Le pacte d'Emma

Couverture du livre « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226397799
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Je pensais qu'en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c'est ma raison qui est en train de s'envoler.
Je l'ai embrassé, mais ce n'est pas ce qui est le plus déraisonnable.
Ce qui l'est, c'est que j'ai aimé ça.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • J'ai commencé ce roman en pensant que c'était ma BA jeunesse... et pas du tout ! J'ai trouvé le récit très addictif, on avance dans l'histoire avec l'envie d'en savoir toujours plus, l'envie de savoir comment l’héroïne va surmonter ses épreuves, comment son binôme psychique va évoluer et surtout...
    Voir plus

    J'ai commencé ce roman en pensant que c'était ma BA jeunesse... et pas du tout ! J'ai trouvé le récit très addictif, on avance dans l'histoire avec l'envie d'en savoir toujours plus, l'envie de savoir comment l’héroïne va surmonter ses épreuves, comment son binôme psychique va évoluer et surtout l'envie de répondre à toutes les questions qui s'amoncellent de page en page. Cela dit, c'est une romance tout ce qu'il y a de plus classique, avec le scénario qui me rend folle de rage, à savoir le triangle (disons plutôt carré) amoureux. Heureusement, le style est dynamique, pêchu, plein de rythme et un peu sarcastique !

    Il y a un gros MAIS, ma morale, mon sens critique et ma conscience s'en mêle et je dois dire que je trouve inconcevable l'impunité qu'il y a autour des agissements d'un des personnages.
    Je n'oublie pas qu'il s'agit d'un premier tome, que la situation ne fait que s'installer, que tout peut encore être renversé, que la personnalité de certains personnages sera peut-être étoffée... en attendant la sortie du tome 2, je réserve donc mon avis.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme toujours, j’ai du mal avec les bouquins dont on vante les milliers/millions de lecteurs sur Wattpad. Mais voir que l’auteure est une blogueuse/youtubeuse m’a rassuré. OU PAS !

    Je m’autorise un mini-spoiler parce que j’en ai besoin pour la chronique : Andrew est un vampire ! Mais pas...
    Voir plus

    Comme toujours, j’ai du mal avec les bouquins dont on vante les milliers/millions de lecteurs sur Wattpad. Mais voir que l’auteure est une blogueuse/youtubeuse m’a rassuré. OU PAS !

    Je m’autorise un mini-spoiler parce que j’en ai besoin pour la chronique : Andrew est un vampire ! Mais pas n’importe quel vampire, il est beau, ténébreux, hermétique aux émotions et petit bonus : il est riche ! Et là, les alertes aux clichés ont toutes sonnées dans ma tête. Malheureusement la fête des clichés ne s’arrête pas là et le triangle amoureux débarque comme un invité imprévu. Aïe, ça commence mal. Pour autant, je ne me suis pas dégonflée et j’ai tout lu comme une grande.

    J’avais vu que le bouquin est classé en romance fantastique, du coup, en tant qu’amatrice de fantastique, je m’attendais à un univers fantastique poussé, travaillé. Mais rien de tout ça en vue, on reste bloqué au même constat que celui du début : Andrew est un vampire, un buveur de sang, affublé de quelques pouvoirs pratiques comme n’importe quel vampire dans les autres bouquins. J’ai été tellement gênée par l’absence de curiosité de la part d’Emma, oui elle est préoccupée par sa maladie mais ALLO ! Elle découvre l’existence des vampires et ne cherche pas à en savoir plus ! Elle passe de la peur du vampire à l’indifférence de son statut…

    Du coup, peut-on parler d’une réinvention du mythe du vampire ? Oui et non. C’est vrai qu’Andrew est un vampire ultra-moderne, mais… où est la nouveauté ? Andrew est seulement un vampire lambda sans rien d’intéressant en plus !

    Par contre, j’ai été très intéressée par la maladie d’Emma, tellement que je n’avais même pas capté que c’est une maladie qui n’existe pas ! Enfin si, mais pas sous le même nom, la vraie s’appelle Huntington (Pourquoi ne pas avoir utilisé ce nom?) et s’avère aussi triste et terrible qu’elle l’est dans le livre. J’ai éprouvé beaucoup de pitié pour Emma et c’est sûrement l’une des seules émotions que ce bouquin a réussi à me faire ressentir.

    Tout comme Andrew, je suis restée totalement hermétique à ce que Nine Gorman a cherché à nous faire ressentir. Notamment la romance qui m’est quand même restée en travers de la gorge et qui pour une fois ne m’a pas du tout donné envie de me retrouver dans la peau d’Emma. Emma ferait quasiment tout pour devenir un vampire et donc guérir de sa maladie, et ça j’ai eu du mal, surtout quand elle hésite à coucher avec Andrew pour obtenir sa transformation.

    En bref, j’ai trouvé le livre bien écrit. Mais le livre est moyen comparé à toute les louanges écrites en ce moment, j’en attendais plus d’originalité.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je ne connaissais pas Nine au départ. Je l’ai découverte sur une vidéo youtube de Bulledop pas longtemps avant la sortie de son livre. Déjà, tout le monde en parlait, j’étais donc intriguée par ce livre écrit par une booktubeuse reconnue.
    Avant de commencer le livre, je ne savais absolument pas...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas Nine au départ. Je l’ai découverte sur une vidéo youtube de Bulledop pas longtemps avant la sortie de son livre. Déjà, tout le monde en parlait, j’étais donc intriguée par ce livre écrit par une booktubeuse reconnue.
    Avant de commencer le livre, je ne savais absolument pas de quoi ça allait parler. Et j’avoue avoir été (agréablement?) surprise en comprenant que ce bouquin parlait de vampire. Parce qu’il est vrai que ni le résumé, ni la couverture (ni même le titre) n’a suggéré cela.
    D’ailleurs, j’ai trouvé cette couverture très jolie, avec ce travail de double exposition. On comprend tout de suite qu’il s’agit d’une fille qui vit à New York. (Bravo à Albin Michel, j’adore)
    Le synopsis est un peu cliché, mais j’avoue les aimer parfois. Cela ne m’a donc pas vraiment gêné dans ce roman.
    Au début, j’ai eu peur parce que ça m’a légèrement fait penser à « The Vampire Diaries », dû à la petite similarité qu’ont Andrew et Matthew avec les frères Salvatore. Mais au fil de ma lecture, je me suis rendue compte qu’ils étaient assez différents de ces derniers. J’ai également vu une petite ressemblance avec « 50 Nuances de Grey », mais juste au début.
    Je n’ai pas spécialement aimé Emma. Malgré l’empathie que j’éprouve face à sa maladie, elle a parfois eu le don de m’agacer, par ses décisions et sa façon d’être avec les gens. Surement parce que je n’aurait probablement pas les choses de la même façon qu’elle…
    En commençant le roman, je pensais qu’Andrew allait faire battre mon coeur, mais il ne m’a pas charmé plus que ça. Emma, je te le laisse avec plaisir (et Matthew aussi). Parce que oui, il y a un petit triangle amoureux, mais qui ne dure pas. Et puis, on devine assez vite qui elle choisi, y a pas photo.
    Le seul personnage que j’ai vraiment apprécié est Nathan, qui est un personnage secondaire. Il est tout simplement génial, un ami en OR qui est toujours présent en cas de problème! Il est gentil, adorable et a toujours le mot pour rire. (Je peux le garder pour moi?)
    La suite de l’histoire est plutôt bien, mais dans les 100 (?) dernière pages, Nine nous fait vivre un raz de marée d’émotions. J’ai assez aimé le fait que la maladie d’Emma ai un nom (maladie qui a été inventé par l’auteur, je tiens à préciser). Même si je ne l’aime pas du tout cette Becky!
    La fin… je ne l’ai pas vraiment vu venir. Enfin, si, mais seulement quelques pages avant. Cependant, ça ne m’a pas étonné plus que ça. Je m’attendais à quelque chose de plus ouf…
    L’écriture est fluide et l’histoire est assez addictive. C’était une lecture simple et sympathique. Ça fait du bien, parfois, et j’en avais absolument besoin en ce moment.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai passé un très bon moment avec ce premier roman, que j’ai dévoré en deux jours. Beaucoup de clichés se retrouvent dans ce livre, mais c’est entre autres pourquoi je l’ai particulièrement apprécié : j’avais besoin d’une lecture à la fois palpitante et détendante pendant les fêtes et c’est...
    Voir plus

    J’ai passé un très bon moment avec ce premier roman, que j’ai dévoré en deux jours. Beaucoup de clichés se retrouvent dans ce livre, mais c’est entre autres pourquoi je l’ai particulièrement apprécié : j’avais besoin d’une lecture à la fois palpitante et détendante pendant les fêtes et c’est exactement ce que j’ai trouvé ici. Une histoire romantique bien écrite, mêlant des univers que j’aime. Pour un prochain roman, j’espère juste que Nine parviendra à se détacher un peu plus des canons littéraires qu’elle chérit pour nous proposer du 100% elle, car j’ai vraiment beaucoup aimé sa plume !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2018/02/13/le-pacte-demma/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Me voilà de retour (non pas pour vous jouer un mauvais tour), avec la chronique de ma première lecture de cette année 2018. C'est pas trop tôt, oui je sais, mais avec les examens et tout le tintouin, c'était un peu tendu... Me voici donc avec « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman !

    De quoi parle...
    Voir plus

    Me voilà de retour (non pas pour vous jouer un mauvais tour), avec la chronique de ma première lecture de cette année 2018. C'est pas trop tôt, oui je sais, mais avec les examens et tout le tintouin, c'était un peu tendu... Me voici donc avec « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman !

    De quoi parle t-on ? D'Emma et de Becky, sa maladie, qui lui pourri la vie et va finir par lui emporter. Alors elle va changer d'air avec son frère, et va se rendre à New York, afin de passer le temps sans trop y penser. C'est pour cela que, poussée par son amie Rebecca, elle va postuler pour le poste d'assistante chez Anderson corporation. C'était sans compter sur la rencontre avec son patron, Andrew, qui pourrait peut-être la sauver... mais à quel prix ?

    Vous avez du en voir et revoir des chroniques sur ce roman. Promis, je ne vais pas en faire des caisses du coup ! Puisque comme la majorité des personnes, j'ai beaucoup apprécié ma lecture.

    Tout d'abord, c'est un roman qui se lit très vite. Arrivé à la fin, on ne croirait pas que l'on vient de se taper pratiquement 400 pages ! Un véritable page turner, comme on dit par ici. Tout se passe rapidement, pas de temps pour les détails futiles, et c'est assez appréciable à vrai dire ! Marre de ces romans qui tirent en longueur pour pas grand chose. Au moins, ici, on va droit au but !

    L'histoire en elle-même n'est pas non plus transcendante. Mais elle sait se faire apprécier ! Du moins, moi, j'ai aimé. Cette histoire de maladie (qui me suit décidément dans toutes mes lectures en ce moment) et de vampires m'a emballée. La seule petite chose qui m'a fait un peu tiquer, mais je pense que c'est simplement moi et mon cerveau, c'est l'aspect « cinquante nuances de grey », attendez, je m'explique. Ce grand PDG, qui a beaucoup d'argent, une tour en diamant, bureau au dernier étage, un appartement luxueux, une bonne, un chauffeur... vous avez compris le topo. Mais heureusement, cela ne revient pratiquement jamais, et au final cela ne se voit pas trop !

    Côté personnage, j'ai beaucoup aimé Emma, bien évidemment ! Son caractère, son histoire, m'ont touchés. Sa façon de répondre et ses manières m'ont parfois beaucoup fait rire. Difficile de ne pas s'identifier à elle. Andrew est Andrew ; un homme inaccessible, sans sentiments, le parfait bad boy en somme. Même si j'ai eu moi aussi un faible pour lui et son âme torturé, que Matthew m'a aussi émue (qui ne craquerait pas un temps soit peu pour un homme comme lui ?), j'ai préféré Nathan ! Personnellement, c'est sur lui que j'aurais jeté mon dévolu, ahah !

    Comme toutes les chroniques de la blogosphère sur ce roman, comment ne pas aborder le sujet de la fin de l'histoire. Parce que... pourquoi ? Tant de rebondissements, tant de retournements de situation, tant de révélations auxquelles on ne s'attend pas ! Pourquoi faire des choses aussi atroces ? Et cette dernière phrase... pitié. Quand sort le tome 2 déjà ?

    Je ne vais pas m'éterniser plus longtemps sur ce roman, car vous l'aurez compris, ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai énormément savouré ma lecture ! Je ne peux que vous le recommander.


    Lien de ma chronique : https://solivresse.blogspot.fr/2018/02/le-pacte-demma-nine-gorman.html#more

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je me suis lancé dans ce livre sans trop d’attente, et ce fut une jolie lecture avec quelques petits défauts. L’histoire n’est pas totalement originale, on retrouve beaucoup de références mais ce n’est pas secret et l’auteure l’a clairement annoncé donc ce n’est pas un problème. Ce premier tome...
    Voir plus

    Je me suis lancé dans ce livre sans trop d’attente, et ce fut une jolie lecture avec quelques petits défauts. L’histoire n’est pas totalement originale, on retrouve beaucoup de références mais ce n’est pas secret et l’auteure l’a clairement annoncé donc ce n’est pas un problème. Ce premier tome lance tout de même une saga qui s’annonce assez originale, de par la maladie du personnag principale, à voir le second tome !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L’objet-livre

    Entre une couleur que j’aime particulièrement, et une couverture en elle-même très bien travaillée et que je trouve splendide, je ne pouvais qu’être attirée par ce roman ne serait que physiquement parlant.

    Le roman et ses personnages

    Je tiens à remercier d’abord...
    Voir plus

    L’objet-livre

    Entre une couleur que j’aime particulièrement, et une couverture en elle-même très bien travaillée et que je trouve splendide, je ne pouvais qu’être attirée par ce roman ne serait que physiquement parlant.

    Le roman et ses personnages

    Je tiens à remercier d’abord Lecteurs.com et Albin Michel pour l’envoi de ce roman car je l’ai beaucoup aimé, et surtout parce que j’avais très envie de le découvrir. Non seulement parce que j’aime beaucoup Nine en tant que Booktubeuse mais aussi parce que j’avais envie de découvrir cette histoire dont j’avais lu le début sur Wattpad lors de sa première version. Autant vous dire que j’ai largement préféré cette version-ci et que j’ai passé un super bon moment !

    Avec sa romance paranormale, Nine nous livre une lecture addictive qui mélange les genres à la perfection. Dans ce roman qui nous raconte la rencontre entre Emma, une jeune fille souffrant d’une maladie dégénérative qui causera sa perte, et Andrew, le chef d’une grande entreprise qui se révèle être un vampire. Elle va être amené à conclure un pacte avec lui pour qu’il la transforme et ainsi être sauvé. Vous l’aurez donc compris, il s’agit d’une romance sur fond d’histoire vampirique, et évidemment, dans ce type de roman il y a énormément de clichés du genre et inutile de cacher que le récit peut parfois tomber dedans. A dire vrai, je pense qu’il y en avait des inévitables et si c’était une chose qui me faisait peur, Nine ne s’en sort pas trop mal !
    En effet, malgré des clichés typiques du genre, le récit reste prenant et on se laisse totalement prendre au jeu de cette romance. Notamment parce que l’on sait que nos deux personnages ont des secrets l’un pour l’autre et que cela nous plonge dans l’attente du moment où tout va leur exploser à la figure. Quant à leur manière de tomber sous le charme l’un de l’autre, de s’apprivoiser… Cela m’a beaucoup touché et j’ai aimé la manière dont cela se faisait petit à petit. L’histoire est très bien pensée, avec une bonne base qui mérite d’être encore plus creusé par la suite mais personnellement, j’ai apprécié !
    J’ai trouvé qu’il y avait une réelle séparation des genres, avec le côté très romance, qui en faisait presque oublié la réelle nature d’Andrew et si cela m’a globalement assez plu, j’avoue que cela rendait les choses un peu étrange. Notamment parce qu’Emma avait tendance à très bien et facilement prendre la nature d’Andrew ce qui était un peu déroutant. Mais j’ai choisi de mettre cela sur le compte de sa maladie qui influe sur beaucoup de chose de sa vie. En tout cas, cela rendait certaines scènes plus de l’ordre de la romance que du fantastique et donc pas forcément ce que l’on était en droit d’attendre. Ceci dit, cela ne m’a pas dérangé et le fantastique est très bien desservi à la fin du roman qui m’a littéralement bouleversé et qui était très bien mené. J’attendais depuis le début d’en savoir plus et les révélations vampiresques m’ont beaucoup plu.
    Le côté romance qui est au coeur même de l’histoire m’a fait très peur car j’ai eu très peur de voir un triangle amoureux émerger et je suis contente de ce que Nine en a fait, car cela m’a beaucoup plu. Par contre, si j’ai trouvé que la romance était jolie et avançait doucement en premier lieu, les choses s’emballent très vite d’un coup et j’avoue que pour le coup, je n’ai ni aimé, ni trouvé cela très crédible. De même, les « je t’aime mais je peux pas être avec toi mais en fait je t’aime trop alors je reviens mais en fait non, je ne peux pas mais oh tant pis je reviens »… Raaaah ça me fait toujours autant grincé des dents même si j’avoue qu’ici j’ai trouvé cela touchant et que ça n’a pas tant que cela fait lever les yeux au ciel. Chapeau Nine !

    Les personnages sont très intéressants et les liens et dynamisme entre eux plus encore. J’ai beaucoup aimé Emma, son rapport à la maladie et ses liens avec Nathan ou encore son frère qui sont des personnages que j’aurais aimé voir plus, notamment son frère. Par contre, certaines de ses réactions ne me paraissaient pas toujours crédibles et ses émotions assez peu développés sur certains aspects. Pour autant, elle en demeure une héroïne touchante sur beaucoup d’aspect et qui aura su me plaire pour ses forces et ses faiblesses.
    Andrew m’insupportait véritablement dans la première version que j’avais entamé sur Wattpad mais honnêtement ici, il m’a beaucoup plus plu. Entre rires et agacement, il m’a fait passé par énormément d’émotions. Je l’ai trouvé mieux écrit, plus complet et complexe et surtout beaucoup plus attachant que le peu que j’en avais vu. On découvre un vampire mais aussi et surtout un homme qui sous des dehors de personne assumant ses actes est en fait hanté par un lourd passif.
    Tous les autres personnages sont intéressants. Matthew, Rebecca, Nathan… Je les ai aimé tous à leur manière, observant ce qu’ils deviennent au fur et à mesure du récit et surtout les liens entre eux. Mais je voulais aussi m’attarder sur une figure de « personnage » à sa manière : Becky. Soit le petit nom qu’Emma donne à sa maladie. J’ai beaucoup aimé son omniprésence et son impact sur la vie d’Emma. C’était très fort et très bien décrit à mon sens. Je salue vraiment le travail de Nine car elle a beau être là, la maladie n’est pas non plus une facilité en soit dans l’écriture et j’ai aimé aussi qu’elle soit la cause de tout pour Emma et ses choix. A mon sens, Becky est un personnage à part entière de ce roman.

    La plume

    Si je n’avais pas trop trop accroché avec la première version et le peu que j’en avais lu, je salue le travail fait sur cette nouvelle version. Plus aboutie, plus travaillée, la plume de Nine n’en est que plus belle et agréable. J’ai aimé ses références qui me parlaient énormément et j’ai aimé aussi y retrouver ce qui fait de Nine ce qu’elle est dans l’écriture. C’était plaisant et surtout une plume à la fois simple et belle. J’ai été touché et j’ai apprécié le dynamisme de la lecture.

    Et alors pour conclure ?

    Je dois avouer que j’ai passé un bon moment de lecteur. J’avais peur car beaucoup ont parlé des clichés mais pour moi, Nine a su les dépasser et offrir une belle romance avec des rebondissements et beaucoup de dynamisme. Elle a su me toucher et m’offrir un très bon premier tome en me laissant le coeur en miette et avec l’envie d’en savoir beaucoup plus dans un tome 2 que je vais surveiller de près !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je tiens tout d'abord à remercier encore une fois leslecteurs.com et Albin Michel Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

    Avant de le lire, j'étais un peu mitigée. J'avais très envie de le lire car j'avais lu le résumé et vu le teaser qu'avait fait l'auteur, il me donnait vachement envie et puis...
    Voir plus

    Je tiens tout d'abord à remercier encore une fois leslecteurs.com et Albin Michel Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

    Avant de le lire, j'étais un peu mitigée. J'avais très envie de le lire car j'avais lu le résumé et vu le teaser qu'avait fait l'auteur, il me donnait vachement envie et puis j'avais aussi lu de très bons avis dessus. Mais j'ai aussi vu des avis plutôt négatifs, voire même très négatifs qui disaient que ce livre était pas original, qu'il y avait des clichés et que c'était du déjà vu. J'avais donc un peu peur de pas aimer ce livre autant que je l'espérais. Mais, finalement, ce livre a plutôt bien marché avec moi, j'ai passé un très bon moment de lecture et je suis assez pressée de lire la suite qui sortira en 2018.

    Si vous ne le savez pas, Nine est aussi une youtubeuse ou plutôt une booktubeuse, et je la suis sur YouTube. Ça me donnait encore plus envie de découvrir son livre, qu'elle avait déjà publié sur Wattpad et qui avait conquis un grand nombre de personnes.

    Je vais maintenant rentrer plus en détail dans mon avis sur ce livre. Tout d'abord, d'un point de vue addictif, on est au top. J'ai trouvé ce livre très addictif aussi bien dans l'histoire et l'intrigue que dans la plume de Nine Gorman. J'ai lu ce livre super vite, je me rendais pas compte que je tournais les pages.

    Je dois avouer que certains aspects de l'histoire sont clichés ou déjà vu, c'est peut-être le point négatif de ce livre. On peut retrouver des références à Twilight avec les vampires, le fait de boire du sang, le fait de se faire transformer... Mais, en réalité, ces références et ce côté déjà vu ne m'ont pas plus dérangé que ça. Après, dans les chroniques que j'ai pu lire sur ce livre, beaucoup disaient qu'il y avait aussi des références à 50 nuances de Grey et à Vampire Dairies, mais ce sont des livres que je n'ai jamais lu et je n'ai pas non plus vu les films et la série ; je n'ai donc pas retrouvé ces références. Tout ça c'était pour le côté déjà vu, qui au final, personnellement, ne m'a pas dérangé plus que ça. Ensuite, il y a aussi certains clichés, notamment dans les personnages d'Emma et d'Andrew. En effet, elle est malade, faible, naïve et lui, il est sûr de lui, puissant, riche, beau... Après, cet aspect là ne m'a pas non plus vraiment dérangé, ça faisait partie de l'histoire et des choix faits par Nine. Pour finir sur ce sujet, je peux comprendre que certaines personnes n'aient pas aimé et que les clichés et le déjà vu n'aient pas plu.

    Pour en revenir aux personnages, j'ai bien aimé le personnage d'Emma, j'ai pas réussi à autant m'attacher qu'à d'autres personnages dans d'autres romans mais je l'ai trouvé tout de même touchante. J'ai un avis mitigé sur le personnage d'Andrew, je crois que j'arrive pas à savoir si j'ai aimé ce personnage ou pas, j'attends de voir dans le tome 2 si c'est pareil ou si mon avis évolue sur lui. Pour les autres personnages, je les ai bien aimé, ils apportent tous quelque chose à l'histoire et j'ai surtout aimé le personnage de Nathan qui est un personnage secondaire, mais j'ai aimé sa personnalité.

    Comme je l'ai dit plus haut, j'ai trouvé ce livre vraiment prenant dans l'histoire, j'avais envie de le continuer. La fin est encore plus prenante que le reste du livre, on a des révélations auxquelles je ne m'attendais pas et on a aussi vraiment une accélération du rythme de l'histoire et des actions. Après avoir lu cette fin, j'ai envie de lire la suite !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai rencontré Nine lors de l’interview que j’ai fait de Bernard Minier l’année dernière aux Quais du Polar. Je ne connaissais d’elle que certaines vidéos de sa chaîne vaguement survolée, je l’avoue. Lorsque j’ai vu son livre la curiosité m’a – merci merci – amené à le lire. Et bien j’ai...
    Voir plus

    J’ai rencontré Nine lors de l’interview que j’ai fait de Bernard Minier l’année dernière aux Quais du Polar. Je ne connaissais d’elle que certaines vidéos de sa chaîne vaguement survolée, je l’avoue. Lorsque j’ai vu son livre la curiosité m’a – merci merci – amené à le lire. Et bien j’ai vraiment apprécié. Je ne suis pas trop lecture « Jeunes Adultes » – dixit le vieux qui parle – et là pour le coup j’ai vraiment été transporté dans l’univers du roman. Quel plaisir d’enchaîner les pages ainsi pour avancer encore plus loin dans la vie d’Emma.

    Emma est donc une jeune femme venu s’installer à New York avec son frère. Objectif vivre pleinement sa vie… et fuir cette saleté de maladie qui grignote jour après jour sa part d’identité. « Becky » comme elle l’appelle a gâché son adolescence et la conduite à revoir ses objectifs d’études et de vie professionnelle.C’est donc dans la grande pomme qu’elle profite quotidiennement de ce que la maladie ne lui a pas encore pris. Un soir avec sa meilleure amie, elle sort, quoi de plus normal à NY, lors de la soirée elle assiste à …un meurtre, là encore NY. Mais ce qui suit va la laisser perplexe : hallucination, dû à la maladie, ou l’horreur d’imaginer qu’un monstre sanguinaire puisse vivre ici et pas seulement exister que dans des romans.

    Andrew est chef d’entreprise charmeur et charmant qui ne laisse pas Emma indifférent et entre eux deux va s’instaurer un jeu « je t’aime moi non plus » fusionnel. Si vous raccrochez le jeune frère tout aussi attaché à Emma je vous laisse imaginer l’ambiance.

    Cette rencontre est la point de départ d’un fabuleux récit où les espoirs et les sentiments entre en collision. Pour pouvoir vivre une vie comme chaque jeune fille jusqu’où Emma se risquera t elle d’aller? Proposer un deal déshumanisant ? Vivre un amour interdit ? Et bien vous le saurez en lisant ce roman !

    J’ai vraiment apprécié la lecture que ce soit dans la construction de l’histoire, dans la perspicacité des personnages, dans le style et le fait que Nine ne nous offre pas une énième version d’un Twilight remixé sauce glamour. Nous j’ai plus tendance à me rapprocher d' »Entretien avec un vampire ». L’aspect psychologique est vraiment bien amené et captive rapidement le lecteur. La relation d’Emma et Andrew est haletante – c’est le moins que l’on puisse écrire – elle soulève la capacité d’hypnose que certains peuvent avoir sur leur prochain. Les questionnements d’Emma sur ce qui est bien ou moins bien tiennent en suspens le lecteur. Et je peux vous dire que j’attends le tome 2 impatiemment

    Le style

    Frais et dynamique. Honnêtement j’ai vraiment accroché de suite au style. Emma arrive dans un univers pourtant bien pourvu à marquer le lecteur par son style, en nous préservant du côté déjà vu déjà lu. Une écriture simple mais efficace.

    Un très bon roman qui a su m’emmener dans l’univers d’Emma pour mon plus grand plaisir et dont je conseille la lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Emma, une jeune femme de 21 ans est atteinte d'une maladie neurodégénérative. La maladie prend de plus en plus de place dans sa vie et elle commence à s'accentuer. Emma perd peu à peu ses facultés. Voulant fuir sa vie d'avant, elle décide de partir s'installer à New-York avec son frère Jonathan....
    Voir plus

    Emma, une jeune femme de 21 ans est atteinte d'une maladie neurodégénérative. La maladie prend de plus en plus de place dans sa vie et elle commence à s'accentuer. Emma perd peu à peu ses facultés. Voulant fuir sa vie d'avant, elle décide de partir s'installer à New-York avec son frère Jonathan. J'ai aimé leur complicité et leur lien. Jonathan veut protéger sa sœur et ne supporte pas de la voir souffrir. Nine Gorman a très bien retranscrit cette souffrance qui a des deux côtés. Emma souffre de faire du mal à son frère tandis que lui souffre de voir la maladie l'emporter. Certains moments étaient forts en émotions et tout l'amour qui a entre les deux est beau.

    L'héroïne va trouver un poste d'assistante dans une entreprise prestigieuse, Anderson Corporation. Elle va travailler au côté d'un grand PDG ténébreux et qui ne la laisse pas indifférente malgré la dangerosité qui émane de lui. Andrew est féroce, cassant, froid et distant. Il n'a pas de pitié. Un jeu dangereux commence entre ces deux personnages. Son côté mystérieux ne m'a pas attiré au premier abord, au contraire, il m'a révulsé. Dans les premiers chapitres de ma lecture, Andrew m'a laissé de marbre. Petit à petit, quelques bribes de son histoire se dévoile et comme Emma j'étais curieuse de savoir ce qu'il cachait. Et on est très loin d'avoir toutes les réponses. Notre puzzle est encore pleins de trous, le tome 2 viendra sûrement répondre aux questions que je me pose. Ce sont les derniers chapitres qui ont été décisifs pour ce personnage. Je me suis véritablement attachée à lui, à la fin... Au moment où Nine décide de nous laisser avec une fin affreuse. Un gros cliffangher ! J'ai vraiment envie de lire la suite. J'ai hâte de retrouver cet Andrew, d'apprendre un peu plus à le connaître et de découvrir ce qu'il cache au fond de lui.

    Donc dans la majorité du livre mon cœur a penché pour Matthew, le frère d'Andrew, lui aussi attiré et attaché à Emma. Peut-être parce qu'en ce moment j'ai envie de gentil garçon et non plus de bad boy. Matthew est l'extrême opposé de son frère. Je préférais sa douceur, sa gentillesse et sa générosité. D'ailleurs un autre personnage masculin a totalement ravi mon cœur, c'est Nathan. Je ne le vois pas comme le petit ami d'Emma mais j'ai adoré leur lien et la complicité qui unit ces deux personnages. Nathan, c'est l'ami doudou qu'on chérit, qui est là au bon moment, qui nous comprend sans prononcer un mot et qui sait nous faire rire. C'est le meilleur ami parfait ! Comme je le disais précédemment, la balance entre Mathew et Andrew s'est équilibré. A voir de quel côté elle penchera dans le prochain opus.

    Nine Gorman a une écriture fluide, ce qui fait que ne nous laissons très facilement emporté dans son récit. D'ailleurs, il est addictif. Même si certains événements sont prévisibles, bien qu'elle est réussi à me surprendre et cela est une bonne chose, on est poussé par la curiosité et on a envie de savoir où va nous mener l'histoire. Toutefois, ce qui est dommage c'est que la première partie du récit contient beaucoup de clichés et manque d'originalité. Le même schéma est souvent utilisé pour ce genre. Beaucoup de similitudes avec l'histoire de The Vampire Diaries et de Fifty Shades m'ont donné l'impression de lire une fanfiction. Alors est-ce que c'était fait exprès de la part de l'auteure ? Je me pose la question... Si vous avez la réponse, n'hésitez pas à me la dire. Mais, cet avis est contrebalancé par sa revisite du mythe des vampires et par le côté addictif du récit. J'ai trouvé ces premières informations très intéressantes et j'espère qu'il sera bien exploité par la suite, car j'ai très envie d'en apprendre plus.

    En conclusion, Le Pacte d'Emma a été une bonne découverte. J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie d'Emma et des autres personnages. Malgré les clichés, Nine Gorman a su me surprendre et je suis très curieuse d'en apprendre plus sur la revisite de ce mythe. L'auteure peut nous surprendre davantage dans le prochain tome. Son univers est plein de potentiel et la lecture n'en devient que plus addictive. Entre les questions qui restent sans réponses et ce cliffangher, Nine Gorman joue avec son lecteur et nous brise le cœur. Vivement Le Serment d'Andrew !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions