Le dernier chant d'Orphée

Couverture du livre « Le dernier chant d'Orphée » de Robert Silverberg aux éditions Actusf
  • Date de parution :
  • Editeur : Actusf
  • EAN : 9782917689400
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Parce qu'il était le fi ls de Calliope, la muse de la poésie, le prince Orphée de Thrace, reçut le don de l'éloquence et de la musique. Béni d'Apollon, il pouvait par son chant charmer les animaux et les arbres. Il navigua aux côtés de Jason et de ses argonautes et parvint à séduire les sirènes... Voir plus

Parce qu'il était le fi ls de Calliope, la muse de la poésie, le prince Orphée de Thrace, reçut le don de l'éloquence et de la musique. Béni d'Apollon, il pouvait par son chant charmer les animaux et les arbres. Il navigua aux côtés de Jason et de ses argonautes et parvint à séduire les sirènes elles-mêmes. Il visita de nombreux pays et gagna l'amour d'Eurydice, une dryade. Mais au jour de ses noces, cette dernière mourut, mordue par un serpent. Fou de douleur, Orphée osa se présenter à la porte des Enfers, armé de sa seule lyre, afi n de réclamer à Hadès l'âme de sa bien-aimée. Il arracha l'intersession de Perséphone auprès du maître des Enfers afi n qu'il lui laisse ramener l'amour de sa vie parmi les vivants. Telle fût la vie d'Orphée, le plus grand poète que la Terre porta jamais.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Robert Silverberg a été, pendant très longtemps (en compagnie de Theodore Sturgeon), mon auteur de SF favori. Parmi les romans qui m’ont le plus marqué : « L’Oreille Interne », « Le Livre des Crânes » ou « Le Château de Lord Valentin ». Un bon mélange d’introspection, de voyages et de quête...
    Voir plus

    Robert Silverberg a été, pendant très longtemps (en compagnie de Theodore Sturgeon), mon auteur de SF favori. Parmi les romans qui m’ont le plus marqué : « L’Oreille Interne », « Le Livre des Crânes » ou « Le Château de Lord Valentin ». Un bon mélange d’introspection, de voyages et de quête spirituelle. Je l’avais abandonné au creux des années 90, trouvant que le contenu de ses œuvres mincissait à mesure que ces romans prenaient du volume ! Celui-ci étant de petite taille, je me suis laissé tenter. Le résultat est plutôt mitigé, la légende d’Orphée racontée au plus près par le héros lui-même. Bonne idée, mais ou sont passés la dimension épique, la quête, les sentiments ? Orphée n’est plus que l’ombre de lui-même (à l’image de l’auteur ?), ses aventures paraissent lointaines et peu incarnées, la vieillesse est un naufrage dit-on... Espérons que Silverberg y échappe.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com