire de jeune fille "en fleur" au parfums multiples toujours à la recherche d'un vase dans lequel elle pourrait se poser sans y parvenir en définitive .

    Je remercie le site Lecteurs.com de m'avoir permis de faire cette belle lecture et de me donner l'occasion d'en faire une petite chronique .

  • Couverture du livre « L'involontaire » de Blandine De Caunes aux éditions Phebus

    Charlotte Rodet sur L'involontaire de Blandine De Caunes

    L'involontaire est jeune et elle se cherche. Elle aime soit passionnément soit nécessairement. Elle ne sait pas trop ce qu'elle veut. La vieillesse telle qu'elle la rencontre la dégoute et l'attire aussi un peu. Quand elle atteint ses limites elle sait ce qu'elle ne veut pas. Et elle apprend de...
    Voir plus

    L'involontaire est jeune et elle se cherche. Elle aime soit passionnément soit nécessairement. Elle ne sait pas trop ce qu'elle veut. La vieillesse telle qu'elle la rencontre la dégoute et l'attire aussi un peu. Quand elle atteint ses limites elle sait ce qu'elle ne veut pas. Et elle apprend de ces limites qu'elle découvre.
    Le style est cru et sert une littérature érotique et initiatique. Ce livre n'est pas un livre comme les autres; il explore une jeunesse libertaire face à une vieillesse tout aussi libertaire.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !