Le livre des Baltimore

Couverture du livre « Le livre des Baltimore » de Joel Dicker aux éditions Fallois
  • Date de parution :
  • Editeur : Fallois
  • EAN : 9782877069731
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à... Voir plus

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d'une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c'est l'histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu'en février 2012, il quitte l'hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s'atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées.
Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(50)

  • C’est avec un réel plaisir que nous retrouvons Marcus Goldman, écrivain à succès, que nous avions rencontré lors du précédent roman de Joël Dicker, "La vérité sur l’Affaire Harry Quebert".

    Cette fois-ci le récit se concentre exclusivement sur Marcus et sa vie familiale.
    Il y les...
    Voir plus

    C’est avec un réel plaisir que nous retrouvons Marcus Goldman, écrivain à succès, que nous avions rencontré lors du précédent roman de Joël Dicker, "La vérité sur l’Affaire Harry Quebert".

    Cette fois-ci le récit se concentre exclusivement sur Marcus et sa vie familiale.
    Il y les Goldman-de-Baltimore, famille prospère, habitant une luxueuse demeure dans une riche banlieue de Baltimore et les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus, famille plus modeste de la classe moyenne habitant une petite maison à Montclair.
    Marcus vouera une grande admiration pour les Godman-de-Baltimore et leur rythme de vie. Mais au fil du temps, la famille des Baltimore perd de sa superbe jusqu’à ce fameux jour… Le jour du Drame. Qu’est-il vraiment arrivé à la famille des Goldman-de-Baltimore ?

    C’est dans un genre différent que nous emmène cette fois-ci Joël Dicker, le thriller psychologique. Bien que certains procédés utilisés, qui commencent à caractériser l’écriture de l’auteur, comme les flash back et une belle maîtrise du suspens, soient au rendez-vous, nous menons une enquête bien différente de celle que nous avons pu lire dans "La vérité sur l’Affaire Harry Quebert".
    Marcus Goldman, personnage sympathique mais encore assez superficiel jusqu’alors, se révèle dans ce livre. Marcus prend de l’épaisseur. Nous y découvrons son histoire de famille, son enfance, son adolescence et sa vie d’adulte « après Quebert ». En effet, bien que l’Affaire Quebert ne soit pas évoquée ici, nous pouvons créer une passerelle avec le roman précédent (grâce aux dates) et reconstituer le puzzle dans son intégralité.

    Ce roman sur une famille, ses secrets, ses non-dits, sur l’amour qu’elle se porte mais aussi sur ses désaccords et parfois sa jalousie met en lumière ce lien indéfectible, à la vie, à la mort, qui lie tous ces personnages.
    Le thème du souvenir tient une place de choix. Ces souvenirs d’enfant ne seraient-ils pas trop erronés ? Les sentiments et les sensations de l’enfance à caractère paradisiaque n’ont-ils pas masqués certains aspects du réel ? Alors, comment se souvenir, comment bien se souvenir ? Et surtout, cela est-il possible ?

    Avec une écriture fluide et un récit bien mené, Joël Dicker nous livre un écrit plus mature que le précédent. Il nous tient en haleine avec ce Drame mêlé à une réflexion sur le cocon et la cellule familiale.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voilà, la dernière page est tournée, le livre se referme. Avec lui une certaine tristesse, celle de quitter les Baltimore. Comment les oublier, vivre sans eux après ce récit si puissant, si beau, si bien écrit.

    Les pages défilent mais c’est une histoire que l’on nous raconte. Quelqu’un est...
    Voir plus

    Voilà, la dernière page est tournée, le livre se referme. Avec lui une certaine tristesse, celle de quitter les Baltimore. Comment les oublier, vivre sans eux après ce récit si puissant, si beau, si bien écrit.

    Les pages défilent mais c’est une histoire que l’on nous raconte. Quelqu’un est là, c’est Marcus, c’est lui qui nous parle, qui nous emmène dans ses souvenirs.

    Et c’est là toute la beauté de ce roman. Le lecteur n’est plus lecteur, il est invité à écouter un récit, une histoire de famille. Une famille dont il fait un peu partie, qui est un peu la sienne puisqu’il y partage son intimité, un morceau de vie…

    J’avais beaucoup aimé l’Affaire Harry Québert mais là j’ai été subjuguée. Un livre qui n’en est pas un, juste une histoire, des vies… Formidable et inoubliable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Joël Dicker ou l'art de faire durer le suspens... définitivement, je suis fan !!

    On retrouve ici Marcus Goldman, le célèbre écrivain déjà narrateur dans le roman "la vérité sur l'affaire Harry Québert" ; ici, il nous parle de sa famille sur 3 générations : ses grands-parents, ses parents et...
    Voir plus

    Joël Dicker ou l'art de faire durer le suspens... définitivement, je suis fan !!

    On retrouve ici Marcus Goldman, le célèbre écrivain déjà narrateur dans le roman "la vérité sur l'affaire Harry Québert" ; ici, il nous parle de sa famille sur 3 générations : ses grands-parents, ses parents et ses oncle et tante, et sa génération à lui, englobant ses cousins.
    Il y a d'un côté les Goldman-de-Montclair, la famille de Marcus : vie simple, sans prétention, sans manque non plus. Puis il y a les Goldman-de-Baltimore : l'oncle, la tante et les 2 cousins de Marcus (enfin...quand je dis "deux cousins"... bref, il faut lire le roman ;-) ) : vie fastueuse, villa, résidence secondaire, résidence tertiaire etc etc... le modèle de Marcus.
    Avec ses cousins, le trio formaient le "Gang des Goldman" (enfin, un jour y'a quand même une fille qui s'en est mêlée...). Et puis, il y a eu le Drame... quel drame ? Je me suis dit : "bon, pour avoir déjà lu un Dicker, il va faire trainer le suspens, mais en milieu de livre il va dévoiler ce Drame pour ensuite bâtir là-dessus"... Je connaissais bien mal l'auteur... en réalité, les tenants et les aboutissants du Drame ne ressortent qu'à la fin, même si on ébauche quelques pistes au fur et à mesure de la lecture. Et c'est bien là le "génie" de l'auteur : il a su me faire languir pendant 500 pages avant dévoilement du Drame. Mais attention, ce ne sont pas 500 pages pour ne rien dire, bien au contraire! Au fur et à mesure du récit, on fait des découvertes sur des secrets de famille. Il y a énormément de détails sur les personnages, leur vie, leurs actions, leur relation entre eux, les sentiments de chacun... bref, on a le temps de s'attacher à chacun d'eux. Donc forcément, au moment où le Drame se dévoile (même, où LES drames arrivent), on est touché, on souffre avec les personnages. Alors bien sûr, c'est une fiction, il y a des passages trop gros pour être vrais, mais le récit est superbement ficelé.

    Concernant la narration, comme dans l'affaire HQ, on est à la fois dans le présent du narrateur (en 2012) et on fait des retours dans le passé : le passé des grands-parents, des parents, des cousins. Le récit couvre une période d'une cinquantaine d'années. Pas d'ordre chronologique, et pourtant on ne s'y perd pas. En tout cas moi, je ne me suis pas perdue, tout est parfaitement maîtrisé, agencé, chapeau à l'auteur.

    Le style d'écriture : impeccable. J'avais déjà adhéré à "la vérité blablabla", là c'est bon, je suis totalement fan : style très fluide, ça coule de source. Je ne suis pourtant pas fan des récits à la 1ère personne, mais là, c'est un vrai plaisir de lecture.

    Juste un point : Marcus parle de l'université dans laquelle il a fait ses études, dommage qu'il n'y ait pas juste une toute petite mention de son professeur Harry Québert... ;-)

    Bref, au même titre que d'autres auteurs, Dicker devient pour moi une "valeur sûre", c'est-à-dire que quoi qu'il se passe, je lirai ses romans ;-)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre a été un énorme coup de coeur pour moi. Je ne connaissais pas du tout cet auteur.
    Le Livre des Baltimore c'est une histoire de famille avec des secrets, un drame terrible qui survient. Joël Dicker nous tient en haleine tout au long du livre. Même quand il ne se passe pas grand chose,...
    Voir plus

    Ce livre a été un énorme coup de coeur pour moi. Je ne connaissais pas du tout cet auteur.
    Le Livre des Baltimore c'est une histoire de famille avec des secrets, un drame terrible qui survient. Joël Dicker nous tient en haleine tout au long du livre. Même quand il ne se passe pas grand chose, il écrit d'une telle façon qu'on a envie de connaître la suite, et vite ! Un livre que j'ai dévoré, et qui m'a beaucoup touché.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com