Il est grand temps de rallumer les etoiles

Couverture du livre « Il est grand temps de rallumer les etoiles » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard
  • Date de parution :
  • Editeur : Fayard
  • EAN : 9782213709703
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Merci à Netgalley et aux éditions Fayard pour l'envoi de cet ebook.

    Entre Virginie Grimaldi et moi, ça colle une fois sur deux… Je n'avais pas tellement aimé son premier roman le premier jour du reste de ma vie, mais à l'inverse j'avais adoré et dévoré Tu comprendras quand tu seras plus...
    Voir plus

    Merci à Netgalley et aux éditions Fayard pour l'envoi de cet ebook.

    Entre Virginie Grimaldi et moi, ça colle une fois sur deux… Je n'avais pas tellement aimé son premier roman le premier jour du reste de ma vie, mais à l'inverse j'avais adoré et dévoré Tu comprendras quand tu seras plus grande.

    Dans ce nouveau roman, Virginie Grimaldi donne la parole, en alternance, à trois personnages féminins : Anna et ses deux filles : Chloé dix-sept ans et Lily douze ans. Chacune à leur tour, Anna, Chloé et Lily vont se confier à leur journal, blog et nous raconter chacune à leur façon leur périple en Scandinavie et surtout nous livrer leurs sentiments sur leur trio familial.

    "J'ai traversé la cité en la regardant s'animer. le matin, ça sent l'espoir. C'est peut-être le jour où tout va changer. Une rencontre. Une idée. Une solution. Un départ.
    Chaque matin, j'écris dans ma tête mes rêves au crayon à papier. Chaque soir, je les efface."

    Anna, est complètement paumée… On ressent son désarroi face à ses difficultés financières, mais également face à son ex-mari si absent de la vie de ses filles, et face à ses filles toutes les deux dans des périodes critiques de la vie. Son idée de partir à l'aventure, pour ressouder sa famille et repartir de zéro semble une idée très bonne et en même temps très farfelue et difficile à mettre en place à cette période (pré-bac pour Chloé).

    "J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent avant le terminus. On ne peut pas le freiner, on ne peut pas l'arrêter quelques instants, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible."

    Chloé est le personnage qui m'a touchée dans ce livre. Elle semble si sensible et émotive, si en quête d'être aimée. Elle se donne facilement aux garçons en espérant recevoir de l'amour en retour… On ressent toute la difficulté de l'adolescente qui se cherche et pense qu'elle n'existe qu'à travers le regard des autres.

    "C'est douloureux, ce passage entre l'enfance et l'adolescence, quand les illusions volent en éclats et les rêves se fracassent contre la réalité. Je regrette cette candeur confortable, ce monde épargné où les bobos s'envolent en un dodo. Je regrette cette vie où je ne savais pas, cette bulle de douceur dont papa et maman étaient les remparts. J'avance vers la majorité en semant des petits cailloux d'innocence. Je ne veux pas tous les perdre. Je ne veux plus grandir."

    Enfin, Lily, la petite dernière, sensible elle aussi, mais à sa manière. Elle est celle qui est harcelée à l'école. Insouciante et généreuse. Drôle, dynamique, avec encore un pied dans l'enfance. Un personnage qui complète bien cette petite famille.

    "Tu vas bien ? Moi ça va, sauf que j'ai mangé du saucisson au renne parce que je croyais que c'était du saucisson aux reines. C'est de la publicité mensongère, quand j'ai découvert le poteau rose, j'ai failli vomir."

    Comme toujours, on retrouve l'humour de Virginie Grimaldi, le même que j'aime à suivre sur Instagram notamment, mais qui ne fonctionne pas toujours à mon sens dans ce roman. Lily n'a que douze ans, elle se mélange les pinceaux avec les expressions françaises, mais son humour semble parfois tout droit sorti des années 1990 et cela m'a déconcertée même si j'ai quand même beaucoup souri.

    J'ai beaucoup apprécié de retrouver Marine et Greg, deux personnages auxquels je m'étais attachée dans Tu comprendras quand tu seras plus grande, un vrai plaisir de les retrouver et de vivre la suite de leurs aventures ! Un clin d'oeil très plaisant !

    "Il y a Marine et Greg, les jeunes mariés de Biarritz, et leur chien Jean-Léon. Chaque jour, ils essaient de trouver une carte postale du lieu visité pour l'envoyer aux résidents de la maison de retraite où ils travaillent."

    Malgré tout, mon sentiment à l'égard de ce roman est mitigé : si vous suivez mes lectures, vous aurez compris que le feel good n'est pas mon genre de prédilection, même si j'aime à en lire de temps en temps. Ce n'est pas l'histoire en elle-même qui m'a déplu, encore moins le style d'écriture (j'ai beaucoup souri durant ma lecture) mais plutôt les hasards heureux à chaque chapitre, même si je sais que c'est souvent le principe du feel good et que je conçois que cela fait du bien parfois ! Ce n'est pas ma tasse de thé !

    Si la mayonnaise n'est pas montée entièrement avec moi, Il est grand temps de rallumer les étoiles est je pense un très bon livre feel good, avec lequel vous ne pourrez que passer un bon voyage, sourire, voire rire à chaque page. Pour ma part, je vais tenter le dernier livre de Virginie Grimaldi qu'il me reste à lire, le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, dont le titre m'inspire ! Et je lirai ses futurs romans, parce que quand même une bonne dose d'humour de cette auteure, ça fait un bien fou !

    En bref, une bonne lecture détente !

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/06/25/il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-virginie-grimaldi/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je pense que vous allez vous douter de l’avis que je vais vous donner : il va être ultra positif. J’aimerais pouvoir vous dire que c’est la magie de Virginie Grimaldi et c’est presque cela ! Jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu par ses livres et j’espère que ça sera ainsi très longtemps...
    Voir plus

    Je pense que vous allez vous douter de l’avis que je vais vous donner : il va être ultra positif. J’aimerais pouvoir vous dire que c’est la magie de Virginie Grimaldi et c’est presque cela ! Jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu par ses livres et j’espère que ça sera ainsi très longtemps .
    Lorsque je l’ai vue à la librairie à sa sortie, j’ai su qu’il me le fallait ! J’avais déjà ses trois autres livres, alors celui-là, il fallait absolument que je l’obtiennes !

    Nous retrouvons Anna, une femme vivant seule avec ses deux filles, Chloé, 17 ans, et Lily, 12 ans. Surendetté, elle se retrouve sans emploi après un licenciement. Elle se rend compte que ses filles souffrent et décident dans un élan, pour sauver ses filles, de les emmener dans un road trip. Ainsi, elle espère resserrer les liens et essayer de comprendre comment leur vie à basculer.

    J’ai su dès les premières lignes que j’allais adorer ce roman, j’ai très vite été prise dans le charme de l’écriture de Virginie. Nous avons donc, au travers de l’histoire, le point de vue de nos trois protagonistes. Ce qui nous apporte une touche de fraîcheur. La maturité d’Anna, l’impatience de l’adolescence de Chloé et l’innocence de Lily.
    En toute honnêteté, j’ai lu ce livre dans une période de ma vie ou je n’étais vraiment pas bien, et cette lecture m’a énormément apporté surtout niveau émotionnel.

    Le lien entre Anna et ses filles est très fort, il s’intensifie au fur et à mesure que les pages se tournent. Les autres personnages : Julien et Noé, Diego et Edgar, Marine et Greg, François et Françoise et leurs enfants Louise et Louis, ils sont merveilleux, touchant, énervant et hilarant en même temps. Autant de personnalité, de vécu qui nous touche, nous fait réfléchir.
    Il y a un tel élan d’espoir, d’amour, de joie. Mais il y a aussi la colère, la déception, les désillusions mais au final une grande leçon de vie.

    Je me suis reconnus dans nos trois héroïnes. Certaines facettes de leurs personnalités me correspondait. J’étais alors touché de manière bien plus intime et sentimentale. Honnêtement, je ne pensais pas avoir un tel coup de foudre pour ce livre. Mais c’est un fait, j’ai pleuré et rit avec nos personnages. J’ai vécu avec eux pendant les deux mois ou ils m’ont accompagné. Au moment où je terminais les dernières pages, mon coeur se serrait. Et maintenant que je vous écris ces dernières lignes, je sais que c’est mon “au revoir” à cet univers. Bien que je pourrais le relire, ce ne sera pas la même chose que la toute première lecture. Mais c’est une découverte qui restera gravé dans mon petit coeur de loutre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • « Anna, tu viendras me voir à la fin du service ! Faut que j’te dise un truc. »L’incipit annonce un roman de crayons de couleur. Chaque ligne révèle la sérénité de la source intimiste et belle. Les ricochets sont des surprises, une profondeur en annonce de plénitude. « Il est grand temps de...
    Voir plus

    « Anna, tu viendras me voir à la fin du service ! Faut que j’te dise un truc. »L’incipit annonce un roman de crayons de couleur. Chaque ligne révèle la sérénité de la source intimiste et belle. Les ricochets sont des surprises, une profondeur en annonce de plénitude. « Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi est un tableau de Maître. Une rectitude thérapeutique, des brassées de fleurs plein les bras. Des parfums de vie qui se risquent aux courants d’air des aléas sombres nuancés de gris des jours sans. Ce roman de fées contemporaines est un joyau, des larmes en bande-annonce, des rires à venir. Trois femmes aux destins fusionnels, déesses dans le contre-jour enchantent l’ampleur de ce roman hédoniste. On s’attache à Anna, mère battante, digne, formidablement altruiste et exemplaire. Chloé floutée par le brouillard épais de cette adolescence en porte-voix. Ecorchée vive, qui s’accroche aux rives des rêves et espérances. Lily est la fraîcheur des matins calmes. Intuitive, brillante, pelote de laine aux mille nœuds, qui voudrait son père en couronne de roi. Le lecteur aime sa lecture. Il prend les mots ciselés de l’auteure et retient par cœur les voix féminines qui s’expriment en choralité juste, grave, claire et douce. On ressent dans cette histoire une échappée, un pas de côté prometteur. Une aurore boréale qui, subrepticement, s’élève dans cette majesté d’écriture souple, aérienne, sans aucun signe annonciateur. Un peu à l’instar d’une intériorité qui s’éveille et s’éloigne des sursauts négatifs. Ce roman est un liant qui colmate les fissures sur les murs désenchanteurs. Chaque page donne un signe, un mouvement à retenir. Tout se passe dans cette réalité d’écriture, plausible, manichéenne, faisant pleurer, rire ou s’émanciper ou retourner dans la matrice originelle. Ce roman grandiose fait partie de « L’ère des Petits Riens » à l’instar de Delerm ou Bobin. La force de « Il est grand temps de rallumer les étoiles » est dans le remplis des confidences de ces trois Grâces. Qui, héroïnes du temps présent prouvent que les destins se construisent sur les seuils éclairés d’étoiles. Emouvant, ce roman fait un bien fou. Il maintient en vie et écarte avec certitude les affres d’un ciel zébré d’éclairs. Le point final n’achève pas l’histoire qui se poursuit en silence, bordée de quintessence. La lumière perdure, l’étoile devient un double exalté. Ce roman est un miracle à l’aube-née. Publié par Les Editions Fayard, ce roman est à lire dans un camping- car ou sous une voûte étoilée et vous verrez comme tout change !!.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai adoré ce livre à la fois plein d'humour, d'amour et de tendresse.

    J'ai adoré ce livre à la fois plein d'humour, d'amour et de tendresse.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai voyagé, j'ai même suivi sur internet le périple! J'ai ressenti certaines émotions... ce roman m'a transportée!

    J'ai voyagé, j'ai même suivi sur internet le périple! J'ai ressenti certaines émotions... ce roman m'a transportée!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Encore un très beau roman qui nous est livré par Virginie Grimaldi. De l'émotion, de l'humour, tout y est. Malgré tout, ce n'est pas mon préféré (évidemment, on ne peux pas avoir que des préférés).

    Encore un très beau roman qui nous est livré par Virginie Grimaldi. De l'émotion, de l'humour, tout y est. Malgré tout, ce n'est pas mon préféré (évidemment, on ne peux pas avoir que des préférés).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman nous plonge au cœur d’une famille, au cœur d’un trio de nanas parti pour un périple hors du commun.

    Il y a Anna, une maman de 37 ans qui a vécu des choses très dures et dont le bonheur dépend de celui de ses enfants. Elle décide de prendre les choses en main pour sauver ses filles et...
    Voir plus

    Ce roman nous plonge au cœur d’une famille, au cœur d’un trio de nanas parti pour un périple hors du commun.

    Il y a Anna, une maman de 37 ans qui a vécu des choses très dures et dont le bonheur dépend de celui de ses enfants. Elle décide de prendre les choses en main pour sauver ses filles et sauver la relation qu’elle a avec elles.

    Puis il y a Chloé, 17 ans. Avec elle, toutes les problématiques de l’adolescence, pour une demoiselle hypersensible. Etant moi même hypersensible, je me suis retrouvée dans beaucoup de facettes de Chloé. Elle se forge une carapace, fait la fille forte alors que son cœur explose à chaque seconde.

    Enfin… Lily, 12 ans. Quelle pépite cette enfant. Qu’est ce que j’ai ri en la lisant… La naïveté de l’enfance, mêlée à une dose d’humour et de légèreté. A croquer! Je suis fan de cette petite!

    Ces trois femmes extrêmement attachantes vont vivre des choses fortes, une aventure humaine, un voyage riche en émotions et en rencontres qui nous fait prendre conscience que l’union fait la force.

    Et puis des thèmes qui me touchent particulièrement sont abordés dans ce livre : l’autisme, le harcèlement scolaire… (et bien d’autres que je vais taire pour ne pas spoiler votre lecture!)

    J’ai adoré ce roman, je l’ai trouvé tellement touchant, plein de sensibilité, avec aussi beaucoup d’humour. On a les larmes aux yeux sur une pages et on rit sur la suivante…!
    L’écriture est juste et délicate et porte un beau message d’espoir. Gros coup de cœur!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Difficile de résister à l’appel étoilé de cette couverture. Et puis, Virginie Grimaldi procure tellement de bien-être dans ses récits, une vraie bouffée d’oxygène.

    Anna est une femme courageuse, qui tente en vain de joindre les deux bouts en élevant seule ses deux filles, Chloé 17 ans et Lily...
    Voir plus

    Difficile de résister à l’appel étoilé de cette couverture. Et puis, Virginie Grimaldi procure tellement de bien-être dans ses récits, une vraie bouffée d’oxygène.

    Anna est une femme courageuse, qui tente en vain de joindre les deux bouts en élevant seule ses deux filles, Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Avoir la tête dans le guidon n’est peut-être pas la meilleure solution pour cette mère totalement dépassée. Un jour, un déclic, Anna apprend que son aînée décroche de ses études et que sa cadette est harcelée, un tournant s’annonce. « Elles n’ont plus trois ans. Mes câlins ne suffisent plus à soigner leurs maux. » Voilà ce trio embarqué dans un road-trip en camping-car direction le nord de l’Europe, avec pour seul objectif : renouer les liens familiaux.

    Virginie Grimaldi a su me faire rire et pleurer à travers ce roman polyphonique. En alternant les voix d’Anna, Chloé et Lily, elle nous expose le point de vue de chacune durant ce voyage qui à jamais changera leurs vies. « On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde. » Le thème principal est l’amour, celui d’une femme, d’une mère, d’une fille, d’une amie. C’est un questionnement sur l’amour que l’on porte à autrui, sur la place qu’il a ou n’a pas dans notre vie. C’est une réflexion sur nos choix de vie, qui sont (peut-être) un peu trop écartés de leur objectif principal : le bonheur. Il nous heurte également sur notre rôle de maman, pas si simple à tenir lorsque le quotidien n’aide pas, que l’on se sent seule et faible, comment être capable d’assurer la joie et l’envie de vivre à notre progéniture. « Dès leur premier cri, ma vie n’a plus eu qu’un seul but : rendre mes filles heureuses. » Virginie Grimaldi, c’est une plume qui se lit en empruntant les montagnes russes, non pas celles qui nous font hurler de peur, mais celles qui nous font ressentir les émotions les plus profondes, celles qu’un lecteur recherche et ça fait un bien fou.
    « Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. »


    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2018/06/13/36483769.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un moment lecture très agréable. On est happé par l'histoire de ces trois personnages féminins.
    On ne lâche pas l'ouvrage tant qu'il n'est pas terminé. Addictif.

    Un moment lecture très agréable. On est happé par l'histoire de ces trois personnages féminins.
    On ne lâche pas l'ouvrage tant qu'il n'est pas terminé. Addictif.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je savais que j'allais aimer cette histoire, mais c’est toujours la qu’est le danger d’être déçu. Mais encore une foi avec cette auteure je n’ai aucune déception. En plus le sujet de fond c’est le rapport mère/fille, certainement une des choses qui me touche le plus.
    Nous suivons 3 visions...
    Voir plus

    Je savais que j'allais aimer cette histoire, mais c’est toujours la qu’est le danger d’être déçu. Mais encore une foi avec cette auteure je n’ai aucune déception. En plus le sujet de fond c’est le rapport mère/fille, certainement une des choses qui me touche le plus.
    Nous suivons 3 visions différentes. Tout d’abord la maman Anna, le personnage principal ou nous avons ses pensée, ensuite Lily sa petite fille de 12 ans a travers son journal intime « Marcel », les moments les plus drôle du roman, cette gamine est extrêmement intelligente et a un sens de la repartie merveilleux… Et enfin Chloé, la fille aînée, une ado de 17 ans, a travers les chroniques dans son blog, c’est une ado alors parfois je la trouvais agaçante, envie de la secouer et de lui dire « Tu ne comprend rien, ouvre les yeux… » mais en même temps elle est tellement touchante avec son besoin d’être aimé a tout prix.
    En plus des trois personnalités toutes sensible a leur manière nous traversons avec elles plusieurs pays comme la Scandinavie, le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège etc… Ce roman est un voyage du cœur et de l’âme !! Il fait un bien fou !!
    Dans les trois livres que j’ai lu (oui il en manque un), Virginie Grimaldi a réussie a me faire rire, voir parfois éclater de rire mais aussi pleurer. Elle amène en plus à la réflexion sur nos vies, nos choix… et surtout a la fin de chaque roman j’ai envie de dire a mes proches que je les aimes. Ses personnages sont si proches de nous et en même temps un peu fou, si humain tout simplement.
    Encore une foi j’ai adoré le clin d’œil a un autre de ses romans avec deux anciens personnages secondaires que l’on retrouve dans cette histoire.
    J’ai tout aimé dans ce roman, les personnages avec leurs personnalités (les principaux comme les secondaires), le voyage et les magnifiques descriptions etc.…. Tout, absolument tout !!
    Je vais donc conclure en vous conseillant fortement de le lire bien sur, tellement il fait du bien !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions