Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Black lies

Couverture du livre « Black lies » de Alessandra Torre aux éditions Hugo Roman
  • Date de parution :
  • Editeur : Hugo Roman
  • EAN : 9782755623215
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Je m'appelle Layana Fairmont.et j'aime deux hommes.

Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m'a demandée en mariage quatre fois. J'ai refusé quatre fois.

Lee, qui est jardinier quand il... Voir plus

Je m'appelle Layana Fairmont.et j'aime deux hommes.

Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m'a demandée en mariage quatre fois. J'ai refusé quatre fois.

Lee, qui est jardinier quand il n'est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu'il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.

Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez !

Donner votre avis

Avis (1)

  • À la lecture du résumé j'ai eu comme un frein. Je ne suis absolument pas friande, je dirais même que je déteste les triangles amoureux. Surtout quand c'est la fille qui est au centre. Jusqu'au moment où je me suis fais spoiler en quoi cette histoire n'était pas comme les autres... Et d'un côté...
    Voir plus

    À la lecture du résumé j'ai eu comme un frein. Je ne suis absolument pas friande, je dirais même que je déteste les triangles amoureux. Surtout quand c'est la fille qui est au centre. Jusqu'au moment où je me suis fais spoiler en quoi cette histoire n'était pas comme les autres... Et d'un côté même si je déteste me faire spoiler, je pense que je n'aurai jamais lu ce livre si ce je n'avais pas su la révélation de l'histoire.

    Je ressors de ma lecture de Black Lies satisfaite malgré les défauts du récit. Au niveau de l'intrigue, je n'ai donc pas eu de réelles surprises ni du côté de Brant, ni de celui de Jillian. J'avais très vite compris où se trouvait les intérêts de chacun. Je n'ai pas eu de twist final, ni d'ultime révélations qui ont fait que l'attitude de Lana, notre héroïne, prenait sens. Toutefois, j'ai quand même été prise dans l'histoire. Justement, je voulais savoir comment Alessandra Torre allait lever ce voile à son lecteur. Puis j'ai été curieuse de voir l'attitude de Lana, face à cela, comment elle gérait vis-à-vis de Brant et de Lee. Gérer et jongler entre deux relations totalement différentes c'est compliqué, notamment dans son cas.

    Et pour être différentes, elles sont diamétralement opposées ces deux relations. Brant est un riche milliardaire qui a fait fortune grâce à son entreprise. Petit génie de l'informatique, il crée des ordinateurs avec l'aide de sa tante Jillian. Il est réfléchit, calme et surtout analyse toutes les situations possibles. Il est droit, carré et à des sortes de tocs qui fait qu'il ne se laisse pas ou très peu aller à la spontanéité. Puis à côté de lui, le cœur de Lana balance pour Lee. Jardinier et coureur de femmes, il dégage le sexe, la passion et la tentation. Mystérieux, regard canaille, il y a une attraction physique entre lui et Lana. Il ne connaît pas la richesse, enchaîne les petits chantiers et il est terriblement jaloux. Entre eux, c'est une relation possessive qui va naître.

    En ce qui concerne les personnages, je ne peux pas dire que je me sois attachée à eux. Bien au contraire, je suis restée assez extérieure. Lee n'est pas le genre d'homme que je veux dans ma vie. Brant est peut-être celui pour lequel j'ai eu le plus de compassion à cause de ce qu'il est, de ce qu'il vit et de son passé, notamment dans la dernière partie du roman. Quant à Lana, je n'ai pas réussi à m'attacher à son personnage. Je l'ai trouvé calculatrice et manipulatrice. Je n'ai pas aimé son comportement à plusieurs reprises, bien que je savais pourquoi elle réagissait comme cela. C'est dommage, je l'ai trouvé très agaçante alors qu'elle aurait pu m'être attachante. Comme pour Brant, ce n'est que dans la dernière partie que j'ai eu un peu de compassion pour ce qu'elle vivait, car je ne sais pas si personnellement j'aurai pu l'accepter. Je pense que quand tu ne connais pas le secret c'est peut-être plus facile de s'attacher à elle avec le twist final qui nous met ses actes en lumière. Cela fait un peu l'effet d'un wouah final.

    Alessandra Torre a découpé son récit en trois parties. Chaque partie représente un moment clé de l'histoire de Lanaya. L'ordre chronologique est bouleversée. Elle emmêle les années et les mois, nous dévoilant les informations au compte goutte. Nous devons recréer le puzzle et le déroulé des événements se révèlent au fur et à mesure.

    Je ne sais pas si cela vient de la traduction ou de l'écriture de l'auteure, mais j'ai pas trouvé qu'elle était transcendante. J'ai trouvé certaines scènes de sexe ridicule, d'autres m'ont fait lever les yeux au ciel ; soit à cause de la situation des personnages, soit par les phrases prononcées... ​

    En bref, même si je connaissais le secret et les petits défauts du roman, cette lecture a eu un petit côté addictif. Je voulais savoir comment le sujet allait être mené et traité par l'auteure. Ses choix narratifs m'ont plu : suivre les différents points de vue des protagonistes, la chronologie et le découpé des parties. Elle développe un triangle amoureux original et loin d'être déjà vu, avec un twist final qui vous surprendra.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.