Nine Gorman

Nine Gorman

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (10)

  • Couverture du livre « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman aux éditions Albin Michel

    Bib HLM sur Le pacte d'Emma de Nine Gorman

    J'ai commencé ce roman en pensant que c'était ma BA jeunesse... et pas du tout ! J'ai trouvé le récit très addictif, on avance dans l'histoire avec l'envie d'en savoir toujours plus, l'envie de savoir comment l’héroïne va surmonter ses épreuves, comment son binôme psychique va évoluer et surtout...
    Voir plus

    J'ai commencé ce roman en pensant que c'était ma BA jeunesse... et pas du tout ! J'ai trouvé le récit très addictif, on avance dans l'histoire avec l'envie d'en savoir toujours plus, l'envie de savoir comment l’héroïne va surmonter ses épreuves, comment son binôme psychique va évoluer et surtout l'envie de répondre à toutes les questions qui s'amoncellent de page en page. Cela dit, c'est une romance tout ce qu'il y a de plus classique, avec le scénario qui me rend folle de rage, à savoir le triangle (disons plutôt carré) amoureux. Heureusement, le style est dynamique, pêchu, plein de rythme et un peu sarcastique !

    Il y a un gros MAIS, ma morale, mon sens critique et ma conscience s'en mêle et je dois dire que je trouve inconcevable l'impunité qu'il y a autour des agissements d'un des personnages.
    Je n'oublie pas qu'il s'agit d'un premier tome, que la situation ne fait que s'installer, que tout peut encore être renversé, que la personnalité de certains personnages sera peut-être étoffée... en attendant la sortie du tome 2, je réserve donc mon avis.

  • Couverture du livre « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman aux éditions Albin Michel

    Caroline Correia sur Le pacte d'Emma de Nine Gorman

    Comme toujours, j’ai du mal avec les bouquins dont on vante les milliers/millions de lecteurs sur Wattpad. Mais voir que l’auteure est une blogueuse/youtubeuse m’a rassuré. OU PAS !

    Je m’autorise un mini-spoiler parce que j’en ai besoin pour la chronique : Andrew est un vampire ! Mais pas...
    Voir plus

    Comme toujours, j’ai du mal avec les bouquins dont on vante les milliers/millions de lecteurs sur Wattpad. Mais voir que l’auteure est une blogueuse/youtubeuse m’a rassuré. OU PAS !

    Je m’autorise un mini-spoiler parce que j’en ai besoin pour la chronique : Andrew est un vampire ! Mais pas n’importe quel vampire, il est beau, ténébreux, hermétique aux émotions et petit bonus : il est riche ! Et là, les alertes aux clichés ont toutes sonnées dans ma tête. Malheureusement la fête des clichés ne s’arrête pas là et le triangle amoureux débarque comme un invité imprévu. Aïe, ça commence mal. Pour autant, je ne me suis pas dégonflée et j’ai tout lu comme une grande.

    J’avais vu que le bouquin est classé en romance fantastique, du coup, en tant qu’amatrice de fantastique, je m’attendais à un univers fantastique poussé, travaillé. Mais rien de tout ça en vue, on reste bloqué au même constat que celui du début : Andrew est un vampire, un buveur de sang, affublé de quelques pouvoirs pratiques comme n’importe quel vampire dans les autres bouquins. J’ai été tellement gênée par l’absence de curiosité de la part d’Emma, oui elle est préoccupée par sa maladie mais ALLO ! Elle découvre l’existence des vampires et ne cherche pas à en savoir plus ! Elle passe de la peur du vampire à l’indifférence de son statut…

    Du coup, peut-on parler d’une réinvention du mythe du vampire ? Oui et non. C’est vrai qu’Andrew est un vampire ultra-moderne, mais… où est la nouveauté ? Andrew est seulement un vampire lambda sans rien d’intéressant en plus !

    Par contre, j’ai été très intéressée par la maladie d’Emma, tellement que je n’avais même pas capté que c’est une maladie qui n’existe pas ! Enfin si, mais pas sous le même nom, la vraie s’appelle Huntington (Pourquoi ne pas avoir utilisé ce nom?) et s’avère aussi triste et terrible qu’elle l’est dans le livre. J’ai éprouvé beaucoup de pitié pour Emma et c’est sûrement l’une des seules émotions que ce bouquin a réussi à me faire ressentir.

    Tout comme Andrew, je suis restée totalement hermétique à ce que Nine Gorman a cherché à nous faire ressentir. Notamment la romance qui m’est quand même restée en travers de la gorge et qui pour une fois ne m’a pas du tout donné envie de me retrouver dans la peau d’Emma. Emma ferait quasiment tout pour devenir un vampire et donc guérir de sa maladie, et ça j’ai eu du mal, surtout quand elle hésite à coucher avec Andrew pour obtenir sa transformation.

    En bref, j’ai trouvé le livre bien écrit. Mais le livre est moyen comparé à toute les louanges écrites en ce moment, j’en attendais plus d’originalité.

  • Couverture du livre « Le pacte d'Emma » de Nine Gorman aux éditions Albin Michel

    Shazia Rossanaly sur Le pacte d'Emma de Nine Gorman

    Je ne connaissais pas Nine au départ. Je l’ai découverte sur une vidéo youtube de Bulledop pas longtemps avant la sortie de son livre. Déjà, tout le monde en parlait, j’étais donc intriguée par ce livre écrit par une booktubeuse reconnue.
    Avant de commencer le livre, je ne savais absolument pas...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas Nine au départ. Je l’ai découverte sur une vidéo youtube de Bulledop pas longtemps avant la sortie de son livre. Déjà, tout le monde en parlait, j’étais donc intriguée par ce livre écrit par une booktubeuse reconnue.
    Avant de commencer le livre, je ne savais absolument pas de quoi ça allait parler. Et j’avoue avoir été (agréablement?) surprise en comprenant que ce bouquin parlait de vampire. Parce qu’il est vrai que ni le résumé, ni la couverture (ni même le titre) n’a suggéré cela.
    D’ailleurs, j’ai trouvé cette couverture très jolie, avec ce travail de double exposition. On comprend tout de suite qu’il s’agit d’une fille qui vit à New York. (Bravo à Albin Michel, j’adore)
    Le synopsis est un peu cliché, mais j’avoue les aimer parfois. Cela ne m’a donc pas vraiment gêné dans ce roman.
    Au début, j’ai eu peur parce que ça m’a légèrement fait penser à « The Vampire Diaries », dû à la petite similarité qu’ont Andrew et Matthew avec les frères Salvatore. Mais au fil de ma lecture, je me suis rendue compte qu’ils étaient assez différents de ces derniers. J’ai également vu une petite ressemblance avec « 50 Nuances de Grey », mais juste au début.
    Je n’ai pas spécialement aimé Emma. Malgré l’empathie que j’éprouve face à sa maladie, elle a parfois eu le don de m’agacer, par ses décisions et sa façon d’être avec les gens. Surement parce que je n’aurait probablement pas les choses de la même façon qu’elle…
    En commençant le roman, je pensais qu’Andrew allait faire battre mon coeur, mais il ne m’a pas charmé plus que ça. Emma, je te le laisse avec plaisir (et Matthew aussi). Parce que oui, il y a un petit triangle amoureux, mais qui ne dure pas. Et puis, on devine assez vite qui elle choisi, y a pas photo.
    Le seul personnage que j’ai vraiment apprécié est Nathan, qui est un personnage secondaire. Il est tout simplement génial, un ami en OR qui est toujours présent en cas de problème! Il est gentil, adorable et a toujours le mot pour rire. (Je peux le garder pour moi?)
    La suite de l’histoire est plutôt bien, mais dans les 100 (?) dernière pages, Nine nous fait vivre un raz de marée d’émotions. J’ai assez aimé le fait que la maladie d’Emma ai un nom (maladie qui a été inventé par l’auteur, je tiens à préciser). Même si je ne l’aime pas du tout cette Becky!
    La fin… je ne l’ai pas vraiment vu venir. Enfin, si, mais seulement quelques pages avant. Cependant, ça ne m’a pas étonné plus que ça. Je m’attendais à quelque chose de plus ouf…
    L’écriture est fluide et l’histoire est assez addictive. C’était une lecture simple et sympathique. Ça fait du bien, parfois, et j’en avais absolument besoin en ce moment.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com