Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Correspondance (1889-1890)

Couverture du livre « Correspondance (1889-1890) » de Leon Bloy et Johanne Molbech aux éditions Classiques Garnier
Résumé:

En 1922, lors de la parution des Lettres de Léon Bloy à sa fiancée, plusieurs voix s'étaient élevées pour demander qui pouvait bien être cette fameuse fiancée à laquelle des lettres aussi brûlantes qu'inspirées étaient adressées. Jamais pourtant l'idée de livrer au public les réponses de la... Voir plus

En 1922, lors de la parution des Lettres de Léon Bloy à sa fiancée, plusieurs voix s'étaient élevées pour demander qui pouvait bien être cette fameuse fiancée à laquelle des lettres aussi brûlantes qu'inspirées étaient adressées. Jamais pourtant l'idée de livrer au public les réponses de la jeune Danoise ne traversa l'esprit d'aucun des membres de la famille ou de leurs amis proches. Cependant, les lettres de Bloy n'ont de sens qu'à travers la résonance qu'elles ont pu trouver dans le coeur et sous la plume de la «Fiancée de sa pensée». C'est pourquoi il a semblé particulièrement éclairant de dévoiler enfin cette correspondance croisée. Car il ne faut pas s'y tromper: par-delà cette correspondance amoureuse, les Lettres tout à la fois annoncent et résument ce que sera la destinée exceptionnelle de ces deux êtres qu'une rencontre improbable mais «nécessaire» devait réunir. Elles suggèrent aussi ce qui est resté irréductible à leur rencontre, cette part cachée de Jeanne dont elle ne parlait jamais et que nul ne soupçonnait, mais qui allait, après la disparition de Bloy, apparaître dans toute sa grâce et sa vérité.

Donner votre avis