Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Robert Silverberg

Robert Silverberg
Robert Silverberg est l'un des maîtres contemporains de la science-fiction. Dans la collection « Ailleurs et Demain », il a notamment fait paraître Les Monades urbaines, L'Homme stochastique, Shadrak dans la fournaise, L'Étoile des Gitans, À la fin de l'hiver, Les Royaumes du mur, Ciel brûlant de... Voir plus
Robert Silverberg est l'un des maîtres contemporains de la science-fiction. Dans la collection « Ailleurs et Demain », il a notamment fait paraître Les Monades urbaines, L'Homme stochastique, Shadrak dans la fournaise, L'Étoile des Gitans, À la fin de l'hiver, Les Royaumes du mur, Ciel brûlant de minuit et, à la suite du Château de Lord Valentin, les sept romans du cycle de Majipoor dont Le Roi des rêves, paru en avril 2002, est le dernier. Robert Silverberg a reçu en 2004 pour l'ensemble de son ?uvre le titre de Grand Maître de la science-fiction, la plus haute distinction honorifique du domaine, décerné par l'Association des auteurs américains de science-fiction

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Majipoor ; le château de Lord Valentin » de Robert Silverberg aux éditions J'ai Lu

    Azivance49 sur Le cycle de Majipoor ; le château de Lord Valentin de Robert Silverberg

    Valentin s'éveille à proximité d'une route, vagabond amnésique à la bourse néanmoins bien remplie. Il rencontre un jeune garçon qui va vendre du bétail en ville et l'accompagne. En chemin, il découvre peu à peu par la conversation le monde fabuleux de Majipoor, une planète géante, peuplée par...
    Voir plus

    Valentin s'éveille à proximité d'une route, vagabond amnésique à la bourse néanmoins bien remplie. Il rencontre un jeune garçon qui va vendre du bétail en ville et l'accompagne. En chemin, il découvre peu à peu par la conversation le monde fabuleux de Majipoor, une planète géante, peuplée par plusieurs espèces intelligentes dont les métamorphes qui en sont originaires, ainsi que les humains, les skandars, les vroons et bien d'autres arrivés en colonisateurs dans leurs vaisseaux spatiaux des milleirs d'années plus tôt. Un homme, le Coronal, règne sur ce monde immense depuis le Mont Château, et il se déplace en ce moment dans la région. Valentin rejoint une troupe de jongleurs qui devra participer aux jeux donnés en son honneur. Il se montre doué et progresse rapidement dans la maitise de son art. Mais lorsqu'il participe au spectacle, son regard croise celui du coronal et il ressent qu'un lien le lie, lui le pauvre vagabond, au maître tout puissant de ce monde gigantesque. Les nuits suivantes, des rêves étranges le visitent, des rêves de pouvoir. Qui est vraiment Valentin? Quelles est sa place dans les jeux que se livrent les puissances de Majipoor: le Coronal, le Pontife, la Dame de l'Ile et le terrible Roi des Rêves?

    Je considère ce roman comme un des plus aboutis de Silverberg. Je n'hésite pas à le placer au même niveau que Dune de Franck Herbert ou Fondation d'Asimov.Je l'estime remarquable tant au niveau des personnages principaux et secondaires qu'en ce qui concerne l'intrigue ou les décors époustouflants.Ce roman prend parfois les allures d'une chanson de geste ou d'une fable sur le pouvoir et l'identité et constitue aussi un récit initiatique.

  • add_box
    Couverture du livre « Roma aeterna » de Robert Silverberg aux éditions Lgf

    CHRISTOPHE ZWICK sur Roma aeterna de Robert Silverberg

    Uchronie magistrale décrivant de façon très réaliste l'évolution du monde si Rome avait continué de dominer le monde.

    Uchronie magistrale décrivant de façon très réaliste l'évolution du monde si Rome avait continué de dominer le monde.

  • add_box
    Couverture du livre « Le dernier chant d'Orphée » de Robert Silverberg aux éditions Actusf

    Mathilde Guillaume sur Le dernier chant d'Orphée de Robert Silverberg

    Un récit court bien écrit et plaisant qui reprend le mythe d’Orphée. Manquant un brin d’originalité à mon goût pour une réécriture, ce livre nous fait voyager et (re)explorer les récits mythologiques qui ont bercé notre civilisation. Mention spéciale pour Zariel l’illustrateur de la couverture,...
    Voir plus

    Un récit court bien écrit et plaisant qui reprend le mythe d’Orphée. Manquant un brin d’originalité à mon goût pour une réécriture, ce livre nous fait voyager et (re)explorer les récits mythologiques qui ont bercé notre civilisation. Mention spéciale pour Zariel l’illustrateur de la couverture, dont je découvre ici le magnifique travail !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2019/05/26/le-dernier-chant-dorphee/

  • add_box
    Couverture du livre « Le cycle de Majipoor T.1 ; le château de Lord Valentin » de Robert Silverberg aux éditions Lgf

    Arno sur Le cycle de Majipoor T.1 ; le château de Lord Valentin de Robert Silverberg

    Il s'agit ici d'un classique de la littérature SF. On réalise rapidement que l'on s'engage dans un récit type « Odyssée » où chaque épisode du voyage sera rempli d'épreuves plus ou moins difficiles à résoudre.
    L'intérêt ne réside pas dans l'intrigue en elle-même mais plutôt dans la découverte...
    Voir plus

    Il s'agit ici d'un classique de la littérature SF. On réalise rapidement que l'on s'engage dans un récit type « Odyssée » où chaque épisode du voyage sera rempli d'épreuves plus ou moins difficiles à résoudre.
    L'intérêt ne réside pas dans l'intrigue en elle-même mais plutôt dans la découverte d'une planète immense avec des paysages, des races et des coutumes très variés. Un monde riche de mystères datant de plusieurs millénaires, et dont on commence seulement à entrevoir l'ampleur dans ce premier tome.