La disparition de Stephanie Mailer

Couverture du livre « La disparition de Stephanie Mailer » de Joel Dicker aux éditions Fallois
  • Date de parution :
  • Editeur : Fallois
  • EAN : 9791032102008
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l'État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu'une passante, témoin des meurtres.
L'enquête, confiée à la police d'État, est... Voir plus

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l'État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu'une passante, témoin des meurtres.
L'enquête, confiée à la police d'État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l'appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l'été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu'il s'est trompé de coupable à l'époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.

Qu'est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu'a-t-elle découvert?
Et surtout: que s'est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • On attendait Joël Dicker au tournant ....alors pourquoi ne pas le laisser aller en ligne droite ? Très bonne question .
    Oui J'ai aimé cet opus avec certes un peu moins d'enthousiasme que pour son premier mais j'ai dévoré sans complexe ces quelques 700 pages en 2 jours sans avoir l'impression de...
    Voir plus

    On attendait Joël Dicker au tournant ....alors pourquoi ne pas le laisser aller en ligne droite ? Très bonne question .
    Oui J'ai aimé cet opus avec certes un peu moins d'enthousiasme que pour son premier mais j'ai dévoré sans complexe ces quelques 700 pages en 2 jours sans avoir l'impression de m'ennuyer .Ce que J'ai particulièrement apprécié c'est de retrouver des personnages très charismatiques et drôles et j'avoue avoir ri de bon coeur à certaines scènes .N'empêche,on y sent l'enthousiasme et la truculence de certaines situations qui nous apporte un très beau moment de divertissement .
    On reproche au écrivain à succès leur style ? Mais enfin ....avec quoi d'autre voulez vous qu'ils écrivent ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On retrouve la patte de Joël DICKER qui nous emporte tout au long du livre. Une belle histoire mais attention on reconnaît vite les ficelles du rebondissement que Joel DICKER utilise de livre en livre

    On retrouve la patte de Joël DICKER qui nous emporte tout au long du livre. Une belle histoire mais attention on reconnaît vite les ficelles du rebondissement que Joel DICKER utilise de livre en livre

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • La question que je me pose est la suivante:
    - Est-ce qu'une imposture littéraire peut passer inaperçue auprès de milliers voire de plusieurs millions de lecteurs?
    Car même si j'ai lu sans déplaisir les deux premiers romans de Joël Dicker, je dois dire que tout de même certaines faiblesses et...
    Voir plus

    La question que je me pose est la suivante:
    - Est-ce qu'une imposture littéraire peut passer inaperçue auprès de milliers voire de plusieurs millions de lecteurs?
    Car même si j'ai lu sans déplaisir les deux premiers romans de Joël Dicker, je dois dire que tout de même certaines faiblesses et non des moindres m'avait interpellée: d'abord le style que je trouvais d'une grande platitude, mais aussi l'intrigue assez emberlificotée, les personnages finalement peu attachants, le contexte géographique peu consistant voire absent, tous éléments qui parasitaient mon jugement et m'empêchaient d'être complètement enthousiaste.
    Mais là, avec "La disparition de Stéphanie Mailer", je n'ai plus guère de doutes. J'avoue que j'ai d'abord cru à une parodie de polar, qui se voulait drôle et peut-être critique, ce qui m'a fait lire les premiers chapitres sans déplaisir mais très rapidement j'ai dû me rendre à l'évidence, Joël Dicker ne parodie pas un mauvais polar, il l'écrit et en plus il l'écrit mal! Et tous les défauts que j'avais plus ou moins attribués à l'un ou l'autre de ses deux premiers romans sont réunis dans celui-ci...
    - Style littéraire: zéro! pire, certains passages sont si mal écrits que c'est limite incorrect...(une lectrice a pensé qu'il y avait des erreurs de traduction, le problème c'est que Dicker est Suisse francophone, et pas américain! je doute qu'il soit traduit...)
    - Personnages: les policiers sont inconsistants et interchangeables, et les autres protagonistes sont tellement caricaturaux et ridicules tout en étant survolés d'un point de vue psychologique qu'on finit par s'y perdre et ne plus savoir qui est qui!
    - Posture narrative: le récit est fait d'aller-retours incessants entre 1994 et 2014 avec des personnages récurrents et d'autres qui apparaissent en 2014, dont l'histoire vient chevaucher l'intrigue policière de la première affaire de meurtre, et nous embrouille avec la seconde, à tel point qu'on peine à construire quelque chose de mémorisable, et de "résumable"!!
    - Cadre narratif: absent: aucune idée de comment est le lieu où se passe l'histoire.
    - Dialogues: omniprésents mais terriblement plats.
    Moi qui n'aime pas vraiment les polars, j'ai abordé cette lecture comme celle d'un roman mais ce bouquin me tombe des mains. Et comme j'ai décidé de ne pas m'imposer de déplaisir en matière de lecture, je ne vais pas m'imposer le pensum de finir celui-ci quitte à rater l'intérêt de ce roman dans son dernier tiers, que je n'ai pas lu...
    Réponse à ma question du début: Il en faut pour tous les goûts et je ne suis pas critique littéraire...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je ne résumerai pas ce n’est pas mon fort et que l’histoire a été résumée je pense déjà plusieurs fois (d’où l’utilité d’arriver bien après que le livre ait été lu). J’avais peur de lire ce roman suite aux critiques plutôt négatives alors que j’avais été passionnée par la vérité sur l’affaire...
    Voir plus

    Je ne résumerai pas ce n’est pas mon fort et que l’histoire a été résumée je pense déjà plusieurs fois (d’où l’utilité d’arriver bien après que le livre ait été lu). J’avais peur de lire ce roman suite aux critiques plutôt négatives alors que j’avais été passionnée par la vérité sur l’affaire Harry Quebert. Mais ca a été une bonne surprise. L’histoire est bien menée et la multiplicité des personnages ne m’a pas dérangé. Au contraire, j’ai trouvé qu’ils étaient bien décrits. J’ai aimé lire l’histoire de chacun. C’est vrai qu’il faut suivre avec tous les retours vers le passé, les flashback mais ils sont bien amenés. Je pensais avoir trouvé le meurtrier et je me suis dis “pour une fois je sais qui c’est” et ben non. Je n’aurai pas deviné. L’enquête se déroule doucement mais est bien construite. L’auteur nous guide agréablement vers une explication étonnante mais bien cousue.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai beaucoup aimé ce live de Joël Dicker. Un bon suspense, des flash back pertinents et maîtrisés. 634 pages qui passent très rapidement.
    Je suis entrée dans l'intrigue, dans la petite ville calme d'Orphea, lieu de tous les crimes et histoires de vie entrelacées. Les personnages sont décrits...
    Voir plus

    J'ai beaucoup aimé ce live de Joël Dicker. Un bon suspense, des flash back pertinents et maîtrisés. 634 pages qui passent très rapidement.
    Je suis entrée dans l'intrigue, dans la petite ville calme d'Orphea, lieu de tous les crimes et histoires de vie entrelacées. Les personnages sont décrits par petites touches, dans leur passé en 1994 et dans le présent en 2014. J'ai eu envie de lire la suite, à chaque fois que je m'arrêtais. Je n'ai pas deviné la fin, ce qui est pour moi un signe de bonne intrigue.
    Si vous voulez lire un bon policier, à vous d'ouvrir la première page

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'avais bien aimé la vérité sur l'affaire Harry Quebert. J'avais lu sans enthousiasme le livre des Baltimore Et je suis très déçue par ce dernier livre, la disparition de Stéphanie Mailer. Ce livre est long, bcp trop meme lorsqu'on na rien d'autre a faire que lire. L'intrigue aurait pu être...
    Voir plus

    J'avais bien aimé la vérité sur l'affaire Harry Quebert. J'avais lu sans enthousiasme le livre des Baltimore Et je suis très déçue par ce dernier livre, la disparition de Stéphanie Mailer. Ce livre est long, bcp trop meme lorsqu'on na rien d'autre a faire que lire. L'intrigue aurait pu être développée de façon intéressante mais la multitude des personnages et leurs histoires invraissemblables déviennnent vite ennuyeux. Pas sûr que je relise un livre de cet auteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’avais beaucoup apprécié La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert et, dans une moindre mesure, Le Livre des Baltimore. C’est donc avec confiance et envie que je suis parti à l’assaut du nouvel opus de Joël Dicker. J’ai apprécié d’être mené en bateau du début jusqu’à la fin, en m’agaçant un peu, au...
    Voir plus

    J’avais beaucoup apprécié La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert et, dans une moindre mesure, Le Livre des Baltimore. C’est donc avec confiance et envie que je suis parti à l’assaut du nouvel opus de Joël Dicker. J’ai apprécié d’être mené en bateau du début jusqu’à la fin, en m’agaçant un peu, au passage, de ces gens qui vont toujours dans le même restaurant, celui « qu’ils adoraient » ou en m’étonnant qu’un individu totalement sous l’emprise de sa jeune maîtresse s’en délivre aussi facilement, mais les pages tournaient à la recherche de la vérité très parcimonieusement dévoilée.
    En revanche, je n’ai pas aimé la solution invraisemblable de l’énigme. N’est pas Patricia Highsmith qui veut !
    Lecture terminée, les invraisemblances beaucoup trop nombreuses me dérangent, je n’ai pas trouvé de citations notables pour donner envie de lire ce livre et la plupart des personnages ne sont pas crédibles. Le style est clairement maltraité ; j’imagine que l’intrigue plus qu’alambiquée a concentré tous les efforts de l’auteur.
    Ca se lit, ça se lit facilement, agréablement, mais…je ne dirai pas comme Tracy l’épouse de Steven (vous savez, celui qui était sous l’emprise de…) « C’est le meilleur roman policier que j’ai lu depuis longtemps ».Ca ne vaut, dans mon échelle de valeur personnelle, que trois étoiles et j’accueillerai le prochain Joël Dicker avec plus de prudence que de confiance, plus de réserve que d’envie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On retrouve dans ce roman les caractéristiques du premier roman de Joël Dicker, la vie dans une petite ville américaine qui se trouve bouleversée par un meurtre. Le point commun s'arrête là. Si j'avais des bémols sur la version papier (aucune sur la version audio) de La vérité sur l'affaire...
    Voir plus

    On retrouve dans ce roman les caractéristiques du premier roman de Joël Dicker, la vie dans une petite ville américaine qui se trouve bouleversée par un meurtre. Le point commun s'arrête là. Si j'avais des bémols sur la version papier (aucune sur la version audio) de La vérité sur l'affaire Harry Québert, là, ce ne sont pas des bémols que j'ai, c'est tout simplement que j'ai été submergée par l'ennui. J'ai aimé le début, puis il m'a semblé que l'ensemble tournait vite en rond, sans compter que l'auteur me semblait parfois régler ses comptes avec la critique littéraire. En soi, ça ne me pose pas problème, sauf qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère. Quand il a fallu charger le deuxième CD sur mon ipod, j'ai manqué de courage et j'ai laissé là la fine équipe d'enquêteurs, sans apprendre l'identité du meurtrier. Ce qui est embêtant, c'est que j'avais déjà abandonné le roman précédent de Joël Dicker. Il faut tout de même savoir que j'ai naturellement de la bienveillance pour cet auteur, qui a enthousiasmé mes élèves participant au Prix Goncourt des lycéens quand il l'a obtenu. Je ne sais pas si notre participation à ce jury aurait eu la même saveur sans lui. Mais là, j'aimerais bien qu'il passe à autre chose, peut-être a-t'il besoin d'explorer d'autre lieux et d'autre thèmes.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai été très déçue par ce nouveau roman de Joël Dicker, j'ai trouvé l'intrigue très tirée par les cheveux, il y a trop de personnages et l'histoire de la pièce de théâtre m'a un peu laissée perplexe...
    Dommage La vérité sur l'affaire Harry Québert et Le livre des Baltimore ont été de...
    Voir plus

    J'ai été très déçue par ce nouveau roman de Joël Dicker, j'ai trouvé l'intrigue très tirée par les cheveux, il y a trop de personnages et l'histoire de la pièce de théâtre m'a un peu laissée perplexe...
    Dommage La vérité sur l'affaire Harry Québert et Le livre des Baltimore ont été de véritables coups de cœur !!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • d' après le thème il me plait beaucoup d' ailleurs je l 'ai acheter a ma librairie , j 'ai déjà lu un livre de cet auteur et il ma beaucoup plus alors je retente pour voir et découvrir un autre sujet qui doit être encore passionnant a lire super

    d' après le thème il me plait beaucoup d' ailleurs je l 'ai acheter a ma librairie , j 'ai déjà lu un livre de cet auteur et il ma beaucoup plus alors je retente pour voir et découvrir un autre sujet qui doit être encore passionnant a lire super

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions