Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Joel Dicker

Joel Dicker

Joël Dicker, né à Genève le 16 juin 1985, est un écrivain suisse romand.

Passé par le cours Florent à Paris, Joël Dicker étudie le droit à Genève. Passionné d'écriture dès son plus jeune âge (il fonde la "Gazette des animaux" à 10 ans), il publie sa première nouvelle à 25 ans. Il reçoit le Prix ...

Voir plus

Joël Dicker, né à Genève le 16 juin 1985, est un écrivain suisse romand.

Passé par le cours Florent à Paris, Joël Dicker étudie le droit à Genève. Passionné d'écriture dès son plus jeune âge (il fonde la "Gazette des animaux" à 10 ans), il publie sa première nouvelle à 25 ans. Il reçoit le Prix des écrivains genevois en 2010 pour son premier roman, "Les Derniers jours de nos pères", qui relate l'histoire vraie d'une branche des services secrets britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 2012, il est récompensé par le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l'Académie française et le 25e Prix Goncourt des Lycéens, pour son deuxiéme roman, "La Vérité sur l'affaire Harry Québert".

Après l’immense succès de La Vérité sur l'affaire Harry Quebert , il vient de publier Le livre des Baltimore, aux éditions de Fallois.

 

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Joel Dicker (4)

Avis sur cet auteur (442)

  • add_box
    Couverture du livre « Un animal sauvage » de Joel Dicker aux éditions Rosie & Wolfe

    Aa67 sur Un animal sauvage de Joel Dicker

    Thriller facile, pour tout public, Dicker veut plaire, heureusement que la fin vaut la lecture.

    Joel Dicker a méticuleusement organisé son livre. Plan travaillé, avancée constante dans le cheminement de vie des différents personnages, choix des personnages savamment étudié pour convenir à un...
    Voir plus

    Thriller facile, pour tout public, Dicker veut plaire, heureusement que la fin vaut la lecture.

    Joel Dicker a méticuleusement organisé son livre. Plan travaillé, avancée constante dans le cheminement de vie des différents personnages, choix des personnages savamment étudié pour convenir à un large lectorat. Je suis consciente que cet énoncé de qualités peut paraître exagéré, mais il ne l’est pas. L’auteur a murement travaillé son roman, peut-être même davantage que pour ses précédentes enquêtes. Il s’est comme caréné de partout, aucune faute de goût, puisqu’ici les thèmes comme les personnages sont astiqués, lustrés. Dans tous les cas, ça a pris l’allure d’un récit très ouvragé. Pour moi, tellement bien orchestré, lissé qu’il en perd un peu de sa fraîcheur, voire de l’originalité que j’attendais de cet auteur qu’à une exception près, j’apprécie.

    Les personnages principaux vont se croiser alors que leurs niveaux sociaux sont très dissemblables ; il n’y a que leurs situations géographiques et familiales qui ont des points de convergence.
    Nous sommes en Suisse dans la petite commune de Cologny à côté de Genève au bord du lac Leman. L’essentiel de l’histoire se passe sur une semaine de temps en juillet 2022.
    Un des couples fait partie de la belle société genevoise. Il est composé de Sophie, 40 ans, avocate, de son mari Arpad, 40 ans lui aussi, banquier et de leurs deux enfants Isaak et Léa. Ils résident dans une splendide propriété et travaillent tous les deux à Genève.
    Le second couple, devenu leurs amis, se compose de Karine, vendeuse en magasin, de son mari Greg, fonctionnaire dans une brigade criminelle de la police locale et de leurs deux fils. Ils ont fait l’acquisition d’une petite maison mitoyenne dans un lotissement dénommé La Verrue. Ils travaillent également sur Genève.

    L’intrigue retrace les 7 minutes du braquage d’une bijouterie qui a lieu le 2 juillet 2022. Elle sera le fil conducteur tout le long des chapitres présentant l’environnement de ce fait et les vies des différents personnages.
    Une chose est certaine, on ne flippe pas en le lisant en soirée, on retrouve une écriture plus que correcte et nous retrouvons « un authentique Dicker », ce qui réjouit un grand nombre de lecteurs.
    La fin est correcte et rattrape l’attente.

  • add_box
    Couverture du livre « Le livre des Baltimore » de Joel Dicker aux éditions Fallois

    titine_bouquine sur Le livre des Baltimore de Joel Dicker

    "Le Livre des Baltimore" est une saga familiale qui suit l'histoire des Goldman, une famille juive américaine divisée en deux branches : les Goldman de Montclair, dans le New Jersey, et les Goldman de Baltimore, dans le Maryland.

    Le livre est écrit dans un style captivant et immersif, avec...
    Voir plus

    "Le Livre des Baltimore" est une saga familiale qui suit l'histoire des Goldman, une famille juive américaine divisée en deux branches : les Goldman de Montclair, dans le New Jersey, et les Goldman de Baltimore, dans le Maryland.

    Le livre est écrit dans un style captivant et immersif, avec une intrigue complexe qui se déroule sur plusieurs décennies. Les personnages sont bien développés et attachants, en particulier Marcus Goldman, le narrateur et protagoniste, qui cherche à comprendre les événements tragiques qui ont secoué sa famille.

    Le livre est parfois un peu long et dense, avec de nombreuses descriptions et digressions qui peuvent rendre la lecture fastidieuse et certains des rebondissements sont prévisibles. Cependant, l'intrigue complexe et les personnages attachants rendent la lecture captivante et immersive, et certaines des descriptions de Dicker sont magnifiques et évocatrices. De plus, le livre offre une réflexion intéressante sur la nature de la famille et de l'identité, ainsi que sur les conséquences des choix que nous faisons dans la vie.

    Dans l'ensemble, "Le Livre des Baltimore" est un livre intéressant.

    Si vous êtes fan de sagas familiales complexes et que vous êtes prêt à relever le défi d'une lecture dense et longue, vous pourriez apprécier ce livre.

  • add_box
    Couverture du livre « Un animal sauvage » de Joel Dicker aux éditions Rosie & Wolfe

    Frederique Villé sur Un animal sauvage de Joel Dicker

    un polar prenant, avec un final dont on ne s'y attendait pas du tout !
    pour une premiere lecture de cet auteur je suis emballée !

    un polar prenant, avec un final dont on ne s'y attendait pas du tout !
    pour une premiere lecture de cet auteur je suis emballée !

  • add_box
    Couverture du livre « Un animal sauvage » de Joel Dicker aux éditions Rosie & Wolfe

    Delphine de Du calme Lucette sur Un animal sauvage de Joel Dicker

    De Joël Dicker, je n’ai lu que peu de romans finalement. Après "Le Livre des Baltimore", me voilà partie à la découverte d’"Un Animal Sauvage". "La Vérité sur l’Affaire Harry Québert" attend sagement dans ma bibliothèque mais j’ai vu le film que j’avais d’ailleurs bien aimé.

    Dans ce nouveau...
    Voir plus

    De Joël Dicker, je n’ai lu que peu de romans finalement. Après "Le Livre des Baltimore", me voilà partie à la découverte d’"Un Animal Sauvage". "La Vérité sur l’Affaire Harry Québert" attend sagement dans ma bibliothèque mais j’ai vu le film que j’avais d’ailleurs bien aimé.

    Dans ce nouveau roman, il est encore question de classes sociales, de ceux – Sophie et Arpard – qui possèdent plus que ce que la majorité des personnes ne posséderont jamais , et de ceux – Karine et Greg – qui les envient depuis leur pavillon considéré comme ordinaire, embourbés dans un quotidien routinier et sans passion. Il y a d’un côté la famille de « Monsieur et Madame Toutlemonde » et de l’autre, celle, en apparence parfaite, d’un couple beau et riche. Mais les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu’il n’y paraît.

    Karine et Greg se mettent à fantasmer sur le couple et la famille que forment Sophie, Arpad et leurs deux enfants. Et notamment Greg qui ne cesse d’épier Sophie à travers les parois de verre de la maison, caché derrière un buisson à l’orée des bois qui l’entourent. Son comportement obsessionnel va rapidement devenir un problème aussi bien personnellement que professionnellement parlant.

    Dans le même temps, nous assistons au braquage d’une bijouterie à Genève, minute après minute, puis nous évoluons également dans le passé mystérieux d’Arpad à coups de flashbacks mais aussi dans celui de Sophie et du couple qu’ils forment depuis une dizaine d’années. Le passé et le présent s’intercalent et nous révèlent peu à peu une vérité dont on ne se serait pas doutés.

    Le roman est bien construit et rythmé, j’ai passé un bon moment de lecture à me demander comment tous les éléments de l’histoire étaient véritablement liés. L’écriture est fluide et parfois même un peu trop simple à mon goût, mais c’est un récit qui se lit bien et facilement et qui tient plutôt en haleine.

    En bref, c’est un roman divertissant que j’ai eu plaisir à lire. J’ai particulièrement apprécié la construction du récit et le dénouement qui apporte un twist final. J’aurai préféré une écriture un peu plus travaillée par moments, mais dans l’ensemble, je n’ai pas été gênée dans ma lecture. À découvrir !

    Sur mon blog : https://ducalmelucette.wordpress.com/2024/04/22/lecture-un-animal-sauvage-de-joel-dicker/

Récemment sur lecteurs.com